Lundi 18 décembre

Le commerce mondial s'était remis de la rupture majeure qu'avait provoquée le Covid.
Et il était à nouveau sous pression du fait du ralentissement de la croissance mondiale et des tensions entre les États-Unis et la Chine.
Mais un nouvel élément est venu compliquer la situation.
Explications.

LA ROUTE MARITIME...

...du Canal de Suez, une des principales routes du commerce maritime, est menacée.
Elle passe par le Golfe d'Aden, à proximité du Yémen.
Et au Yémen, les rebelles houthis contrôlent une partie du territoire.
Et ces rebelles, commandités par l'Iran, ont décidé de harceler les navires par "solidarité avec les Palestiniens".

LES HOUTHIS

Ils visent en priorité les bateaux israéliens, ou les bateaux faisant commerce à Israël.
Mais la menace s'est étendue.
Des navires occidentaux, sans aucun lien avec Israël, ont été attaqués.
Drones.
Missiles.
Les Houthis utilisent toutes leurs armes pour perturber le commerce dans cette route maritime.

L'OBJECTIF

Toujours le même.
Provoquer un embrasement dans la région.
Et les principales compagnies internationales ont annoncé qu'elles n'utiliseraient plus, tant que la sécurité ne serait pas rétablie, cette voie maritime.

RAPPELONS...

...que les Houthis contrôlent une large partie du territoire du Yémen, incluant la capitale Sanaa, et que la guerre civile a fait, comme le rappellent les Échos, des centaines de milliers de morts.
Face aux Houthis, une coalition armée par l'Arabie saoudite, qui n'a pas pu/su freiner la progression des Houthis.

LA RIPOSTE

Le sujet de cette route maritime est devenu un sujet international.
Et les États-Unis prennent le sujet en mains.
Ils préparent une coalition internationale avec la Grande-Bretagne, les pays du Golfe et la France pour garantir la liberté de circulation maritime.
L'affrontement est inévitable.
Toujours pas de panique du côté des cours du pétrole qui a catalogué ce risque d'affrontement comme un risque limité.
À suivre.

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

TRACTATIONS

Les réunions se multiplient entre le gouvernement, sa "majorité" et les LR pour parvenir à un accord sur la loi immigration.
Tout devrait se décider aujourd'hui.
Soit accord et passage du nouveau texte au Sénat et à l'Assemblée.
Soit abandon, peu probable.
Soit 49.3.
À suivre aussi.

ON VOUS PRÉVIENT

Les médias financiers et les investisseurs vont passer les trois premiers mois de l'année à faire des paris ou des prévisions sur la date de la première baisse des taux en Europe et aux États-Unis et sur l'amplitude de la baisse.
Que ces baisses de taux aient lieu en mars ou en juillet n'a en fait aucune importance, l'important est que les banques centrales vont pivoter et que nous sortons du cycle de hausse des taux et que nous entrons dans un cycle de baisse des taux.

LE PARADOXE ?

Aux États-Unis comme en France, le marché de l'immobilier résidentiel est bloqué.
Et pour le Wall Street Journal, la cause est bien la hausse des taux d'intérêt mais pas forcément pour les raisons qu'on imagine.
Le WSJ considère que les acheteurs sont à nouveau prêts à acheter avec le commencement du repli des taux mais que les vendeurs eux ne veulent pas vendre car ils s'accrochent à leurs crédits à taux fixe à des taux historiquement bas...
Logique.

3 MOIS DÉJÀ

Le 18 septembre 2023 : nous lancions dans cette newsletter le fonds obligataire daté Meilleurtaux Horizon 2028.
Pour bénéficier des taux longs qui étaient redevenu attractifs : le fonds est investi dans un panier d’obligations d’entreprise dont le rendement moyen se situe autour de 5%* nets des frais du fonds.
Et parce que nous pensions que le pivot était proche et que le cycle de hausse de taux allait bientôt s’arrêter. Et si les taux baissent, la valeur des obligations existantes devrait monter : sur 3 mois, la valeur liquidative du fonds a grimpé de 3,45%. Un produit incontournable pour profiter de la fin du cycle de hausse des taux
Obtenez plus d’informations sur le fonds Meilleurtaux Horizon 2028

REVOIR C’EST VOTRE ARGENT

La hausse de la bourse va-t-elle continuer ?
Quels placements privilégier pour 2024 ?
Quelles actions acheter ou vendre ?
Le mot de la semaine : addiction (aux liquidités, à la baisse des taux)
La question : Sur quelle balance l'Europe est-elle excédentaire et les États-Unis déficitaires ?
Le chiffre : 0 les banques centrales ne bougent pas sur les taux.
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Virginie Robert de Constance Associés, Patrice Gautry de l'Union Bancaire Privée, Louis de Fels de Gay Lussac Gestion et le monumental Jean-Marc Daniel.
Pour voir le replay de l'émission : cliquez ici

DU CÔTÉ DES MARCHÉS…

Par Sélina Seremet, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
"Ouverture ce lundi matin en légère baisse pour le CAC40 de -0.39% à 7 567 points. L’indice est, depuis maintenant 5 semaines, soutenu par les investisseurs spéculant sur les prochains mouvements de la Fed ainsi que par un maintien des positions par anticipation du rallye de fin d’année. De plus, les récentes prises de parole des différents gouverneurs de la Fed confirment une position de plus en plus dovish, notamment ce week-end avec Goolsbee qui parle d’une potentielle baisse des taux en mars 2024. Côté donnée macroéconomique, la semaine risque d’être relativement calme, l’indicateur le plus attendu est l'indice d'inflation américaine (PCE Core) qui sera publié vendredi.
En Asie, la Bourse de Tokyo cède -0,65%, à 32 758 points.
Le Brent s'échange à 76,97$ (+0,48%).
L'once d'or se négocie à 2 023,45$ (-0,73%).
L'euro/dollar évolue à 1,092$ (-0,64%).”

ON S'EN FOUT ?

La réalité du pouvoir : Meloni a admis ce week-end que s'attaquer au sujet de l'immigration n'était pas aussi simple que prévu ; Offshoring : Rishi Sunak veut "outsourcer" le traitement des immigrés clandestins au Rwanda, comme avait tenté de le faire le Danemark sans succès ; Le cardinal Becciu, un des hommes les plus influents du Vatican en charge de la gestion des fonds du Vatican de 2011 à 2018, a été condamné ce week-end à 5 ans et de prison pour escroquerie, la presse italienne a parlé du "procès du siècle"; La taille du dernier tunnel découvert par les Israéliens à Gaza est impressionnante, on parle du "Métro de Gaza" ; J'ai fini "Love and Death" sur Canal, différent de l'autre version de la même affaire, "Candy", mais excellent jeu d'acteurs ; Les Bleues ont remporté le Championnat du monde de handball contre la Norvège, bravo ; Eva Gilles, Miss Nord-Pas-de-Calais, est devenue Miss France ; J'ai découvert dans le Parisien Nej qui est apparemment le "nouveau phénomène de la pop urbaine" et qui remplit l'Accor Arena, je suis complètement largué mais ça, ce n'est pas un scoop ; Deux excellents documentaires sur Arte : le premier sur la carrière de De Niro et le deuxième sur le coup d'Etat au Chili en 1973, "La bataille du Chili" ; Un livre accuse la reine d'Espagne d'adultère, quelle période ; Gabriel Attal a dépassé Édouard Philippe et a pris la tête du classement des personnalités politiques préférées ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Découvrez le rapport mensuel des gestions pilotées de Meilleurtaux Placement
    05/04/2024
  • visuel-morning
    La valeur à la traîne : Crossject
    05/04/2024
  • visuel-morning
    Quels produits d’épargne pour réduire ses impôts à moindre risque ?
    07/12/2023
  • visuel-morning
    SCPI : après les baisses de 2023, qu’attendre de 2024 ?
    22/02/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt