Le contexte économique mondial reste morose selon l'OCDE

mercredi 21 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 21/09/2016 à 14h09

Pour la troisième fois cette année, l'OCDE a encore revu à la baisse ses prévisions pour la croissance mondiale en 2016 et 2017. L’institution financière s'attend désormais à ce que la croissance mondiale passe sous la barre des 3% cette année, à 2,9%, soit 0,1 point de moins qu'attendu en juin et 0,4 point de moins qu'en début d'année. Même scénario pour l'année prochaine où la croissance mondiale devrait à peine rebondir à 3,2%, soit 0,1 point de moins que lors des prévisions précédentes de juin.

La faiblesse du commerce mondial et notamment du Brexit pèse nettement sur les perspectives de croissance.
"L'économie mondiale est toujours piégée dans une croissance molle avec des déceptions (...) qui pèsent sur la croissance des exportations et qui alimentent la faiblesse du commerce, des investissements, de la productivité et des salaires", explique l'institution financière dans ses prévisions actualisées.

Face à ce contexte international morose, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a donc encore abaissé ses prévisions et prévoit une croissance mondiale en dessous de la barre des 3%.

Le panorama ne devrait pas s'améliorer par la suite: "le ralentissement de la croissance du commerce va déprimer la croissance de la productivité dans les prochaines années", assure l'institution financière internationale.

L'OCDE ampute par ailleurs de 0,4 point la croissance des Etats-Unis, à 1,4% en 2016, et abaisse drastiquement celle du Royaume-Uni à 1% (-1 point) pour 2017 après le vote du Brexit.

En revanche, elle réduit les effets de la récession au Brésil de 1 point, avec un produit intérieur brut attendu désormais en baisse de 3,3% cette année.
A lire également
Ni hausses, ni consolidations

Le CAC 40 a terminé la séance en baisse de 0.26 % à 5 975 points. Alors que plus personnes ne bougent à quelques séances de la fin d’année boursière, Total a légèrement porté l’indice (+1.34 %), lui-même soutenu par la hausse du pétrole et Airbus (+1.66 %). Ce dernier a bénéficié d’une analyse du bureau d’étude Oddo BHF, relevant son objectif de 115 à 117 €.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com