Le jour R

mercredi 11 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 11/12/2019 à 07h05

R comme Retraites. R comme Réforme. C'est aujourd'hui qu'Edouard Philippe va annoncer le projet de réforme des retraites. Timing étonnant. En plein mouvement social.

LES PISTES

qui sont évoquées dans la presse ce matin : le régime universel par points bien sûr, un âge pivot à 64 ans, le "décalage" de la retraite à la génération 75, voire plus pour les régimes spéciaux, et un minimum "contributif" de 1000 euros.
"Tenir bon" était le mot d'ordre d’Édouard Philippe hier.
Tenir bon mais céder quand même, décaler, repousser et favoriser les régimes spéciaux qu'on devait pourtant supprimer.

LA BONNE NOUVELLE ?

La mobilisation faiblit, un peu.
Beaucoup moins de monde dans les rues pour manifester.
Moitié moins.
Taux de grévistes en baisse dans le service public.
Malheureusement, la mobilisation reste forte à la RATP et à la SNCF.
Courage encore pour aujourd'hui.

LE SIMULACRE

L'introduction en Bourse d'Aramco, la compagnie pétrolière saoudienne, n'est pas une vraie introduction en Bourse.
Sa valorisation n'est pas une vraie valorisation.
Certes, l'entreprise est cotée.
Mais elle est cotée sur la Bourse de Riyad, et Riyad n'est pas une grande place financière.
Mais surtout il n'y a que 1.5% de "flottant", c'est à dire de capital mis sur le marché.
La valeur est donc peu liquide et sa cotation ne reflète pas sa vraie valeur.
En clair, on ne peut pas comparer les 1 700 milliards de $ de valorisation d'Aramco avec les 1 200 milliards de $ de valorisation d'Apple.

MANIPULATION

Le FT dévoile d'ailleurs que l'Arabie Saoudite continue à mettre la pression sur les grandes familles et les institutions financières saoudiennes pour continuer à acheter des actions.
Le but ? Atteindre l'objectif initial de valorisation à 2 000 milliards de $.
Pourquoi ? Pour le symbole...
Mais aussi pour que le gouvernement puisse céder une autre partie du capital.
Les familles saoudiennes vont obéir, elles n'ont pas envie de passer encore quelques mois enfermées dans une suite au Ritz Carlton de Riyad.

LE GREEN DEAL

Présentation today.
Par la nouvelle patronne de la Commission Européenne.
Ursula von der Leyen.
Le Green Deal.
1 000 milliards d'€.
Sur 10 ans.
Des investissements pour accélérer la transition écologique.
Une priorité du mandat de la nouvelle présidente.

PASSIONNANT

Un peu "technique" certes mais passionnant.
La productivité a baissé aux États-Unis de 0.2% au troisième trimestre.
C'est une première.
Et c'est "contre-intuitif".
En cette période de "révolution technologique", on pourrait imaginer que la productivité explose.
Or, sa croissance a fortement ralenti.
Et maintenant elle baisse.

POURQUOI ?

Denis Ferrand, directeur général de Rexecode, un de nos Jedi économiques dans C'est Votre Argent avance cette explication convaincante : "Cette baisse de la productivité semble surtout expliquée par le type de jobs que l’économie US crée en ce moment. Les secteurs les plus créateurs de jobs sont ceux de la santé, de l’éducation, du loisir et de l’hôtellerie-restauration. En fait, il se crée beaucoup de petits jobs, à faible niveau de qualification. En conséquence, la structure de l’emploi se déforme vers les activités qui ont aussi un plus faible niveau de productivité que l’économie en son ensemble mais aussi de plus faibles gains de productivité".
Clair.

VOTRE ARGENT DU JOUR

On vous le dit souvent, pour contenir la chute des rendements de vos assurances vie, la première chose à faire est de choisir un contrat avec un bon fonds en euros et les frais les plus bas. Et notamment les frais de gestion.
Et alors que les rendements baissent depuis 10 ans, les frais de gestion des contrats sont à la hausse.
L’association nationale de défense des consommateurs (CLCV) a comparé les frais de gestion prélevés sur des vieux fonds euros dans des contrats fermés à la souscription à ceux de nouveaux fonds en euros. Ils ressortent à 0.63% en moyenne pour les vieux fonds en euros contre 0.74% pour les nouveaux. Soit un écart de 0.11 point.
Évidemment, cet écart n'explique pas la baisse des rendements des fonds en euros sur 10 ans, qui est principalement due à la baisse des rendements des obligations d'État et des actifs peu risqués en général.
Mais à l'heure où la moyenne des rendements en 2019 devrait se situer entre 1.3% et 1.5%, un écart de 0.1 point de frais de gestion est forcément gênant, d'autant que rien ne justifie une telle hausse de frais.
Sur les unités de compte aussi, les frais ont augmenté. Ils atteignent en moyenne 0,79% par an pour les contrats fermés et 0,84% par an pour les contrats ouverts.
Pour l'association : "les bons élèves de la classe restent les contrats internet dont les frais sur versement sont à 0%, les frais de gestion sur le fonds en euros et sur les unités de compte financières sont à 0,71% par an."
Et que dire alors du contrat M Retraite Vie : 0% de frais d'entrée, 0.6% de frais de gestion sur les fonds en euros ET les unités de compte, plus de 700 supports disponibles et deux fonds en euros parmi les plus performants du marché.
>>Demandez une information détaillée sur le contrat M Retraite Vie

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la séance d'hier à l'équilibre (+0.18 %) à 5 848 points, après avoir fléchi jusqu'à -1% aux alentours de 5 776 points dans la matinée. Selon le Wall Street Journal, Washington et Pékin envisagent de repousser la date de mise en œuvre des surtaxes douanières visant 160 Mds $ de produits chinois devant entrer en vigueur ce 15 décembre.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé, eux aussi, à l'équilibre (-0.10 % et -0.07 %) suite à la publication de statistiques américaines sur la productivité non agricole.
Ce matin, le Nikkei, à Tokyo a fini en baisse de 0.08 % et le CAC 40 est attendu à l'équilibre cette matinée. Les investisseurs attendront ce soir les conclusions de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed. Si le statu quo sur les taux semble assuré, le ton de la banque centrale et ses prévisions pour l'année prochaine seront abondamment commentés.
Le Brent se négocie à 63.91 $ le baril contre 64.15 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 463.10 $ contre 1 461.30 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1084 contre 1.1071 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Nicolas Sarkozy serait très inquiet pour Macron et il se demande "pourquoi Macron s'emmerde à remettre en cause le contrat social de 1945" (Le Parisien); Je me demande si Emmanuel Macron regrette le titre de son livre, Révolution; Et de 3, Israël va voter pour la troisième fois le 2 mars, aucun parti n'étant parvenu à former un gouvernement; C'est reparti : Balkany est jugé à nouveau aujourd'hui, devant la Cour d'Appel pour fraude fiscale, il est en prison depuis 3 mois; Anne Hidalgo veut supprimer les cars de tourisme dans Paris en 2024 (Figaro).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com