lundi 13 octobre

Ne cherchez pas ce matin un seul commentaire haussier sur les marchés boursiers. Il n'y en a pas. Comme par miracle, le consensus est devenu baissier. Alors que nous prêchions dans le désert depuis le début d'année en nous inquiétant de la hausse des marchés dans un contexte de ralentissement économique, ce matin la pensée unique nous a rejoints. C'est fascinant ce retournement de veste.

Grosse incertitude sur les marchés après une semaine de forte baisse

Les marchés boursiers ont violemment décroché. Près de 5% de baisse pour le CAC en une semaine, même tarif pour la plupart des marchés Européens et pour la première fois les Etats Unis ont suivi. Le Nasdaq, star de la hausse depuis un an, chutant même de près de 3% vendredi. Ce qui est amusant c’est de voir à quelle vitesse les commentateurs ont retourné leur veste. Ne cherchez plus les Unes qui annoncent 5000 ou 7000 sur le CAC. Il y a encore une semaine, il n’y avait plus un seul bear qui avait droit à la parole, aujourd’hui on a du mal à trouver un bull qui s’exprime. La vitesse à laquelle le consensus change d’opinion continue à me fasciner.

S'est il quand même passé des évènements nouveaux qui ont provoqué ce changement d’opinion?

Non. Il ne s’est rien passé de nouveau. Cela fait des mois que les économies Européennes sont au tapis, comme l’économie Chinoise ou comme l’économie de la grande majorité des pays émergents. Cela fait des mois que si les banques Centrales injectent autant d’argent c’est parce qu’il n’y a aucun signe de reprise à part aux Etats Unis. Cela fait des mois que les matières premières s’écroulent et les matières premières sont un indicateur souvent fiable de l’offre et de la demande liés à la croissance. Cela fait des mois qu’on a fermé les yeux sur la situation économique

Qu’est ce qui a changé alors ?

C’est la magie des marchés. Il ne faut pas chercher d’explication rationnelle a posteriori. Les marchés boursiers sont totalement irrationnels. Et l’instinct grégaire y est plus développé que nulle part ailleurs. Quand tout monte, aucun voix dissidente n’est audible. Ce matin, aucune voix optimiste ne filtre. Sur les marchés, c’est règne du consensus et de la pensée unique. Mais la différence avec le monde réel, c’est que sur les marchés, la pensée unique peut se retourner du jour au lendemain. Cela vient de se produire la semaine dernière. Mais attention. Cela pourrait encore revenir à l’optimisme béat à tout moment. Le ressort psychologique est la clé de l’évolution des marchés ; cela les rend fascinants.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Placement : Quels fonds mondiaux ont le mieux résisté en 2022 ?
    13/01/2023
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    18/01/2023
  • visuel-morning
    FIP ou FIP Corse : dans quel fonds d’investissement placer son argent ?
    18/11/2022
  • visuel-morning
    Projet de loi de finances 2023 : enfin une bonne nouvelle pour les investisseurs immobiliers ?
    09/12/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt