Lundi 04 février

La 1re banque privée suisse, Julius Baer, décroche à l’ouverture de ce jour après des résultats 2018 jugés peu convaincants par les analystes financiers. Bientôt le tour du trio français, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole ?

La valorisation du titre de Julius Baer tombe de plus de 4% à l’ouverture dans le sillage de résultats décevants et de nouveaux objectifs de moyen terme plus conservateurs établies sous les attentes des observateurs. D’après UBS, « les bénéfices ont été plus modestes que prévu, le ratio CET1 est moins solide qu'attendu et il n'y a pas de programme de rachat d'actions ». L’ensemble des commentaires amène à la prudence sur le secteur bancaire, notamment européen. Conséquence de cette annonce, Crédit Agricole ( -2.35 %), BNP Paribas (-2.51 %) et Société Générale (-2.91%) font figure de lanterne rouge dans le palmarès des valeurs du CAC de ce jour. Pour rappel, il y a deux semaines Société Générale perdait plus de 5 % faisant suite à un avertissement sur une chute de ses revenus sur les marchés au 4e trimestre. Autre rappel, cette quinzaine, Société Générale publiera ses résultats annuels le 7 février (ils seront mauvais a priori), BNP Paribas suivra le lendemain et Crédit Agricole fermera la marche le 14 février. Natixis, qui publiera le 12 février, a aussi averti à cause d'une perte exceptionnelle.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Baisse des taux : faut-il sortir des fonds monétaires ?
    07/06/2024
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par Euroland Corporate
    03/06/2024
  • visuel-morning
    Vous voulez payer moins d’impôts : il y a une solution simple et incontournable !
    06/06/2024
  • visuel-morning
    SCPI Sofidynamic : un objectif de rendement révisé à la hausse passant de 7 % à 8 %
    06/06/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt