L'écrasante domination de la tech américaine

mercredi 20 novembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 semaines - Le 20/11/2019 à 07h11

La valorisation en Bourse des grands groupes techs américains continue de s'envoler. Le S&P 500 progresse de 25% en 2019. Mais le secteur tech du S&P 500 a dépassé les 40% de hausse. Spectaculaire.

TOUT UN SYMBOLE

La barre des 1000 milliards de $ de valorisation était considérée comme une barrière symbolique en Bourse.
Mais aujourd'hui Apple vaut...1 200 milliards de $.
1 200 milliards de $...
Et d'autres secteurs de la tech sont aspirés dans le sillage.
Les investisseurs continuent à miser sur ces valeurs en pariant qu'elles résisteront à un éventuel ralentissement de l'économie américaine, si ralentissement il y a.

DES PERFORMANCES SPECTACULAIRES

La liste est longue.
Visa +40%
Mastercard +50%
Voici pour le secteur des paiements qui a le vent en poupe.
Moins glamour, le secteur le plus performant du S&P 500 tech est celui des fabricants de semi-conducteurs avec des hausses sur l'année de plus de 80%.
Des gérants "contrarian" attendent une correction qui ne vient toujours pas.

L'HYPOCRISIE DU JOUR

La Chine multiplie ses déclarations sur l'écologie dans les sommets internationaux.
Elle se présente en champion de la lutte contre les émissions de CO2.
Un rapport du Global Energy Monitor, publié par le Financial Times, montre la réalité des faits.
La capacité des usines, fonctionnant au charbon, en construction (en construction seulement, cela ne tient pas compte des usines existantes), en Chine est équivalente à l'intégralité des usines fonctionnant au charbon dans TOUTE l'Union Européenne.

PEAK CHINA

C'est la nouvelle expression à la mode.
La Chine aurait passé un cap.
Elle aurait passé son "peak".
Le peak de la domination des exportations.
C'est en 2001, après avoir rejoint l'OMC, que la Chine est devenue le premier exportateur mondial de biens.
Mais les États-Unis reprennent la main avec de nombreux pays sur le premier semestre de l'année.
Et l'Inde fait une percée significative.
Il va falloir attendre quelques années pour savoir si nous avons connu la "peak China" ou s'il s'agit d'un ralentissement conjoncturel lié en partie à la guerre commerciale.

LA RUÉE VERS LE PRIVATE EQUITY CONTINUE

Dans un environnement de taux bas ou négatifs.
Malgré la performance de la Bourse cette année.
La course aux rendements continue à profiter au private equity.
Pour la première fois, selon la société Triago, les valorisations secondaires des grands fonds de Leverage Buy Out se traitent avec une prime par rapport à la valorisation de leurs actifs.

SOIRÉE PÉPITES DE LA COTE

Offre, gratuite of course, exceptionnelle.
Nombre de places ultra limité.
Premiers inscrits, premiers servis.
30 places seulement.
Le reste est réservé aux clients et aux abonnés MonFinancier, sorry...
Jeudi 28 novembre, j'aurai le plaisir d'animer à l'agence parisienne de MonFinancier une conférence exceptionnelle sur l'investissement en small caps.
Pour cet événement, j’accueillerai deux dirigeants de pépites cotées à Paris, Marc du Pontavice, Président fondateur de Xilam Animation et Grégoire Sentilhes, Président fondateur de la société Nextstage.
Nous échangerons sur leur qualité et leur potentiel, sans langue de bois.
Et nous vous donnerons toutes les ficelles pour investir dans les petites capitalisations et gagner de l'argent à court et long terme.
Inscrivez-vous à la conférence pépites de la cote du 28 novembre.

LE CHIFFRE DU JOUR

2 000 €.
C'est le prix médian par mois d'une chambre en Ehpad (Les Échos).
Un prix qui continue à progresser.
Un prix médian qui masque l'explosion des tarifs à Paris, région parisienne et dans les grandes métropoles.
2000 € par mois face au niveau de vie moyen d'un retraité de 1827€.

ÉTONNANT

La couronne norvégienne baisse face à l'euro.
Elle affiche même une des plus mauvaises performances de l'année.
La couronne norvégienne avait tendance à fluctuer en fonction du cours du pétrole.
Mais il semble qu'une partie de la baisse soit justifiée par la chute brutale du prix du saumon.
20% de baisse sur l'année.
Rappelons tout de même que le prix du saumon avait doublé en 10 ans.

LES ALLEMANDS VONT S’ÉNERVER

Les Allemands sont vent debout contre la politique de la BCE.
Ils ne supportent plus les taux négatifs.
Et ça ne va pas s'arranger.
C'est une première : une banque coopérative va appliquer un taux négatif sur les comptes à vue.
-0.5%.
Des taux négatifs étaient déjà appliqués dans des banques allemandes mais pour les dépôts au-dessus de 100 000 €, pas au premier euro.
Ça va barder...

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a évolué dans le vert une grande partie de la journée d’hier, avant de passer dans le rouge parallèlement à l’ouverture de Wall Street. In fine, le CAC 40 a terminé la séance en perte de 0.35 % à 5 909 points, pénalisé par les résultats décevants dans la grande distribution aux US.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en ordre dispersé. Le premier a fini en recul de 0.36 %, et l’indice des techs a clôturé en légère hausse de 0.24 %. Wall Street a été notamment tiré vers le bas par les publications trimestriels de Kohl (-19.49 %) et Home Depot (-5.44 %).
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0.62 %. Les tensions commerciales internationales ont continué d'alimenter l'aversion au risque des investisseurs.
Le CAC 40 est attendu en baisse cette matinée. Le marché pourrait craindre une nouvelle détérioration des relations entre les États-Unis et la Chine après l'adoption par le Sénat américain d'un texte appelant à protéger les droits humains à Hong Kong (où les manifestants pro-démocratie font face à une répression).
Le Brent se négocie à 60.69 $ le baril contre 62.29 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 474.40 $ contre 1 469.70 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1069 contre 1.1074 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Selon l'INSEE, 2.5 millions de couples, soit 9% des ménages, paieraient moins d'impôts s'ils vivaient en union libre (Figaro); Grosse campagne de presse de LVMH sur la Samaritaine, teasing pour l'ouverture en avril après 15 ans de fermeture et 750 millions d'€ de travaux et d'aménagement; Beaucoup d'articles, en grande partie élogieux, aussi sur la sortie des "Misérables" traitant des relations entre la police et la jeunesse des quartiers; Ambiance tendue au Congrès des Maires entre Macron et Baroin; Le débat sur le déplafonnement du malus automobile (10 500 € aujourd'hui) fait rage, no limit; Ouverture d'une salle de "repos" pour les consommateurs de crack à la Porte de la Chapelle, à Paris; France Inter et RTL au coude à coude selon les derniers chiffres de Médiamétrie, Europe 1 continue de plonger.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com