LES MARCHES JAPONAIS A L'IMAGE DU JAPON

mardi 29 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 29/03/2011 à 07h03

Qui pourrait se douter en regardant les niveaux actuels du yen, du nikkei et des taux japonais que le Japon a traversé un tsunami, un séisme et une crise nucléaire qui n'est même pas encore résolue?

Un peu moins de 3 semaines après le séisme, les marchés Japonais se sont stabilisés
Le 11 Mars dernier,le Japon est entré dans une phase dramatique de son histoire moderne et aujourd'hui encore personne ne sait vraiment quand et comment la situation à Fukushima va évoluer. Ce qui est frappant c'est qu'après la panique des deux ou trois premiers jours, les marchés japonais, changes, taux d'intérêt, ou encore indices boursiers sont très proches de leur niveau pré séisme. En regardant le cours du yen, le niveau du Nikkei ou le taux des emprunts d'Etat à dix ans, nul ne pourrait se douter de ce que le Japon a connu.

Est-ce qu'on a une explication pour ce calme relatif?
Il y a d'abord une explication simple. Les marchés financiers japonais sont relativement isolés du reste du monde. Le marché de la dette Japonaise est un marché domestique. 95% de la dette Japonaise est détenue par les banques, les compagnies d'assurances et les ménages Japonais. Malgré un taux d'endettement record et malgré les besoins d'emprunt massifs à venir pour la reconstruction, le taux d'intérêt à dix ans japonais reste parmi les plus faibles du monde. En fait, avec la crise, les Japonais ont encore réduit leur consommation et augmenté leur épargne déjà à un niveau record, ce qui explique que les taux soient même plus bas.

Le yen lui est un marché très international
Il a réagi violemment aux évènements mais l'intervention des banques centrales a calmé le jeu. Et aujourd'hui sa relative stabilité cache en fait deux forces puissantes opposées qui s'équilibrent. D'un côté le rapatriement par les assurances et les groupes japonais de leurs placements en devises étrangères qui fait monter le yen, de l'autre le fameux carry trade, c'est-à-dire ces fonds qui profitent des taux bas japonais pour emprunter du yen, le vendre pour acheter des actifs de toutes sortes en autres monnaies. D'où cette relative stabilité. Les marchés Japonais sont finalement un peu à l'image des Japonais eux-mêmes: ils affrontent les épreuves les plus dures avec sang froid et dignité. C'est assez surprenant.
A lire également
7 points à vérifier avant d'ouvrir un contrat d'assurance-vie

L’assurance-vie fait partie depuis longtemps des placements préférés des Français. Mais comment choisir le bon contrat parmi les milliers de contrats disponibles sur le marché ? Nous vous livrons les 7 points incontournables à vérifier pour sélectionner le ou les contrats d'assurance-vie susceptible(s) d'accueillir au mieux votre épargne, dans la durée et surtout pour éviter les mauvaises surprises, notamment sur les frais.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com