Les pépites par EuroLand Corporate

vendredi 03 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 7 mois - Le 03/04/2020 à 08h04

Dans les conditions actuelles beaucoup de petites valeurs, des smalls caps, ont atteint des niveaux très attractifs. EuroLand Corporate a demandé à 5 gérants de donner chacun 3 valeurs pour jouer le rebond.

Benjamin Rousseau, gérant Small & Mid Caps chez Cogefi Gestion

MINT (ex-Budget Telecom) :

le distributeur d’énergie verte, en très forte croissance, ne devrait être que modérément impacté par la crise du Covid-19 et affiche un bilan très sain, avec une situation de cash net qui représente environ la moitié de la capitalisation boursière.

ID Logistics :

le logisticien devrait être porté en 2020 par une quinzaine de démarrage de contrats tandis que sa forte exposition à la distribution alimentaire et au e-commerce devrait l’aider à atténuer l’impact Covid-19.

Generix :

l’éditeur de logiciels, de par son modèle d’abonnement (SaaS), affiche un profil particulièrement résilient pour traverser la crise actuelle.

Alexia de Roquefeuille, Gérante Actions – Analyste chez Financière Arbevel

Ekinops :

une stratégie innovante porteuse qui lui permet de gagner des parts de marché face aux géants tels que Cisco ou Huawei. Plusieurs relais de croissance (5G, virtualisation des réseaux, edge computing) devraient leur permettre d’afficher une croissance dynamique sur les prochaines années. Le passage à la cloudification devrait en parallèle largement améliorer la rentabilité du groupe à moyen terme.

Microwave :

accélération de la dynamique commerciale sur 2019 grâce à 1/ un marché porteur avec l’arrivée de la technologie 5G et 2/ leur avantage technologique au niveau de l’over-the-air. Un titre qui bénéficie d’un positionnement solide et d’une belle visibilité.

Eca :

dont la visibilité est incroyable suite au gain du plus gros appel d’offres jamais remporté par le groupe auprès des marines belges et néerlandaises. Ce contrat les propulse dans une autre dimension et pourrait les aider à gagner d’autres gros appels d’offres sur les prochaines années.

Par Stéphanie Brunelle, Gérant de portefeuilles chez Financière d’Uzès

Lumibird :

le Groupe qui conçoit, fabrique et distribue des lasers haute performance s'inscrit dans de nombreux développements prometteurs dans 3 domaines : le médical, la défense et les lidars. De plus Lumibird possède une situation de trésorerie saine.

Ateme :

avec le confinement, de plus en plus de gens utilisent les technologies d'ATEME sans le savoir, pour regarder la TV en replay ou les plateformes de type Netflix.

MGI Digital Graphic :

le spécialiste des systèmes d'impression numériques qui, malgré l’annulation de la Drupa (salon international des industries graphiques), présentera son AlphaJET en septembre et devrait connaitre un grand succès auprès des acteurs de l’e-commerce.

Stéph4ane Pasqualetti, Portfolio manager chez Keren Finance

Focus Home Interactive :

une valeur décotée dans un secteur des jeux video qui profite pleinement du confinement.

Rubis :

l'opérateur français indépendant du secteur pétrolier (et chimique) dispose de capacités de stockage importantes : un atout de poids dans ce contexte de faiblesse des cours du pétrole.

SES-imagotag :

à moyen terme, une reprise de la très forte croissance pour le leader mondial des étiquettes électroniques, grâce à l'innovation et à son ancrage dans l'univers de la distribution.

Louis de Fels, DG – Responsable de Gestion collective chez Raymond James

Stef:

dans un environnement volatil, STEF continue d’afficher sa résilience en s’appuyant sur sa position unique d’acteur global de la logistique alimentaire sous température dirigée, tout en profitant d’un engouement pour les constitutions de stocks alimentaires.

Esker :

dans un contexte de faible visibilité économique, l’éditeur de solutions de dématérialisation dans le cloud, Esker, bénéficie d’une récurrence importante de son activité avec 90% de son chiffre d’affaires en SaaS, et d’une visibilité soutenue avec une valeur des nouveaux contrats en hausse de 41% fin 2019.

Pharmagest :

le leader français des solutions informatiques dans la santé, Pharmagest, devrait sortir gagnant de la crise du Covid-19 grâce à la visibilité de son chiffre d’affaires qui affiche une récurrence de 66% sur un secteur résilient, et grâce à sa trésorerie confortable qui lui permet de continuer à investir pour capter de nouvelles parts de marché.

Pour tout savoir sur les smalls caps cotées en bourse, inscrivez-vous à la newsletter d’Euroland Corporate ici

A lire également
On achète ou on vend Amplifon et Reckitt Benckiser ?

Alain Pitous, directeur général de Talence Gestion et Alice Lhabouz, présidente de Trecento AM ont donné leurs tuyaux d'investissement dans l'émission C’est votre argent, du vendredi 27 novembre 2015, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com