Les salaires ne s'emballent pas et le CAC apprécie

vendredi 04 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 04/05/2018 à 17h05

Les chiffres officiels de l'emploi américain étaient bien la statistique à suivre ce vendredi. Si le rythme de créations d'emplois du mois d'avril a déçu, le recul du taux de chômage sous les 4% et la faible progression des salaires sur la période ont été appréciés par les investisseurs. Le CAC40 parvient à maintenir le cap sur les 5500 points, en hausse de 0,26%. L'indice parisien affiche une sixième semaine de progression malgré la baisse du compartiment bancaire.

SOUS LES 4%
Le taux de chômage aux Etats-Unis a reculé de 0,2 point à 3,9% en avril, son plus bas niveau depuis décembre 2000 et ce, en dépit d'un rythme de créations d'emplois inférieur aux attentes. Il faut trouver l'explication du côté du taux de participation au marché du travail qui s'est contracté de 62,8%. Il s'agit du taux le plus faible depuis quatre mois.

L'EURO DÉPRIME
L'euro poursuit sa glissade face à un dollar vigoureux après la publication des chiffres de l'emploi américain. La monnaie unique se rapproche un peu plus des 1,19 dollar, au plus bas de l'année. L'euro accuse ainsi un repli de 3,7% sur un mois.

SUR UN AIR DE VENGEANCE
Elon Musk, le PDG de Tesla est encore très remonté après sa conférence téléphonique de présentation des résultats du premier trimestre. Il accuse deux analystes de RBC capital Markets et Sandford Bernstein de parier contre Tesla. Beaux joueurs, les deux professionnels pointés du doigt par le dirigeant, recommandent de conserver le titre Tesla.
A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com