L'Espagne commence à agacer les marchés

mardi 25 septembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 7 ans - Le 25/09/2012 à 15h09

Alors que la situation des provinces espagnoles ne cesse de se dégrader, l’Espagne a levé 3,98 milliards d’euros avec des rendements en hausse, signe d’un retour de l’inquiétude. Si le fonds espagnol d'aide financière aux régions sera activé selon la porte parole du gouvernement, dès "cette semaine", les demandes des collectivités ne cessent quant à elles de se multiplier et atteignent déjà 10 milliards d'euros rien que pour quatre régions, dont trois poids lourds, la Catalogne, Valence et l'Andalousie.

Ce fonds public, auquel chacune des 17 régions autonomes du pays pourra faire appel, n’ est doté que de 18 milliards d'euros, un montant qui sera suffisant, a assuré la porte-parole, Cadena Ser. Pourtant, les régions autonomes qui supportent le poids des budgets de la santé et de l'éducation, restent fragilisées par leur exposition au secteur immobilier sinistré.

"Le ministère du Budget travaille sur la procédure afin de pouvoir, d'un côté, disposer des fonds pour les donner (aux régions, ndlr), et de l'autre, établir les mécanismes pour payer leurs échéances de dette et que soient réglés les fournisseurs", a-t-elle expliqué.

Pour financer ce fonds, le Trésor espagnol avait levé vendredi dernier 3 milliards d'euros grâce à une émission obligataire souscrite à l’immense majorité par des banques espagnoles, et prévoit "un autre placement privé de 5 milliards d'euros à la mi-octobre"

En attendant, le trésor a levé 3,8 milliards sur des échéances courtes avec couts d’emprunts en hausse, signe que l’impatience quant à voir Madrid demander un plan d’aide commence à gagner les marchés. Sur la ligne de 1,4 milliard d’euros arrivant à maturité dans 3 mois, le trésor a dû payer une prime de 1,25% en nette hausse par rapport aux 0,988% consentis lors de la dernière opération de 28 aout dernier.

Le Trésor a également émis 1,4 milliard d’euros à 6 mois avec un rendement qui s’inscrit en hausse de 20 points de base pour s’établir à 2,3% contre 2,1% précédemment. Autre signal de mauvais augure, la demande de la part des investisseurs était moins forte alors que les rendements sont mieux rémunérés. Sur l’échéance à 3 mois le ratio de couverture s’inscrit à 3,29 contre 3,35 auparavant. Sur le 6 mois, il tombe à 1,83 contre 2,17 auparavant

Madrid, qui s'est engagée à ramener son déficit global de 8,9% à 6,3% du PIB, est sous étroite surveillance, d’autant que la pression du marché et de certains de ses partenaires européens grimpent en intensité pour qu'elle sollicite un sauvetage de son économie, la quatrième de la zone euro.




A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La contagion
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de la colère
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée d’Octobre
visuel-morning
GESTION ACTIVE Chine-USA : FAKE DEAL ?