Mardi 28 novembre

Vous vous souvenez de cet acronyme ?
Méprisant et infamant.
Les PIIGS.
Ces pays en déroute lors de la crise de l'euro.
Le Portugal, l'Italie, l'Irlande, la Grèce et l'Espagne.
C'est ainsi qu'on les appelait il y a un peu plus de 10 ans.
La roue a tourné.
Explications.

PIIGS

On ne pouvait pas imaginer acronyme plus dévalorisant pour ces pays en difficultés lors de la crise de l'euro.
Les pays d'Europe du Sud avaient déjà été désignés avant comme les pays du "Club Med" par opposition aux pays "frugaux" de l'Europe du Nord.

LORS DE LA CRISE DE L'EURO...

...déclenchée par la faillite de la Grèce, tous ces pays se sont retrouvés asphyxiés par des dettes massives.
Des dettes dont les taux se sont envolés et qui flirtaient avec le défaut.
Ces pays n'ont dû leur salut qu'au "Whatever it takes" de la BCE de Mario Draghi avec la garantie de fait de l'Allemagne.

AUJOURD'HUI

Les grandes banques américaines conseillent aux investisseurs d'acheter de la dette grecque, portugaise ou espagnole.
Ces pays sont devenus à la mode.
Ils sont même montrés en exemple.
Le "spread", la différence, entre leur taux d'emprunt d'État et le taux d'emprunt d'État allemand, référence pour la zone euro, a chuté brutalement cette année, près de 0.40% par exemple pour la dette à 10 ans du Portugal.

ILS SE PERMETTENT MÊME...

...d'afficher des taux de croissance largement supérieurs à ceux du modèle de la zone euro, l'Allemagne.
-0.2% attendu en Allemagne en 2023 contre 2.4% pour la Grèce ou l'Espagne.
L’Irlande caracole en tête avec une croissance de 3.5% prévue pour 2024 !
Même l'Italie fait mieux avec 0.7%.
Les dettes de ces "ex-PIIGS" ont d'ailleurs été relevées par les agences de notation.

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ ?

Ces pays n'ont pas eu le choix.
Dos au mur, confrontés au risque de faillite, et dépendant de l'aide de la BCE et de l'Europe, ils se sont vus imposer des conditions drastiques.
Ils n'ont pas eu d'autres choix que de faire des réformes structurelles majeures et de limiter les dépenses de l’État.

IL N'Y A PAS DE SECRET

Pour revenir dans la course, un pays doit faire des réformes structurelles et réduire les dépenses de l’État.
La France parvient à échapper, grâce à son statut dans la zone euro et à la protection de l'Allemagne, à ces crises majeures.
C'est une bonne nouvelle car une crise, et on l'a vu avec ces "ex-PIGGS", est très douloureuse pour les classes sociales les plus défavorisées ou encore pour les chômeurs et les retraités.
Mais c'est aussi une mauvaise nouvelle car nous ne sommes jamais sous contrainte et nous ne faisons donc jamais les réformes nécessaires, et nous ne réduisons jamais les dépenses de l’État.

NE M'APPELEZ PLUS JAMAIS PIIGS

Les pays d'Europe du Sud et l'Irlande ont gagné le droit de ne plus être appelés PIIGS.
Mais les risques de "fragmentation" de la zone euro demeurent, notamment pour l'Italie qui reste un peu à la traîne.

ET VOUS, VOUS EN PENSEZ QUOI ?

Pensez-vous que les pays d'Europe du Sud ont fait un meilleur job que la France pour se réformer et réduire les dépenses publiques ?
J’ai hâte de lire vos réponses !
>> Donnez-nous votre avis

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

LE PARI DE 2024

Les fonds spéculatifs américains, les hedge funds, commencent à se positionner largement sur les baisses de taux par la FED, la Banque centrale américaine, en 2024.
Certains prévoient même une baisse sur l'année de 2.5%.
Mais le consensus est autour de 1% de baisse des taux aux États-Unis.
Nous sommes positionnés sur une baisse autour de 1.5% pour l'année.

TESLA CONTRE LA SUÈDE

Le modèle suédois.
Développé dans les années 30.
Le modèle de consensus social avec une proximité forte entre les syndicats, le patronat et l’État.
La patronne du syndicat qui est derrière la grève chez Tesla considère que le groupe d'Elon Musk, qui refuse de signer les conventions collectives, met en péril le modèle suédois. Bigre...
Rappelons que la Suède est un des pays d'Europe au plus fort taux de syndicalisation.

IMPÔT 2023 : J-7

Il reste 7 jours pour corriger votre déclaration d’impôt 2023 (sur les revenus 2022).
Bien que les déclarations d’impôt sur le revenu aient été déposées en mai ou juin dernier, les contribuables, qu’ils aient fait leur déclaration en ligne ou sur papier, ont jusqu’au mercredi 6 décembre 2023 inclus pour effectuer une correction.
Il est possible de modifier les revenus, charges, ou encore les informations servant au calcul des réductions d’impôt ou de l’IFI.
En revanche, il est impossible de corriger les éléments relatifs à l’état-civil, la situation de famille ou l’adresse de résidence fiscale. Il n’est pas non plus possible de désigner un tiers de confiance ou d’ajouter l’adresse d’un enfant étudiant rattaché.

IMPÔT 2024 : J-30

Et il reste 30 jours pour réaliser un investissement défiscalisant et réduire son impôt sur les revenus de 2023.
Nous avons la solution la plus flexible : le FCPI Dividendes Plus n°11, sans frais d’entrée et avec la durée de blocage la plus courte (maximum 6 ans).
Il s’agit d’un fonds investi dans des PME innovantes, donc avec un risque de perte en capital, mais aussi un espoir de rendement important, en plus de la réduction d’impôt de 25%* de votre investissement (dans certaines limites).
La gamme FCPI Dividendes Plus se caractérise en plus par la durée de blocage la plus courte du marché, 5 ans et demi, les frais les plus bas (pas de frais d’entrée notamment), et un vrai espoir de performance*, si on se base sur les 6 premiers millésimes de la série Dividendes Plus (un seul fonds ressorti perdant, de 2,72%, entre +3% et +48% pour les autres).
> Obtenez plus d’informations sur Dividendes Plus 11

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Sélina Seremet, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
“Les marchés entament la journée dans le rouge, avec un CAC 40 qui recule de 0,45% pour se situer à 7233 points. Cette tendance baissière reflète un climat d'incertitude, accentué par les récentes déclarations de la présidente de la BCE. Elle a souligné que, malgré un affaiblissement des pressions inflationnistes en zone euro, la croissance soutenue des salaires nécessite une continuation de la lutte de la BCE contre l'inflation. Dans ce contexte, les investisseurs restent particulièrement attentifs aux interventions des représentants de la FED et de la BCE prévues pour aujourd'hui.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 0,12%, à 33 408 points.
Le Brent s'échange à 80,03$ (-0,21%).
L'once d'or se négocie à 2 014,7$ (+0,19%).
L'euro/dollar évolue à 1,094$ (+0,00%).”

ON S'EN FOUT ?

Une excellente nouvelle : trois otages français ont été libérés et les libérations se poursuivent avec l'extension de la trêve ; La Justice américaine ne veut pas que l'ex-patron de la plateforme de cryptos Binance quitte le pays avant de connaître sa condamnation pour blanchiment ; Shein envisage de s'introduire en Bourse, sa dernière valorisation était de 66 milliards de $ ; Qui livre le plus de colis aux États-Unis ? UPS ? Fedex ? Non, c'est Amazon, en direct : 5.9 milliards de colis en 2023 (5.9 milliards!!!!) ; Les prix des whiskies les plus rares ont chuté brutalement lors des dernières enchères, c'est la crise ; C'est reparti pour les rumeurs de remaniement en janvier ; Dominique de Villepin enchaîne les dérapages ; Petite série suédoise intéressante sur Netflix : "Une famille presque normale", thriller, bon suspense mais un peu lent, pas la série de l'année, mais une bonne série de transition ; Jérôme Cahuzac considère qu'il a purgé sa dette et il ne s'interdit pas un retour en politique, "les yeux dans les yeux"? ; Le prix d'un paquet de cigarettes devrait atteindre 13 euros d'ici 2027 et l'extension de l'interdiction de fumer étendue à de nouveaux lieux publics selon les Échos ; Le titre du jour, dans les Échos :"Les notaires traversent leur plus grande crise depuis trente ans" ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

* EN CONTREPARTIE, VOTRE ARGENT EST BLOQUÉ PENDANT UNE DURÉE MAXIMALE DE SIX ANNÉES, SOIT JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2029 AU PLUS TARD. LE FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L’INNOVATION, CATÉGORIE DE FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES, EST PRINCIPALEMENT INVESTI DANS DES ENTREPRISES INNOVANTES QUI PRÉSENTENT DES RISQUES PARTICULIERS ; C’EST POURQUOI VOTRE INVESTISSEMENT N’EST PAS GARANTI ET PRÉSENTE UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Quelle performance pour Pilot ? La gestion pilotée par Marc Fiorentino, conçue pour vous
    16/02/2024
  • visuel-morning
    L'édito de Marc
    23/02/2024
  • visuel-morning
    Quelle est la performance réelle d’un investissement en FCPI ?
    30/11/2023
  • visuel-morning
    Sofidynamic, l’immobilier à haut rendement et 0 % de frais de souscription
    16/02/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt