Nexans : au revoir patron

lundi 19 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 19/03/2018 à 16h03

Nexans manque de jus en ce début de semaine. Le titre du fabricant de câbles cède du terrain après l'annonce du départ du directeur général du groupe, Arnaud Poupart-Lafarge pour des raisons personnelles. Son bilan à la tête de Nexans est plus que flatteur avec une amélioration des indicateurs financiers.

Une accélération de la transformation

La transformation opérée par Nexans porte ses fruits. Le fabricant de câbles a annoncé le mois dernier avoir doublé son bénéfice net et renoué avec une croissance organique. Le chiffre d'affaires 2017 s'est apprécié de 9,6% à 6,37 milliards d'euros. Surtout, Nexans a retrouvé le chemin de la croissance organique, celle-ci ressortant à 5,1% l'an passé, tirée par les activités liées aux câbles haute-tension sous-marins.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ressort de son côté à 411 millions d'euros pour l'année, soit une progression de 9,6% et le résultat net sur l'exercice 2017 à doublé pour s'inscrire à 125 millions d'euros.

Une valorisation attractive

La récente baisse de tension de Nexans en Bourse est à mettre à profit pour s’intéresser au dossier avait expliqué JP Morgan, dans sa dernière note. Le bureau d'études rappelle en effet que Nexans a concédé 18% de sa valeur depuis la journée investisseurs du 13 décembre dernier. Pourtant, les récents comptes dévoilés tout comme les perspectives annoncées par le fabricant de câbles ne justifient plus ce désamour pour l'action.

Une croissance durable et rentable au programme

Pour les exercices à venir, la visibilité est en effet au rendez-vous. Nexans table sur une "croissance durable et rentable" sur la période de 2018 à 2022. Dans le cadre de son dernier plan présenté en décembre, l'industriel vise une croissance organique de ses ventes de 25% à l'horizon 2022, pour atteindre 6 milliards d'euros de ventes à prix constants. Une progression de 50% de son excédent brut d'exploitation à 600 millions d'euros est également attendue par Nexans.

L'accès de faiblesse de Nexans peut être mis à profit pour reconsidérer ou découvrir ce dossier. Celui-ci est appelé à progresser sur le terrain boursier sur fond d'amélioration de la conjoncture économique.
A lire également
Trump au centre du marché

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en repli de 0.79 % à 5 583 points face à l’incertitude entourant la présidence de Trump avec l'ouverture d'une enquête et d’une procédure de destitution (ayant peu de chances d'aboutir d'ici aux présidentielles de novembre 2020).

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER C'est parti
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du loto
visuel-morning
GESTION ACTIVE Les banques aux manettes
visuel-morning
GESTION ACTIVE 1 % sur 1 an