Mercredi 21 février

Je peux dire : j'y étais.
29 décembre 1989.
Le Nikkei atteint un nouveau record absolu.
38 915 points.
Les cerisiers japonais montent jusqu'au ciel.
Puis c'est la chute.
Et le Nikkei retrouve actuellement ces niveaux record.
Il aura fallu 34 ans.
Explications.

29 DÉCEMBRE 1989

L'année se termine en fanfare pour le Nikkei et pour le Japon en général.
La Bourse enchaîne les records.
Jour après jour.
L'immobilier explose à la hausse.
Je me rappelle avoir écrit à l'époque qu'un m2 à Tokyo est au prix d'un appartement à Paris.

ET LES PRÉVISIONNISTES...

...annoncent que le Japon est en chemin pour rattraper les États-Unis et devenir la première puissance économique mondiale.
Le Japon inonde le monde de ses voitures (ça vous rappelle quelque chose) et les investisseurs japonais investissent massivement leurs surplus commerciaux dans le monde entier.
29 décembre 1989.

ET PUIS

La machine s'est enrayée.
Le Nikkei a perdu plus de 80%.
Comme le souligne le Wall Street Journal, les investisseurs auront perdu autant que les investisseurs sur le S&P de 1929 à 1933, pendant la Grande Dépression.
Et le Japon connaît en effet une grande et longue dépression.

LES CAUSES ?

Les bulles explosent les unes après les autres.
L'immobilier, comme toujours.
Un secteur où l'endettement était, comme toujours, excessif.
Les banques sont très exposées et elles sont confrontées à des difficultés majeures.
La démographie bien sûr avec le vieillissement de la population.
Et des États-Unis, qui, comme c'est le cas aujourd'hui avec la Chine, font tout pour stopper la concurrence considérée comme déloyale du Japon.

DES DÉCENNIES PERDUES...

...s'enchaînent.
Sans croissance.
Sans inflation.
Malgré des plans de relance massifs mais qui ne parviennent pas à relancer la machine.
Et le financement de ces plans inutiles propulse la dette publique à des records mondiaux, au-dessus de 200% du PIB.

30 ANS

Le japon a mis 30 ans pour réémerger.
Et retrouver le chemin de la croissance, de l'inflation, certes modérées toutes les deux.
Et le Nikkei retrouve les sommets.
Dès 2021, si on tient compte des dividendes.
On dit souvent que la Bourse c'est un investissement à long terme.
Pour les épargnants qui sont entrés dans le marché le 29 décembre 1989, c'était du très très long terme.

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

PAS DE SPIRALE

Il n'y a pas de spirale inflation-salaires en Europe.
Pour la première fois depuis 18 mois la hausse des salaires dans la zone euro a ralenti.
4.5% au dernier trimestre 2023 contre 4.7% le trimestre précédent.
Et cela va continuer.
Mais le pouvoir d'achat devrait tout de même augmenter car la hausse des salaires est supérieure à l'inflation.

NVIDIA

Annonce attendue des résultats aujourd'hui.
Attendue par tous et en particulier les particuliers américains dont c'est devenu la valeur préférée.
Dépassant Tesla.
Le cours de Nvidia a été multiplié par 4 depuis fin 2022.
Le nombre d'options très court terme pour "parier" sur le résultat de Nvidia a atteint des records.
Et ce n'est pas tout.
Il a suffi que Nvidia annonce qu'il avait des participations dans deux petites sociétés cotées inconnues pour que le cours de l'une double et augmente de 69% pour l'autre.
Ça commence à ressembler à une bulle, non ?

A VOIR ABSOLUMENT

Le replay du webinaire que j’ai animé hier compagnie de Patrick Thiberge, Directeur Général de Meilleurtaux Placement.
Nous avons parlé de l’impact de la hausse des taux sur l’assurance-vie.
Avec notamment le retour en grâce des fonds euros, dont les rendements dépasseront les 3%, et même jusqu’à 4,6%* en 2024 .
Et il nous a aussi présenté différentes solutions pour compléter son fonds en euros pour viser un rendement supérieur à 5%.
>> Voir le replay du webinaire sur l’impact de la hausse des taux en assurance-vie

DU CÔTÉ DE VOTRE ARGENT

Par MoneyVox, le spécialiste de l'information sur l'argent (banque, crédit, impôt, etc.).
"Compte courant, épargne, crédits... Par souci de simplicité, parfois d'équité, les couples en viennent généralement à souscrire des produits bancaires en commun. Des liens financiers qu'il faut défaire dans le cas d'une séparation. Et ce n'est pas gratuit, loin de là. MoneyVox fait les comptes."
>> Lire cet article sur Moneyvox.fr

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Sélina Seremet, Analyste Bourse Meilleurtaux Placement.
"Ce mercredi est susceptible d’être volatil, le CAC 40 ouvre en baisse de 0,01% à 7 794 points dans l’attente du rapport du dernier FOMC qui sera publié ce soir sur les coups de 21h. Le marché reste pour l’instant incapable de prendre une quelconque direction et se laisse bercer par les publications d’entreprises et les prises de paroles des différents représentants de banques centrales. Dans le viseur des investisseurs se trouvent trois paramètres, d’abord les résultats de NVIDIA, principal constructeur de puces destinés à la hype du moment, l’IA. Il y a ensuite les chiffres de l’emploi américain et les composantes structurelles concernant les salaires et le taux horaire de rémunération. Et dans un troisième temps, l’inflation et par chance, ces trois paramètres vont se produire dans un laps de temps inférieur à 5 jours de cotation. Autant vous dire, les prochains jours risquent de marquer la tendance future des 2 prochains mois.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 0,26%, à 38 262 points.
Le Brent s'échange à 82,58$ (-1,10% vs hier matin).
L'once d'or se négocie à 2 028,8$ (+0,35%).
L'euro/dollar évolue à 1,081$ (+0,37%).”

ON S'EN FOUT ?

La campagne de Donald Trump attire moins de donateurs que sa première campagne alors qu'une partie des fonds est utilisée pour payer les frais d'avocats qui ne cessent d'augmenter ; "Une jambe retrouvée dans le métro de New York, une enquête ouverte pour savoir à qui elle appartient" (BFM) ; Le titre du jour dans les Échos : "Pompidou, reviens!" par Gaspard Koenig ; Catastrophe humaine : le nombre de morts et de blessés de la guerre en Ukraine, 120 000 soldats russes tués, 320 000 blessés ou tués, 60 000 tués côté ukrainien, 170 000 tués ou blessés : horrible ; La vie de Nicholas Winton, héros du film "Une vie" avec Anthony Hopkins, est une leçon de courage, d'engagement et d'humilité, le film sort aujourd'hui ; Selon Les Échos, les "ongleries", dont le nombre a explosé, traversent une passe difficile, à se ronger les ongles (nul, je sais) ; Le titre du jour dans Le Parisien : "Arrêter avant 40 ans, c'est (presque) comme n'avoir jamais fumé" ; L'autre titre du jour sur BFM TV : "la permanente et les bigoudis sont aussi tendances chez les hommes" ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

*HORS FISCALITÉ. HYPOTHÈSE DE RENDEMENT NET DE FRAIS DE GESTION PRÉSENTÉE À TITRE INDICATIF : SCÉNARIO NON GARANTI VALABLE EN CAS DE MAINTIEN DU TAUX DU FONDS EN EUROS POUR 2024 ET 2025 + UNE BONIFICATION DE 1,50%. POUR TOUS VERSEMENTS (HORS PROGRAMMÉS) EFFECTUÉS EN FÉVRIER 2024 SUR LE FONDS EN EUROS. LES PERFORMANCES PASSÉES NE PRÉJUGENT PAS DES PERFORMANCES FUTURES ET NE SONT PAS CONSTANTES DANS LE TEMPS.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Avec les actions au plus haut, comment obtenir du rendement sans prendre de risque ?
    05/04/2024
  • visuel-morning
    La valeur qui fait parler : Reworld Media
    02/04/2024
  • visuel-morning
    Mauvaise nouvelle : la réduction d’impôt de 25 % pour les FIP et FCPI, c’est fini !
    01/03/2024
  • visuel-morning
    SCPI : les meilleurs rendements de 2023… et pour 2024
    20/03/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt