Jeudi 21 décembre

Je vais vous proposer un exercice.
Un dernier devoir à la maison avant vos vacances...
Je vais vous proposer de noter la France.
Et de répondre à la question qu'on se posait ici hier, une question simple en apparence : La France est-elle en bonne santé économique et financière ?
Question simple, mais réponse complexe.
À vous de jouer.

QUESTION SIMPLE

Mais réponse complexe.
Réponse souvent biaisée, voire politique.
Entre les partisans du French bashing qui voient systématiquement le verre totalement vide et ceux, et généralement les gouvernements du moment, qui voient le verre totalement plein.

ON A VU HIER…

…en interrogeant certains économistes du club "C'est Votre Argent", qu’il y avait une multitude de critères pour juger de la situation économique et financière d'un pays.
Et que le simple choix des critères peut être subjectif et biaisé.
Rappelons qu'on parle ici de santé financière et économique.
On ne parle pas de "qualité de vie", de "bien-être", et de la beauté des paysages...

LE CHOIX DES CRITERES

Il est donc arbitraire.
De même que la pondération qu'on donne à chaque critère.
Mais on peut tous être d'accord sur le fait qu'il y a des critères qui sont, ou plutôt qui semblent, objectifs.
On va les noter.
De 0 à 10, 10 étant la meilleure note.

LES CRITERES INCONTOURNABLES

La croissance et ses perspectives : 5
L'évolution du PIB par habitant : 3 (nous chutons année après année dans le classement, nous sommes 27ème)
L'inflation et ses perspectives : 5 (elle est élevée mais elle va baisser)
La balance commerciale : 2 (une débâcle année après année)
La balance des paiements courants : 3 (notre dépendance aux investissements étrangers s'accroit année après année)
La Position Extérieure Nette : 4 (détérioration progressive)
Le chômage : 5 (il a baissé mais nous sommes loin du plein-emploi des autres pays développés)
Le déficit public : 3 (en déficit depuis près de 50 ans et aucune réduction des dépenses publiques)
La dette de l'Etat : 2 (nous faisons partie du club très privé des pays qui ont une dette publique de plus de 100% du PIB)
L'épargne des ménages : 8 (nous avons un des taux d'épargne les plus élevés au monde).
L'attractivité du pays : 6 (les classements sont tous différents mais la France attire les investisseurs)
Egalité sociale : 8 (la France est un paradis social même si tout le monde se plaint).

NOTE FINALE

4.5/10.
En dessous de la moyenne.
Ce n'est pas une surprise.
Mais pas (encore) un désastre.
Mais la note se dégrade année après année.
Ce sont MES critères et MES notes choisis arbitrairement.
Faites vous-même l'exercice avec ces critères ou avec les critères que vous préférez.

ALORS ME DIREZ-VOUS

Mais pourquoi noter la France soi-même puisque la France est déjà notée par des agences de notation ? Et vous aurez raison.
Ce à quoi je répondrai : les agences de notation notent la dette de l'Etat Français.
Et nous avons une note qui correspond à un 15/20.
Pourquoi ce fossé entre un 15/20 et un 4.5/10 ?

POUR UNE RAISON SIMPLE

Si la dette française est aussi bien notée c'est que nous bénéficions de la "garantie" de la zone euro et en particulier de l'Allemagne, qui, malheureusement pour elle, ne pourra jamais nous laisser tomber.
Et de votre garantie. Oui, la vôtre.
Les agences de notation se disent toujours que si la France a un problème de dette, le gouvernement du moment pourra toujours puiser dans votre épargne pour combler les trous...
La France a du bol de vous avoir, et d'avoir l'Europe et l'Allemagne.
Allez, à vous de jouer.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

LES VOITURES ELECTRIQUES CHINOISES

C'est le cauchemar de l'Europe et des Etats Unis.
Une fois de plus, notre naïveté nous plombe.
Alors que nous passons notre temps à nous auto-flageller avec des contrôles, des taxes, des contraintes réglementaires qui plombent nos constructeurs, on laisse allégrement la Chine nous inonder de voitures électriques subventionnées par l'Etat, en infraction totale par rapport aux règles de l'OMC.
Le Wall Street Journal révèle que Biden envisage d'augmenter les taxes sur les voitures électriques chinoises.
Il était temps.

LA BAISSE DES TAUX À LONG TERME

Elle est allée encore plus vite que nous l'anticipions, et nous étions pourtant les plus optimistes sur le sujet.
Jugez vous-même :
10 ans allemand : 1.95% (3.02% au plus haut)
10 ans français : 2.48% (3.60%)
10 ans américain : 3.88% (5.02%).
Good.

DU CÔTÉ DES PLACEMENTS

Par Gauthier Maes, directeur de la communication de Meilleurtaux Placement.
Dernière chance pour 25% de réduction d’impôt.
Il reste moins d’une semaine pour investir dans un FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation) et obtenir ainsi une réduction d’impôt de 25%* de votre investissement.
Ce sera peut être la dernière année pour profiter du taux de 25%, le projet de loi de Finances pour 2024 n'a pour l'instant rien prévu pour prolonger ce taux bonifié l'an prochain.
La solution la plus flexible ? le FCPI Dividendes Plus n°11.
Il s’agit d’un fonds investi dans des PME innovantes, donc avec un risque de perte en capital, mais aussi un espoir de rendement important (en plus de la réduction d’impôt).
La gamme FCPI Dividendes Plus se caractérise en plus par la durée de blocage la plus courte du marché, 5 ans et demi, les frais les plus bas (pas de frais d’entrée notamment), et un vrai espoir de performance*, si on se base sur les 6 premiers millésimes de la série Dividendes Plus (un seul fonds ressorti perdant, de 2,72%, entre +3% et +48% pour les autres).
> Obtenez plus d’informations sur Dividendes Plus 11

DU CÔTÉ DE TTSO

Par Time To Sign Off, l’excellente newsletter du soir qui résume le must de l’actu du jour
"Marre de la loi immigration ?
Ce n'est pas terminé ! En attendant l'avis du Conseil Constit', l'ensemble des 32 départements tenus par la gauche annoncent qu'ils n'appliqueront pas l’une des mesures phare du texte : le versement des aides sociales aux étrangers conditionné à 5 ans de résidence en France (pour les départements, il s’agit principalement de l’APA, l’allocation d’autonomie pour les personnes âgées dont peuvent bénéficier des étrangers réguliers fraîchement arrivés).
Illégal ? Pas forcément, l’astuce consisterait à créer une "nouvelle allocation" départementale pour remplacer l’APA existante. Un "coût" supplémentaire que ces collectivités entendent absorber pour ne pas "appliquer le principe de préférence nationale pour nos aînés".
N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
"Les places européennes ouvrent dans le rouge ce matin (-0,37% pour le CAC 40, à 7 555 points), dans le sillage de Wall Street. Après une dizaine de séances consécutives de hausse, et plusieurs records historiques, les marchés américains ont cédé environ 1,5% hier soir. La hausse des derniers jours montre des signes d'essoufflement et désormais, l’attention des opérateurs boursiers se porte sur le PCE Core : la mesure préférée de la Fed pour évaluer l’inflation sera dévoilée demain après-midi.
Du côté des matières premières, le baril de pétrole Brent revient tester les 80$ pour la première fois depuis début décembre. Les attaques des Houthis, soutenus par l’Iran, contre des navires commerciaux en mer Rouge, continuent de perturber le commerce maritime et d’attiser les craintes géopolitiques. Ce matin, le baril s’échange à 79,7$.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 1,59%, à 33 140 points.
L'once d'or se négocie à 2035,2$ (-0,3%).
L'euro/dollar évolue à 1,095$ (-0,09%%)."

ON S'EN FOUT ?

L'aide à l'Ukraine patine et les alliés craignent une victoire de la Russie ; Les Houthis pilotés par l'Iran vont finir par avoir le ciel qui va leur tomber sur la tête ; Tous les spécialistes du droit constitutionnel américain se demandent quelles conséquences aura la décision du Colorado d'empêcher Trump de se présenter ; Tous les spécialistes du droit constitutionnel français se demandent si le Conseil Constitutionnel va laisser passer la loi immigration en l'état ; Que dire de l'interview d'Emmanuel Macron hier sur le sujet ? ; Goldman va augmenter les bonus de ses traders malgré la baisse des profits pour ne pas provoquer une vague de départs ; Le titre du jour dans le FT "Narendra Modi : our nation is on the cusp of a take-off" ; Les Échos vous expliquent "comment libérer le nouveau leader qui sommeille en vous", bigre ; La Banque Postale va fermer "Ma French Bank", et de deux après Orange Bank ; Le ministre de la Santé a démissionné ; Je me suis fait une liste de films à voir pendant les vacances de Noël mais ça ne m'empêchera pas de continuer la newsletter, pas de trêve ; Selon le Figaro la tendance pour le sac est au double sac, il se passe des trucs et je ne suis même pas au courant ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

* EN CONTREPARTIE, VOTRE ARGENT EST BLOQUÉ PENDANT UNE DURÉE MAXIMALE DE SIX ANNÉES, SOIT JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2029 AU PLUS TARD. LE FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L’INNOVATION, CATÉGORIE DE FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES, EST PRINCIPALEMENT INVESTI DANS DES ENTREPRISES INNOVANTES QUI PRÉSENTENT DES RISQUES PARTICULIERS ; C’EST POURQUOI VOTRE INVESTISSEMENT N’EST PAS GARANTI ET PRÉSENTE UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL.

A découvrir également

  • visuel-morning
    L’or explose ! Comment en profiter facilement et à moindres frais ?
    05/04/2024
  • visuel-morning
    La valeur qui fait parler : Reworld Media
    02/04/2024
  • visuel-morning
    Dernière ligne droite pour réduire votre impôt sur vos revenus de 2023
    22/12/2023
  • visuel-morning
    Dans quelles villes obtient-on le meilleur rendement immobilier en 2024 ?
    01/03/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt