Pays émergents : l'agitation continue

mercredi 06 juin
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 1 an - Le 06/06/2018 à 07h06

Sale temps pour l'investissement dans les pays émergents. On a appris hier que les investisseurs internationaux s'étaient désinvestis massivement. 12.3 milliards de dollars sont sortis des fonds émergents en mai. Le plus haut niveau de désinvestissement depuis près de deux ans.

LE DOLLAR ET LES TAUX AMÉRICAINS

En partie du fait de la hausse du dollar et de la hausse des taux aux États-Unis, mais en partie aussi du fait des difficultés que traversent la plupart des pays émergents, et ce pour des raisons différentes. On a eu d'abord l'Argentine, puis la Turquie. On a maintenant le Brésil avec le gouvernement qui a dû faire des grosses concessions après la grève des routiers.

DES SITUATIONS INTÉRIEURES CHAOTIQUES

Et une économie brésilienne qui souffre. Elle n'arrive pas à redécoller après sa pire récession de 2015/2016. On devrait n'avoir qu'un pour cent de croissance cette année. Et les voyants sont tous au rouge. Notamment le déficit public qui va se rapprocher des 8% du PIB. Et comme les élections sont en octobre, on entre dans une période d'instabilité. Hier le real a encore chuté.
Ce n'est guère plus brillant dans un autre grand pays émergent : l'Afrique du Sud. L'économie s'est contractée de 2.2% au premier trimestre, le chômage est à 27% et hier aussi le rand a chuté de 2%, une baisse de 8% depuis les élections présidentielles en février.

LA GUERRE COMMERCIALE AUSSI

Et les décisions de Trump en matière commerciale n'arrangent pas les choses. Les pays émergents sont touchés, directement ou indirectement, par l'America First de Trump. Le Mexique a annoncé hier des mesures de rétorsion sur les importations américaines mais le combat est inégal et le marché a sanctionné le Mexique avec une chute brutale du peso, 13% en un mois. Pour des raisons intérieures mais également du fait des États-Unis, les pays émergents sont entrés dans une zone de turbulences. Les investisseurs se détournent de ce qu'ils ont adoré pendant des années. Même l'Inde a tiré hier la sonnette d'alarme. Seule la Chine résiste. Pour l'instant.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

La séance d'hier a été marquée par un nouveau record sur le Nasdaq ! L'indice vedette technologique a inscrit un pic historique à 7637 points. Le Dow Jones ne suit pas le mouvement et termine en léger retrait de 0,09% malgré un indice manufacturier de bonne facture. Les marchés asiatiques ont clôturé en hausse dans le sillage du Nasdaq dont Tokyo qui s'adjuge 0,38% à 22625,73 points. L'euro se renforce à 1,176 dollar malgré les inquiétudes sur la dette italienne après le discours du nouveau Premier ministre Giuseppe Conte. Le Brent rebondit de 1% au contact des 76 dollars et le WTI s'apprécie de 0,24% à 65,70 dollars. L'once d'or oscille autour des 1.300 dollars l'once.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Les taux de crédit immobilier ont repris le chemin de la baisse et ont atteint leur plus bas niveau. Les banques se battent pour prêter aux "bons" clients et les maturités de prêts s'allongent. 19 ans de moyenne en mai. Avec un taux moyen de 1.46%. Profitez des taux bas pour investir en parts de SCPI à crédit : Découvrez notre offre de SCPI à crédit à taux bonifié « Duo »

L'AUTRE BONNE NOUVELLE DU JOUR

Et si un jour l'expression "trou de la Sécu" disparaissait? Le déficit de la branche maladie de la sécu a chuté. De 4.9 milliards d'euros en 2017 à 500 millions "seulement" prévus en 2018. Et des excédents prévus pour 2019. Elle est pas belle la vie ?

LE COUP DE BOL DE MACRON DU JOUR

Macron a certainement du talent mais il a aussi beaucoup beaucoup de chance. On a appris par exemple que la valeur des participations de l'État avait progressé de 7 milliards en 2018 ! Du fait principalement de la hausse des actions Eramet, Thalès, Airbus en Bourse. Ce mec a vraiment la baraka.

LE GAG DU JOUR

Mediapro, l'acheteur des droits télé de la L1, a perdu ses droits sur le foot italien qu'il avait payés plus d'un milliard d'euros. La ligue italienne a jugé que les garanties financières apportées étaient insuffisantes et que la provenance des fonds n'était pas claire. Ça promet.

NO COMMENT

Discours hier du nouveau Premier ministre italien devant le Parlement :" Si le populisme est la capacité d'écouter les besoins du peuple, alors nous le revendiquons".

ON S'EN FOUT?

La justice se prépare à la sortie de 50 terroristes et 400 radicalisés qui auront purgé leur peine d'ici 2019 (Aujourd'hui): c'est très rassurant pour l'année prochaine; Je suis arrivé trempé au bureau ce matin après avoir pris une averse en scooter : ça, vous vous en foutez vraiment, je vous comprends, mais j'avais besoin d'en parler à quelqu'un; 1% des Français paient 25% de l'impôt sur le revenu: vive la progressivité de l'impôt sur le revenu; Les parents donnent en moyenne 3670 euros à leurs enfants âgés de 18 à 24 ans; Théo et ses trois frères sont en garde à vue pour détournement et escroquerie; Harvey Weinstein plaide non coupable;
C8 perdrait 75 millions d'euros en 2017, contre 50 millions en 2016; Amazon lance aujourd'hui son assistant vocal Écho : Écho es-tu là ?(nul, je sais); AccorHotels lâche la possibilité d'achat de la part de l'État dans Air France : sage décision.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com