Powell prêt à tout mais pas encore aux taux négatifs

mercredi 13 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 13/05/2020 à 17h05

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en baisse de 2.86 % à 4 344 points, pénalisé par les déclarations du jour du président de la Réserve fédérale des Etats-Unis (la Fed) Jerome Powell. Il a laissé entrevoir qu’ « un soutien budgétaire supplémentaire pourrait être coûteux mais serait justifié s'il permet d'éviter des dommages économiques à long terme et nous conduit à une reprise plus forte », cependant, il a ajouté que les éléments disponibles sur les taux négatifs étaient « très mitigés ». Cette réaction a pesé mais pèse quelque peu sur les indices boursiers, même si ce n'était pas vraiment une surprise.

L’ECART SE CREUSE ENTRE LE DOW ET LE NOUVEAU MONDE
Outre-Atlantique, le Nasdaq continue de résister (+0.03 %) porté entre autres par la hausse de Netflix, Starbucks et Apple. De son coté, le Dow Jones a bien de la peine à suivre en reculant de 0.94 % actuellement.

LA STAT DU JOUR
Selon la première estimation publiée ce matin par l'office national de statistiques, Le PIB du Royaume Uni a chuté de 2% en volume au premier trimestre 2020 en rythme séquentiel. Il s’agit de sa plus forte baisse depuis celle observée au quatrième trimestre 2008. Pour rappel, l'économie française au premier trimestre 2020 a chuté de 5,8, potentiellement à cause d’un confinement plus strict.
L’indice britannique, le Footsie, a perdu 1.12 %.

LE TOP DU SBF
Exor a cédé plus de 7 % à Milan après l'annonce par l'assureur mutualiste français Covéa de son renoncement au rachat du réassureur Partner Re (filiale d’Exor). En parallèle Scor, sur le SBF 120, a pris presque 3 %, certains observateurs estimant que Covéa pourrait devenir la nouvelle cible de Covéa.

EN PARLANT D’OPA
Hier, nous avons recommandé pour les « Père de Famille Sportif » un titre ayant un profil opéable. Il est possible qu’à moyen terme une société américaine se positionne pour créer un leader sur son marché. Pour plus d’information, n’hésitez pas à retrouver notre analyse ici .

LE POINT PÉTROLE
Aux Etats-Unis, les stocks hebdomadaires de brut ont reculé de plus 700 mille barils. Les économistes tablaient sur une hausse de plus de 4 millions après la progression de 4,59 millions enregistrée la semaine précédente. Cependant, le prix du baril de Brent a à peine varié (29.63 $).
A lire également
On achète ou on vend lisi?

Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, Virginie Robert, présidente de Constance Associés, et Louis de Montalembert, président du fonds d'investissement de Pléiade AM ont donné leurs tuyaux d'investissement dans l'émission C’est votre argent, du vendredi 8 janvier 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com