Jeudi 04 janvier

Parmi les placements sous les feux de la rampe en 2023 : les produits structurés. Il faut dire que le contexte s’y prêtait bien. La remontée des taux et la forte volatilité des marchés financiers ont permis à ceux qui conçoivent ces produits, de combiner plusieurs types d’actifs de telle sorte que les épargnants ont pu profiter de produits aux caractéristiques attrayantes. Avec cette alternative à un placement en actions, les épargnants pouvaient alors profiter d’un rendement attractif sans pour autant prendre des risques démesurés comme cela peut être le cas avec un investissement en actions classique. Si les produits structurés avaient le vent en poupe en 2023, est-ce qu’ils vont aussi bien performer en 2024 ?

Juin 2023 : un gain de 10 % dès la 1ère année avec M Ambition


10%, c’est le coupon annuel que visait le produit structuré M Ambition qui a été dénoué le mois dernier. Lancé en mai 2022, il n’aura fallu qu’un an pour que les épargnants qui ont investi dans M Ambition obtiennent le remboursement du capital investi majoré d’un gain.

La date de constatation initiale de M Ambition était le 12 mai 2022 et les dates de constatation intervenaient trimestriellement, tous les 12 des mois de février, mai, août et novembre sur une période d’investissement de 12 ans.

Du trimestre 1 au trimestre 3, le niveau de l’indice ne pouvait avoir aucune incidence sur le remboursement du produit. Le mécanisme de remboursement anticipé ne pouvait s’activer du trimestre 4 au trimestre 47. La première date à laquelle pouvait intervenir un remboursement anticipé était donc le 12 mai 2023, au trimestre 4. C’est à cette première date que la continuité du produit ou son remboursement anticipé était constaté. L’indice étant en hausse par rapport à son niveau initial, ceci a conduit au remboursement anticipé du produit. L’épargnant récupère ainsi le capital investi et un coupon de 2,5 % par trimestre, soit 10 % par an.

Pour résumer le fonctionnement du produit :

Du trimestre 4 au trimestre 47, soit le mécanisme de remboursement anticipé s’activait automatiquement à une date de constatation (dans le cas d’un indice stable ou en hausse). Soit le produit continuait.

Si le produit était arrivé jusqu’à son échéance, alors :

- l’investisseur aurait récupéré l’intégralité de son capital majoré d’un gain de 2,50 % par trimestre écoulé si l’indice ne clôturait pas en baisse de plus de 25 % par rapport à son niveau initial.

- l’investisseur aurait récupéré l’intégralité de son capital si l’indice clôturait en baisse de plus de 25 % par rapport à son niveau initial mais que cette baisse n’excédait pas 50 %.

- l’investisseur aurait subi une perte en capital correspondant à la baisse finale de l’indice s’il clôturait en baisse de plus de 50 % par rapport à son niveau initial.

Ces barrières de protection sont un atout pour l’investisseur qui souhaite viser un rendement élevé tout en limitant son exposition à une perte en capital.

>> Soyez alerté(e) lors d'un lancement d'un produit structuré


Juillet 2023 : un rendement de 12 % sur 2 ans avec M Rendement 5


Lancé en juin 2021, M Rendement 5 va être remboursé par anticipation deux ans plus tard, avec un coupon de 12. Retour en arrière sur ce produit structuré lancé début 2022. Son fonctionnement était assez simple :

• La performance dépendait en premier lieu de l’évolution de l’indice sous-jacent, l’indice Euro Istox EWC 50 dont le niveau initial a été relevé le 21/06/2021. Son niveau devait ensuite être constaté tous les 6 mois à partir du 21/06/2022

• Si l’indice était supérieur ou égal à son niveau d'origine à l’une des dates de constatation annuelle, cela activait un remboursement anticipé du capital augmenté de l’ensemble des coupons. C’est ce qui est arrivé le 21 juin dernier, le sous-jacent étant supérieur à son niveau d’origine, cela a conduit au dénouement du produit structuré. Les souscripteurs ont pu profiter d’un coupon de 12 % dès la deuxième année.

• A l’inverse, si l’indice avait été en baisse à sa date de constatation, alors le produit serait reparti pour au moins 6 mois . Une opération qui aurait pu être répétée chaque semestre jusqu’à l’échéance du produit (12 ans maximum). A ce moment-là, le produit aurait été dénoué et le capital remboursé, sauf si l’indice avait baissé de plus de 50% par rapport à son niveau initial (et dans ce cas l’investisseur aurait subi une perte égale à la baisse de l’indice). Rajoutons en plus que si la baisse avait été inférieure à 40%, alors l’investisseur aurait en plus récupérer tous les coupons, soit 72%.

Dans un scénario pessimiste, le souscripteur aurait pu perdre une partie du capital investi si la chute de l’indice de référence était supérieure à 50 % par rapport à son niveau initial.

Dans un scénario relativement optimiste, il était ainsi possible, malgré une baisse de l’indice, d’obtenir un remboursement du capital au bout de 12 ans, avec un coupon de 72% si la baisse ne dépasse pas 40%.

Mais dans un scénario encore plus optimiste le produit pouvait donc être remboursé rapidement, au bout d’un an ou deux, avec un rendement de 6% par an.

>> Soyez alerté(e) lors d'un lancement d'un produit structuré


Août 2023 : un rendement de 11,375 % en moins de 2 ans (7 trimestres) avec M Rendement 6


La performance de M Rendement 6 dépendait de l’évolution de son indice de référence (S&P Euro 50 Equal Weight 50 Point Decrement Index EUR TR). Et justement, la performance était au rendez-vous puisque le produit vient d’être dénoué seulement 7 trimestres suivant son lancement.

Le produit M Rendement 6 reposait sur un mécanisme de remboursement automatique anticipé. Si lors d'une date de constatation trimestrielle à partir du 30 janvier 2023, la valeur de l'indice était égale ou supérieure à la valeur initiale, le remboursement anticipé était automatiquement déclenché.

Si le mécanisme de remboursement anticipé s’enclenchait, l'investisseur recevait le montant du capital investi, augmenté d'un gain de 1,625 %* pour chaque trimestre écoulé (soit 6,5 %* par année écoulée).

M Rendement 6 proposait 2 mécanismes de remboursement (un mécanisme de remboursement anticipé et un mécanisme de remboursement à l’échéance). Pour que ces mécanismes se déclenchent, des seuils ont été définis à l’avance permettant de limiter les pertes pour l’investisseur.

Avec le mécanisme de remboursement anticipé, le produit permettait à l’investisseur de récupérer le capital investi majoré d’un gain par trimestre écoulé. Le remboursement anticipé pouvait se produire à tout moment entre le 5ème trimestre (30 janvier 2023) et le 48ème trimestre (31 octobre 2033). Pour cela, l’indice devait clôturer en hausse par rapport à son niveau initial à l’une des dates de constatation trimestrielle. Tel fut le cas ce 31 juillet !

Du trimestre 1 à 4 : quel que soit le niveau de l’indice, cela n’avait pas d’incidence sur le produit, la première date de constatation trimestrielle étant le 30 janvier 2023 (5ème trimestre).

Du trimestre 5 au trimestre 48 : si l’indice clôturait en hausse par rapport à son niveau initial à une des dates de constatation trimestrielle alors le mécanisme de remboursement anticipé était activé. Si l’indice clôturait en baisse par rapport à son niveau initial à une des dates de constatation trimestrielle alors le produit continuait.

Pendant la période de vie du produit structuré, aucun remboursement ne pouvait être effectué tant que la valeur constatée aux dates prévues n'atteignait pas ou ne dépassait pas la valeur initiale. Dans ce cas, le produit aurait pu arriver à échéance après la dernière date de constatation (31 janvier 2034), atteignant ainsi sa durée de vie maximale. Si le produit était arrivé à l’échéance (trimestre 49), son remboursement et l’obtention de gains dépendaient de plusieurs niveaux de clôture.

• si l’indice ne clôturait pas en baisse de plus de 40 % par rapport à son niveau initial, l’investisseur recevait l’intégralité du capital majoré d’un gain de 1,625 %* par trimestre écoulé.

• si l’indice clôturait en baisse de plus de 40 % mais que cette baisse n’excédait pas 50 % par rapport à son niveau initial, l’investisseur récupérait l’intégralité du capital.

• dans le scénario le plus défavorable, si l’indice clôturait en baisse de plus de 50 % par rapport à son niveau initial alors l’investisseur aurait subi une perte en capital correspondant à la baisse enregistrée par l’indice.

>> Soyez alerté(e) lors d'un lancement d'un produit structuré


Octobre 2023 : un gain de 9,38 % au bout de 14 mois avec M Rendement 8


Lors de la dernière date de constatation (le 20/09/2023), le niveau de l’indice était supérieur au niveau initial activant ainsi le remboursement anticipé du produit au bout de 14 mois majoré d’un gain dont le montant était connu à l’avance. Les souscripteurs du produit ont donc reçu un gain de 0,67 % par mois écoulé depuis le 20 juillet 2022 (date de constatation initiale du produit), soit un gain de 9,38 % au bout de 14 mois.

Pour rappeler le fonctionnement du produit :

• La performance de M Rendement 8 était liée à l'évolution de l’indice de référence : Indice S&P Transatlantic 100 Net Zero 2050 Paris Aligned ESG Select 50 Point Decrement (EUR) TR. Cet indice est composé de 50 valeurs listées au sein de la zone euro et de 50 valeurs américaines sélectionnées selon les standards minimum de décarbonisation des indices de référence « Accord de Paris » de l’Union Européenne.

• M rendement 8 était un produit avec une échéance de 10 ans. Le produit avait une date de constatation initiale étalée sur 3 dates (le 20 juillet, le 20 août et le 20 septembre 2022). Le niveau de l’indice de référence correspondait alors à la moyenne du niveau de l’indice à ces 3 dates. Avec une échéance de 10 ans, le produit devait se terminer en septembre 2032 (date de constatation finale le 20 juillet 2032). Sauf que ce produit prévoyait la possibilité d’un remboursement anticipé à partir du 14e mois, puis chaque mois. Autrement dit, à partir du mois 14, si l’indice était supérieur ou égal à 100 % de son niveau de référence, alors le remboursement automatique anticipé s’activait et le produit s’arrêtait. L’investisseur reçoit alors l’intégralité du capital investi majoré d’un gain de 0,67 % par mois écoulé depuis le 20 juillet 2022. C’est ce qui s’est produit le 20 septembre 2023 (1ère date de constatation - date correspondant au 14e mois). Les investisseurs obtiennent donc un gain de 9,38 % au bout de 14 mois.

• Si le produit avait continué jusqu’à son échéance :

o le capital aurait été garanti à l'échéance si l'indice ne baissait pas de plus de 50 % par rapport à son niveau initial. Si le sous-jacent baissait de plus de 50 % par rapport à son niveau initial, l’investisseur aurait subi une perte égale à la baisse enregistrée par l’indice.

o À l'échéance, sauf rappel anticipé, un gain de 80,40 %* (0,67 % multiplié par le nombre de mois écoulés) aurait été versé si l'indice de référence ne baissait pas de plus de 30 % par rapport à son niveau initial.

Découvrez notre opportunité du moment disponible pendant encore quelques jours et qui offre un mécanisme de remboursement et un rendement attrayants.

>> Je souhaite découvrir l'opportunité du moment


Novembre 2023 : un gain de 10 % après 1 an avec M Ambition 2


Lancé en septembre 2022, M Ambition 2 permettait de viser un rendement attractif de 10 %* par an avec une échéance maximale de 10 ans.

Il prévoyait aussi la possibilité d’un remboursement anticipé à partir du second semestre, à la première date de constatation semestrielle (le 10/11/2023). Une possibilité qui est devenue réalité ! Les épargnants n’ont pas eu à attendre l’échéance du produit (en 2032) pour obtenir le remboursement du capital investi majoré d’un gain de 10 %* par an. Le produit prévoyait un remboursement anticipé dès le second semestre dès lors que l'indice clôturait à un niveau supérieur ou égal à 93 % de son niveau initial à une date de constatation semestrielle. Autrement dit, le produit structuré prévoyait la possibilité d’être remboursé avec un gain même si l’indice supportait une baisse. Même en (légère) perte, un épargnant pouvait percevoir un gain. Ce gain est de 5 %* par semestre écoulé depuis la date de constatation initiale (le 10/11/2022), soit un gain de 10 %* obtenu le 10/11/2023. À cette date de constatation, l’indice a clôturé à -2,28 % par rapport à son niveau initial (niveau initial à 798,68 pts et niveau à la date de constatation à 780,40 pts). Ainsi, même en baisse, le remboursement anticipé a automatiquement été activé, le niveau de l’indice étant supérieur à la barrière de paiement des gains fixée à – 7 % par rapport au niveau initial.

Un gain alors que l'indice a baissé ! C'est tout l'intérêt d'avoir une barrière de remboursement anticipé inférieure au cours initial de l'indice ("trigger négatif"). Notre opportunité du moment a d'ailleurs un trigger négatif, à -10 % !

M Ambition 2 prévoyait un mécanisme de remboursement anticipé et à l’échéance avec :

• Une barrière de remboursement anticipé activable automatiquement à partir du 2ème semestre à compter du 10 novembre 2022 (date de constatation initiale) et jusqu’au 19ème semestre dès lors que l'indice clôture à un niveau supérieur ou égal à 93 % de son niveau initial à une date de constatation semestrielle.

• Une barrière de remboursement à l’échéance : si l’indice baissait de plus de 50 % à l’échéance, l’investisseur aurait subi une baisse similaire à la baisse enregistrée par l’indice. Si la baisse de l’indice était de plus de 7 % mais pas de plus de 50 % à l’échéance, l’investisseur aurait récupéré la totalité du capital investi. Une belle sécurité qui fait du produit structuré une alternative intéressante à un placement en actions.

Un produit structuré avec des caractéristiques similaires a été lancé offrant la possibilité d’obtenir un gain même quand l’indice supporte une légère baisse par rapport à son niveau initial.

>> Je souhaite découvrir l'opportunité du moment


LE placement à détenir en 2023… et en 2024


Après une excellente année pour les Bourses mondiales, il est difficile de prédire les mouvements de hausse et de baisse des cours à venir. Tel fut le cas pour 2023 qui a réservé quelques surprises, les cours boursiers évoluant en contradiction des prévisions avec une récession qui n’a finalement pas eu lieu. Bien sûr, même si optimistes, les prévisions concernant 2024 ne peuvent être le seul élément à prendre en considération dans le cadre de vos décisions d'investissement. Rien ne peut être garanti, les marchés boursiers n’étant pas à l’abri d’une éventuelle récession affectant les marges des entreprises.

Quoiqu’il en soit, investir en actions, c'est accepter un certain risque et les produits structurés sont un bon moyen d’investir sur le marché actions tout en optimisant le couple rendement/risque. Deux des caractéristiques d’un produit structuré sont d’importants atouts face aux fluctuations des marchés :

• Un rendement connu à l’avance et généralement versé à partir du moment où l’indice de référence atteint au moins son niveau initial. Pour certains produits, le rendement peut être versé même si les marchés enregistrent une baisse (toutefois limitée).

• Des barrières de protection qui peuvent limiter la perte du capital investi quand l’indice enregistre une baisse. Par exemple, si l’indice n’enregistre pas une baisse de plus de 50 % à l’échéance, le capital est totalement remboursé. Au-delà, les pertes seront équivalentes à la baisse enregistrée par l’indice.

Par ailleurs, le ralentissement de l’inflation devrait se poursuivre en 2024, rendant les placements qui en 2023 ne permettaient pas de la compenser, désormais bien plus attrayants. D’après les projections de la Banque de France, l’inflation devrait atteindre 2,5 % en moyenne en 2024 (contre 5,7 % en 2023).

>> Je souhaite découvrir l'opportunité du moment


Pour résumer le fonctionnement d’un produit structuré :

C’est un produit d’investissement avec lequel les épargnants peuvent viser des rendements attractifs tout en s’exposant dans une bien moindre mesure au risque grâce aux barrières de protection. En contrepartie de cette protection, la performance du produit est capée, c’est-à-dire que les gains sont plafonnés (le coupon versé est fixe et prédéfini). Les gains ne seront donc pas proportionnels à la hausse ou la baisse d’un sous-jacent (bien souvent un indice).

Avec le produit structuré, toutes les règles sont connues d’avance, le montant des intérêts (coupons), le sous-jacent, les barrières de protection et les dates de constatation.

Un produit structuré a généralement une durée de vie entre 5 et 10 ans, et selon le produit, il sera possible d’obtenir un gain en anticipé ou à l’échéance du produit.

Pour obtenir un gain en anticipé, il faudra que le sous-jacent dépasse, à une des dates de constatation définies dès le départ, un seuil également fixé à l’avance. Si le sous-jacent n’atteint pas ce seuil durant les dates de constatation précédent l’échéance, alors le produit continue jusqu’à la prochaine date de constatation (voire jusqu’à son échéance). A l’échéance, la récupération du capital investi et le versement de coupons dépendra d’un ou plusieurs seuils prédéfinis.

Depuis le début de l’année, six produits lancés récemment ont remboursé leur capital par anticipation :

- M Ambition 1 qui a offert un coupon de 10 % sur 1 an en juin 2023

- M Rendement 5 qui a offert un coupon de 12 % sur 2 ans en juillet 2023

- M Rendement 6 qui a offert un rendement de 11,375 % en moins de 2 ans en août 2023

- M Rendement 8 qui a versé un gain de 9,38 % au bout de 14 mois en octobre 2023

- M Ambition 2 qui a versé un gain de 10 % après 1 an en novembre 2023

Pour ceux qui ont été remboursés ou pour ceux qui sont intéressés par ce type d’investissement, un produit structuré est disponible pendant encore quelques jours, avec :

- Une barrière de paiement des gains activable en remboursement anticipé avec un trigger négatif (si l'indice ne baisse pas de plus de 10 % par rapport à son niveau initial alors le mécanisme de remboursement anticipé s'active automatiquement),

- Une barrière de paiement des gains à l’échéance,

- Une protection du capital à la sortie,

- Un rendement versé à l’échéance ou à une date de remboursement anticipée attractif

>> Je souhaite découvrir l'opportunité du moment


Communication à caractère promotionnel non contractuelle sur un instrument financier

* Hors frais de gestion du contrat, fiscalité et prélèvements sociaux applicables, sous réserve de l’absence de défaut, d’ouverture d’une procédure de résolution et de faillite de l’Émetteur et du Garant et de la conservation du titre de créance jusqu’à son remboursement final. En cas de sortie en cours de vie alors que les conditions du remboursement final ne sont pas réunies, le montant remboursé dépendra des paramètres de marché en vigueur et engendrera un gain ou une perte non mesurable a priori. La perte en capital, notamment, pourra être partielle ou totale.

Les produits structurés présentent un risque de perte en capital et doivent s'envisager sur une période d'investissement pouvant courir jusqu'à leur échéance. Par conséquent, ils ne sont pas adaptés à des investisseurs souhaitant sortir avant l'échéance du produit ou âgés de plus de 70 ans.

Le produit s’inscrit dans le cadre de la diversification du patrimoine global des investisseurs et n’est pas destiné à en constituer la totalité.

meilleurtaux Placement recommande à tout souscripteur intéressé par un investissement dans un produit structuré de contacter son conseiller afin d'être accompagné dans l'appréciation de son caractère approprié, et ce notamment au regard des risques inhérents au support encourus, détaillés dans sa documentation juridique et commerciale disponible sur notre site internet ou auprès de nos conseillers.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Trophées 2024 du Revenu : quels sont les meilleurs contrats d'assurance-vie ?
    29/03/2024
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    04/04/2024
  • visuel-morning
    Dernière ligne droite pour réduire votre impôt sur vos revenus de 2023
    22/12/2023
  • visuel-morning
    SCPI : les meilleurs rendements de 2023… et pour 2024
    20/03/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt