SCPI : Comment profiter et ne pas louper le coche des revalorisations de parts ?

vendredi 05 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 05/05/2017 à 14h05

Depuis le début de l'année, on assiste à des revalorisations du prix de la part de plusieurs SCPI. Primovie, Rivoli Avenir Patrimoine et Immorente ont réservé de bonnes surprises à leurs porteurs de parts avec des revalorisations de parts allant jusqu'à plus de 6% ! Comment ne pas louper le coche ? En étant régulièrement informé(e) des prochaines opportunités !



Les dessous de la revalorisation de parts


Vous êtes l'heureux propriétaire de parts de SCPI ou vous souhaitez en acquérir, séduits par le couple rendement/risque attrayant et par un investissement dont le ticket d'entrée est plus raisonnable que l'achat d'un bien en physique.


L’avantage avec les SCPI, c’est que généralement, le meilleur reste à venir. Et les souscripteurs l’ont bien intégré avec le mécanisme de revalorisation de parts qui récompense en quelque sorte leur patience. Pour leur octroyer cette récompense, les sociétés de gestion font en sorte de sélectionner rigoureusement les biens en portefeuille afin de faire progresser le patrimoine de la SCPI. Mais ce n'est pas tout... La société de gestion va également effectuer des arbitrages (achat-vente d'immeubles) afin d’augmenter la valeur des parts. L’évolution du prix de la part reflète donc la capacité la société de gestion à gérer son patrimoine immobilier. Si le prix de la part augmente, votre patrimoine en tant qu’associé en profite mécaniquement.

Comme pour une action, le prix de la part fluctue dans le temps, à la hausse mais aussi à la baisse. Ainsi, les meilleures SCPI présentes sur le marché n'ont jamais vu le prix de leur part baisser. Une évolution positive et constante du prix de la part est un gage de stabilité et de solidité pour les associés.

Si de nombreuses SCPI ont profité du début de l'année pour annoncé des revalorisations de leur parts de SCPI, d'autres n'ont toujours pas communiqué sur leurs intentions. Investir en parts de SCPI juste avant une revalorisation est une opportunité rare. Pour ne rien manquer des opportunités à venir, inscrivez-vous !


>> Je demande à être alerté(e) en priorité avant une revalorisation de parts de SCPI


La patience paie !

Après la théorie, place à la pratique. Le début d'année 2017 a commencé sur les chapeaux de roues. On vient d'apprendre que la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine, principalement investie dans de l'immobilier d'entreprise de prestige, situé principalement à Paris et en Ile-de-France, a décidé de revaloriser le prix de sa part de 2,87% au 1er mai prochain. D'autres SCPI en ont fait de même en ce début d'année 2017. Dont une revalorisation qui a été attendue de longue date : celle de Primovie. Pour la première fois depuis sa création, la société a donné un coup de pouce au prix de sa part. Et il a été à la hauteur des attentes avec une revalorisation de 6,28%, soit une hausse du prix de la part de 191 euros à 203 euros !

Les porteurs de parts d'Immorente qui fait partie des SCPI les plus souscrites par nos clients, ne sont pas en reste

Après un millésime 2016 extrêmement solide, marqué par une revalorisation du prix de la part de 2%, l'année 2017 n'a pas fait exception avec nouvelle revalorisation de 2%. Preuve s'il en fallait une de la qualité de cette SCPI qui a les faveurs de nos clients.

Quel est le point commun entre ces SCPI ? Outre leur présence dans notre palmarès 2017 des meilleures SCPI du marché, nous avions détecté pour deux d'entre elles, Primovie et Rivoli Avenir Patrimoine un potentiel de revalorisation. Immorente en revanche a été notre surprise du chef ! Mais ce n'est pas pour autant que nos clients n'ont pas profité de cet heureux événement.

Pour profiter rapidement des revalorisations de parts de SCPI, nous vous invitons à vous inscrire à nos alertes. Vous serez prévenu(e) en priorité des prochaines opportunités.



>> Je demande à être alerté(e) en priorité avant une revalorisation de parts de SCPI


Des revalorisations à attendre ?

D’autres SCPI n'ont ainsi pas encore revalorisé leur part et pourraient donc réserver des surprises à leurs associés.
C'est le cas par exemple, de PFO, la grande sœur de la SCPI PFO2. Cette SCPI est susceptible de donner le sourire à ses porteurs de parts.


Fermée à la collecte depuis 2009, la SCPI historique de la société de gestion Perial a connu un petit lifting en 2015 puisqu’elle est passée en SCPI à capital variable, un statut qui lui permet de collecter des fonds nécessaires à son développement. Depuis sa réouverture, cette SCPI a retrouvé un nouveau souffle en diversifiant son patrimoine immobilier par des acquisitions de murs de commerces en centre-ville ou d’actifs acycliques tels que les crèches et les locaux d’enseignement soumis à une réglementation spécifique, qui accompagnent les besoins de la société sur l’éducation et la santé.


La valeur de reconstitution de PFO est en effet très au-dessus du prix de la part... De quoi attendre de bonnes surprises pour ceux qui veulent parier sur PFO en 2017.


Sans préjuger des intentions de la société de gestion, une potentielle hausse du prix de la part pourrait ainsi consacrer la pertinence de la stratégie d’investissement des SCPI précitées et de leur capacité à optimiser son patrimoine immobilier.

Investir en parts de SCPI juste avant une revalorisation est une opportunité rare. Pour ne rien manquer des opportunités à venir, inscrivez-vous !

>> Je souhaite être alerté(e) en priorité avant une revalorisation de parts de SCPI


Communication non contractuelle à but publicitaire.


Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :
- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.

- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.

- La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.


* TDVM : Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.

A lire également
Immobilier : Faut-il être propriétaire ou locataire ?

Payer un loyer plutôt que détenir sa résidence principale, c’est jeter l’argent par la fenêtre. Cette idée préconçue, on vous l’a sûrement martelée tout au long de votre vie. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui le paradigme immobilier qui prévalait à l'époque de nos parents a volé en éclats. En 2015, être propriétaire de sa résidence principale n’est plus la voie royale pour se constituer un patrimoine solide comme un roc. Ce n’est pas la meilleure solution non plus pour s’enrichir avec l’immobilier. On vous explique pourquoi :

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com