SEANCE NOIRE

jeudi 18 août
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 18/08/2011 à 18h08

Un vent de panique a soufflé sur les places financières mondiales. Séance noire à Paris chute de 178 points, soit 5.48% à 3076 points, avec pratiquement 4.5 milliards.

Francfort, en piqué plonge 6%, dans des échanges ultravolatils. Idem à Milan -6.11%, Madrid -4.72% Londres -4.6%, Helsinki pire performance -6.45% ! l’euro stoxx -5.39%. Le Dow Jones chute de 460 points, soit 4%, à 10.950 points, tandis que le Standard & Poor's 500 dévisse de 51 points, soit 4,3%, à 1.143 points, et le Nasdaq, de 116 points, soit 4,6%, à 2.397 points. Quant au Vix, il bondit de 21%, à 38.28.
Il faut dire que les marchés ont eu droit à un florilège de tout ce qui ne va pas. A commencer par la confirmation de ce que redoutait Morgan Stanley ce matin, à savoir que les Etats-Unis sont au bord de la récession. L’économie américaine tourne au ralentit, avec une activité manufacturière de la région de Philadelphie qui s'est effondrée de près de 34 points pour retrouver son niveau le plus faible depuis mars 2009. Le secteur immobilier quant à lui, un pan important dans l’économie, est toujours moribond, il ne montre aucun signe d’amélioration près de 3 ans après la crise des subprimes, à tel point que les logements anciens sont désormais moins chers que les neufs. La situation de l ‘emploi, la priorité d’Obama reste très préoccupante avec une hausse surprise des demandes d’allocations.

Sur le vieux continent, le moral est au plus bas. La défiance sur le système bancaire européen gagne du terrain. Les régulateurs américians craignent que la crise la dette en Europe, se propage via les banques au système bancaire américain, alors qu'une étude de la Fed de New York fait redouter une crise de liquidité. Le secteur bancaire s’effondre avec Dexia qui plonge de 13.63%, suivi de Société Générale, la lanterne rouge qui s’effondre -12.3%, Crédit agricole -7.3%, Axa -7.09% BNP -6.76%, Natixis recule de 6%.

Les cycliques se font massacrées. En particulier le secteur pétrolier, alors que le WTI recule de 5% à 83.60$ et le Brent -2.7%, à 107.58$. Une chute qui intègre dans les cours le ralentissement de l’économie mondiale. Au final, Vallourec plonge de 9.77% -8.02% pour Technip, CGG Veritas -9.95%

Le secteur automobile était également très mal orienté avec -10.8% pour Faurecia, -8.6% pour Valeo, Peugeot -9%, Renault -7.95%
Ajoutez à cela de nouvelles tensions sur les dettes souveraines, avec des taux d’intérêts qui s’inscrivent en hausse. Les ingrédients sont réunis pour créer un cocktail détonnant d’aversion au risque. De fait, c’était la journée des records pour ces actifs refuges.
Les investisseurs paniqués se sont refugiés sur le marché obligataire. Record du taux à 10 ans des obligations d'Etat allemandes qui ont atteint un plus bas historique, s'approchant un peu plus du seuil des 2%. Record également sur le 10 ans américain qui est passé sous le seuil des 2%, à 1.98%, du jamais vu ! L’once d’or quant à elle s’envole pour inscrire un nouveau record 1825$, en hausse de 1.76%
Autre valeurs refuge, le franc suisse qui continue de se renforcer face aux autres monnaies ; L’euro victime de l’aversion au risque, perd 0.75% face au dollar à 1.4317, et 0.8% 109.55 contre le yen.
A lire également
Lourdeur lourdeur lourdeur

Plombé par la publication du déficit commercial de la France, le CAC 40 a terminé la séance du jour en baisse de 1.18 % à 5 456 points. Effectivement, le déficit commercial de la France, selon Bercy, s'est établi à -5 milliards € au titre du mois d'août, à comparer à -4,5 milliards € le mois précédent. Outre-Atlantique, le commerce était aussi au cœur de la journée.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com