Société Générale : 750 suppressions de postes en France

mardi 09 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 09/04/2019 à 13h04

La SocGen a annoncé un projet d'ajustements stratégique, relatif à ses métiers de banque de grande clientèle et solutions investisseurs, et un projet opérationnel, concernant l'organisation du siège des activités de banque de détail et services financiers internationaux. Le titre de la société au logo rouge prend 1.35 % à 45.05 € la mi-séance parmi les valeurs les plus recherchées du CAC 40.

Visant à restructurer sa banque de financement et d'investissement (BFI) et à redresser la rentabilité globale de l'établissement, Société générale a annoncé ce jour un projet de suppression de 1.600 postes à travers le monde, dont environ 750 en France. Elle va aussi stopper ses activités de gré à gré sur les matières premières et fermer sa filiale Descartes Trading dans la gestion pour compte propre.
De l’autre côté, la banque compte en revanche continuer à se développer et à investir dans les activités rentables comme les financements structurés, les produits structurés (notamment les dérivés actions), la gestion passive de sa filiale Lyxor ou encore les paiements et la banque privée en France.

Séverin Cabannes, directeur général délégué de la Société générale en charge de la banque de grande clientèle et solutions investisseurs (GBIS) a déclaré qu’il « n’y aura pas de départs contraints. Nous maintenons notre politique de départs volontaires ». Il a précisé aussi que « depuis début février, nous avons engagé une revue de l’ensemble de nos activités de la BFI, notre objectif étant de restaurer une rentabilité suffisante, au-delà du coût de capital ».

Début février, lors de la publication de ses résultats annuels, la banque avait indiqué vouloir engager une restructuration de sa BFI après avoir connu, comme d'autres banques européennes, une année 2018 particulièrement difficile dans les activités de marché.

Séverin Cabannes, a insisté pour conclure que « si on considère que nous ne sommes pas rentables, nous pourrons envisager de chercher des partenaires ».
A lire également
Résistance à toute épreuve

Malgré l'effondrement sans précédent du baril de pétrole WTI, le CAC 40 a terminé la séance du jour à l’équilibre à 4 519 points (+0.46 %). Les investisseurs semblent enthousiastes au début d'amélioration qui se profile sur le front de la pandémie de Covid-19, mais aussi, par l'interventionnisme de la FED.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com