Un mini deal

lundi 16 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 16/12/2019 à 07h04

Non. Je ne parle pas de la réforme des retraites. Mais du deal commercial entre les États-Unis et la Chine. Les États Unis et la Chine devaient éviter la date butoir du 15 décembre, date à laquelle les droits de douanes américains devaient encore être relevés.

UNE TRÊVE

Le terme même de "deal" ne peut pas s'appliquer.
Il s'agit pour l'instant d'une trêve.
Avec une baisse progressive des droits de douane sur les importations chinoises.
Sur le reste, aucun détail ou presque.
Des achats chinois de produits agricoles américains.
Quelques bonnes intentions.
Mais aucune mesure précise.
Pour l'instant.
Cet accord "phase 1" a pour vocation de rassurer les investisseurs et les marchés pour ne pas gâcher la fin d'année.

BORIS JOHNSON

Les médias, notamment français, ne se sont pas totalement remis ce week-end de la victoire écrasante de Boris Johnson.
Et ils se demandent, quand même, s'ils n'ont pas tendance, avec leur prisme déformant, à sous-estimer ce qui ne correspond pas à leur vision. C'était le cas avec le referendum sur le Brexit, avec l'élection de Trump et maintenant avec le triomphe de Johnson. Et, logique, on se demande maintenant si on ne sous-estime pas les chances de réélection de Trump aux prochaines élections.

POUR SE RASSURER

ils disent maintenant que "le plus dur reste à faire" pour le Brexit.
C'est vrai.
Mais pas totalement.
Il va s'agir de négocier tous les détails de la sortie de la Grande-Bretagne et définir la relation future avec l'Union européenne.
Mais on est moins dans l'urgence.
Il y a en effet une période transitoire.
En théorie jusqu'à décembre 2020.
En réalité, cette période pourra être prolongée et elle le sera probablement.

LE VRAI PROBLÈME

de Johnson est ailleurs.
En Écosse.
Le parti indépendantiste a raflé une majorité écrasante.
Et envisage déjà un nouveau referendum sur l'indépendance.

AUX ÉTATS-UNIS

Les démocrates doivent se poser des questions après l'élection de Johnson et surtout l'effondrement de Corbyn.
La cote de Sanders et de Warren, très à gauche du parti, risque de souffrir.

ET NOUS DANS TOUT ÇA ?

Par un étrange tour de passe-passe, l'affrontement se résume maintenant à un "bras de fer" entre le gouvernement et la CFDT sur l'âge d'équilibre uniquement.
Et pas sur le reste de la réforme.
À tel point que certains syndicats jaloux, comme la CGT, affirment que le gouvernement a introduit cette notion d'âge d'équilibre uniquement pour que la CFDT puisse jouer les durs, pour qu'ensuite le gouvernement fasse mine de lâcher cet âge d'équilibre sous la pression, que la CFDT remporte une victoire et qu'en fait tout le reste de la réforme passe, presque, tranquillement.
Vous suivez ? Moi, j'ai du mal...

DITES AU REVOIR

à Jean-Paul Delevoye.
L'homme aux 13 mandats est soutenu par le gouvernement jusqu'à la fin des grèves.
Ensuite, il devra trouver un autre mandat.

INCOMPRÉHENSIBLE

Totalement incompréhensible.
D'un côté, on nous dit que la planète est en danger.
On se fait engueuler par Greta Thunberg parce qu'on ne fait rien pour la sauver.
De l'autre, tous les pays réunis à la COP 25 à Madrid, pour nous sauver, ne sont même pas parvenus au moindre accord sur des engagements, pourtant seulement "volontaires", de réduction des gaz à effet de serre.

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Quel impact la réforme des retraites et les grèves auront-elles sur l'économie et sur votre argent ?
Que va changer le Brexit ?
Les États-Unis vont-ils continuer à empiler les records de croissance, d'emploi et d'indices boursiers ?
Y a-t-il une bulle sur l'immobilier ?
Toutes les réponses à ces questions ont été données dans l'émission 'C'est Votre Argent' avec les Jedi de l'économie et de la finance : Sébastien Lalevée, directeur général de la Financière Arbevel, Louis de Fels, responsable de la gestion Small et Mid caps chez Raymond James, Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier Finance, Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Bank et Alexandre Baradez, chef analyste chez IG.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la séance de vendredi sur une hausse de 0.59% à 5 919 points. Dès l’ouverture, l’indice phare de la place parisienne avait bondi de 1.4% (fixant un record annuel à 5 972 points), profitant d'un horizon éclairci tant sur le front commercial que sur celui du Brexit.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont grappillé respectivement 0.01% et 0.2% après la trêve sino-américaine.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en légère baisse (-0.29 %), pénalisé par des prises de bénéfice.
Le CAC 40 est attendu ce matin en hausse. Pékin a estimé samedi que le texte d'accord économique et commercial de phase 1 conclu avec Washington constituait une « excellente nouvelle » pour les deux pays et le reste du monde.
Le Brent se négocie à 65.14 $ contre 64.65 $ le baril vendredi à la même heure. L'once d'Or est à 1 479.90 $ contre 1 466.55 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1143 contre 1.1164 vendredi dans la matinée.

J-15 POUR L'ABONNEMENT : C'EST LE MONEY TIME

Il ne vous reste plus que 15 jours pour profiter de notre offre sur l'abonnement MF privé.
Environ 20% de réduction sur l'abonnement 1 an au service de conseil boursier et patrimonial MonFinancier Privé.
Et 25% de réduction pour ceux qui sont déjà abonnés et veulent rajouter un an à leur abonnement : 119 euros au lieu de 159 euros. N'attendez pas le 31 décembre à la dernière minute, ou l’expiration de votre abonnement, faites-le dès aujourd'hui et on prolongera d'un an votre abonnement.
Je rajoute 1 an à mon abonnement MonFinancier Privé pour 119 euros au lieu de 159 euros

ON S'EN FOUT ?

55% des Français pensent que la poursuite des grèves pendant les fêtes ne serait pas acceptable (Ifop/Figaro), pas plus ?; Demain restez chez vous, même la CFDT fait grève et appelle à manifester; Miss Guadeloupe a été élue Miss France 2020; Les policiers ont obtenu le maintien de leur régime spécial de retraites; Patrick Drahi veut révolutionner Sotheby's; Aston Martin est en difficulté, son cours chute, ils cherchent des investisseurs, si ça vous intéresse; Je ne dirai rien sur les milliers de poissons pénis qui se sont échoués en Californie, trop facile.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com