VIVE LE 1er JUILLET

mardi 01 juillet
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 01/07/2008 à 07h07

Un semestre s'achève et personne le regrettera...

L'arrivée du mois de Juillet est un soulagement pour les investisseurs
Jamais on n'avait attendu avec autant d'impatience la fin d'un semestre. On comptait les heures jusqu'au 30 Juin minuit car le semestre qui vient de s'écouler restera dans l'histoire boursière comme un semestre de cauchemar. Les chiffres sont effrayants. Entre les 48% de baisse en Chine et les 14% de baisse du Dow Jones on a vu tous les pays subir un effondrement historique. Il faut remonter au début des années 90 pour retrouver des scores aussi mauvais. Les rares pays qui ont échappé à la malédiction de 2008 sont des pays producteurs de matières premières comme la Russie qui finit juste à l'équilibre, le Brésil et une hausse de 2% et le Canada avec une hausse de prés de 5%.

Car c'est principalement la hausse des matières premières qui a fait chuter les marchés?
Le premier semestre a vu un cocktail détonnant d'événements négatifs: la hausse spectaculaire du pétrole et des matières premières alimentaires bien sur, entrainant une hausse générale de l'inflation. Dés lors deux tiers des pays au monde ont du remonter leur taux d'intérêt. Et aussi la crise bancaire qui n'en finit pas de miner les marchés d'actions.

Quel est l'état d'esprit général en ce début de deuxième semestre?
Psychologiquement les investisseurs, professionnels surtout mais particuliers aussi, sont KO. Ils n'y croient plus. Ils voient la stagflation miner le reste de l'année boursière. Le seul espoir viendrait d'une chute du pétrole et d'une hausse du dollar. ET le seul moyen que cela se produise enfin, c'est la prière...
A lire également
Immobilier : et si le meilleur placement c’était le crédit ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux depuis cet automne et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com