4500 : résistance infranchissable

mardi 13 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 13/09/2016 à 17h09

Troisième séance consécutive dans le rouge pour le marché parisien qui clôture sur une baisse de 1,19% et repasse sous le seuil technique des 4400 points. A Wall Street, les indices glissent nettement dans le sillage du secteur parapétrolier, plombé par la baisse des cours du pétrole. La chute du pétrole qui revient ce soir à 47 $, reprend son rôle de driver de tendance.

TRIANGLE INFERNAL
C’est l’AIE, l’agence internationale de l'Energie qui a déprimé tout le monde en évoquant dans un rapport très suivi par les investisseurs que la conjoncture mondiale est « relativement basse et surtout incertaine ». Dans le même temps, « les stocks commerciaux des pays de l'OCDE ont atteint un niveau record » quand la production de l'OPEP « teste ses records historiques alors que les producteurs du Moyen-Orient ont ouvert les vannes ». Baisse de la demande, offre au plus haut historique, conjoncture déprimée… un trio infernal pour les cours du pétrole.

L’ARBRE QUI CACHE LA FORTE
En zone euro, l'emploi a atteint son plus haut niveau depuis la crise financière, un signe positif pour la croissance. Mieux encore, cela fait dix trimestres d'affilée que l'emploi augmente dans la zone euro. Pourtant, le taux de chômage reste désespérément au-dessus du seuil fatidique des 10%, quand les syndicats soulignent que beaucoup trop de gens restent piégés dans des emplois à temps partiel, temporaires et autres contrats précaires.

QUESTION DE TIMING
François Hollande a sonné la mobilisation générale pour sauver le site de production de train d’Alstom, menacé de fermeture. Le président s’est notamment montré très confiant dans l'avenir du site de Belfort, et a évoqué cinq pistes de commandes dont trois "peuvent se concrétiser rapidement". Malaise à la direction d’Alstom, où le PDG Henri Poupart-Lafarge expliquait dans un mail adressé aux salariés le matin même " avoir maintenu une production à Belfort aussi longtemps que nous l’avons pu" et que " malgré les efforts de tous, il apparaît aujourd’hui impossible d’assurer un avenir pérenne pour les activités du site de Belfort".

LA VALEUR DU JOUR
Apple prend pratiquement 3% à Wall Street, après que les deux opérateurs télécoms américains T-Mobile et Sprint aient dévoilé des précommandes historiquement élevées pour ses iPhones 7 et 7 Plus .Vendredi aurait même marqué un jour record pour des smartphones dans l'histoire chez T-Mobile, tandis que son concurrent Sprint revendique une croissance de 375% sur les trois premiers jours (par rapport à la même période l’an dernier).

LE CHOC DES TITANS
Dans la bataille médiatique qui oppose le nouveau Petit Journal de Cyrille Eldin à Yann Barthes qui présente « Quotidien » sur TMC, les choses sont simples. Barthes qui a amené avec lui tout son ancienne équipe fait un copier-coller de son émission sur Canal +, mais sur TMC, quand Eldin fait du TF1, mais sur la chaine de Vincent Bolloré. Au petit jeu des audiences, "Quotidien" a revendiqué 1,2 millions de téléspectateurs... dur pour le "Le Petit Journal" remixé qui n'a pas vu son audience cesser de chuter pour tomber à moins de 500 000.



A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com