Jeudi 23 novembre

Le grand plan d'Emmanuel Macron pour les ETI est un tournant.
On s'est enfin aperçu que les bonnes vieilles entreprises de taille moyenne qui font partie des fondations de l'économie française méritaient notre attention.
Après un premier mandat entièrement consacré aux "start-ups" et à la "tech".
Après la "Start-Up Nation", voici venue l'heure de "L'ETI Nation"?
Explications

CE SONT NOS PÉPITES

Ces ETI, ces Entreprises de Tailles Intermédiaires, contribuent à la richesse de la France, à l'emploi et à l'économie.
L'INSEE les définit ainsi : "Une entreprise de taille intermédiaire (ETI) est une entreprise qui a entre 250 et 4 999 salariés, et soit un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros, soit un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros".

IL Y EN A 5600

Et comme le rappelle Les Échos, elles représentent 33% des exportations et 25% de l'emploi salarié.
C'est énorme et pourtant elles sont deux fois moins nombreuses qu'en Allemagne.
Ces pépites ont été mises de côté, oubliées.
Pas assez sexy pour des pouvoirs publics qui n'avaient d'yeux que pour les "start-ups" et que pour des animaux chimériques, les licornes ou les futures licornes.

START-UP NATION

Tout n'était que start-up et "tech".
Tout n'était que record de levées de fonds.
Tout n'était que prévision de croissance du chiffre d'affaires sur des tableaux Excel.
Tout n'était que valorisation absurde sur papier.

PUIS LA HAUSSE DES TAUX EST VENUE

Elle a sifflé la fin de partie.
Et le retour à la réalité.
Plus de capitaux pour financer des entreprises sans autre business model que de lever des fonds.
Et le rêve s'est transformé en cauchemar avec des milliers d'entreprises qui disparaissent ou vont disparaître.
De cette vague, ne vont subsister que celles dont les dirigeants ont adopté les règles traditionnelles de la gestion d'une entreprise.

ET C'EST LÀ...

...qu'on redécouvre qu'on a en France des chefs d'entreprise (c'est comme cela qu'on appelait le fondateur d'une PME ou d'une ETI avant le "tous entrepreneurs") qui se battent depuis des années pour exister, se développer, prendre des marchés, exporter.
Des chefs d'entreprise qui avaient la mauvaise idée considérée comme ringarde depuis quelques années, d'être rentables. Rentables car elles n'avaient pas droit ni aux honneurs ni aux financements qui permettaient de lever de l'argent sans en gagner.

ENFIN

Les voilà à l'honneur.
Espérons que cela ira au-delà d'une réception à l’Élysée et de mesurettes, certes positives, d'amélioration des tracas administratifs et réglementaires.
Un grand bravo à nos PME.
Un grand bravo à nos ETI.
À leurs dirigeants, et à leurs équipes.
Ils travaillent dans l'ombre pour nous faire avancer.

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

MOI PRÉSIDENT

On découvre chaque jour les nouvelles mesures que prendrait Trump s'il devenait président.
Au-delà des "purges " annoncées dans tous les postes clés, il veut revenir sur les mesures de Biden sur la transition écologique.
Il veut repenser l'IRA, ce plan de soutien aux entreprises qui opèrent dans le pays et qui vont dans le sens de la transition, et il veut surtout relancer les investissements dans les énergies fossiles dont il estime qu'elles sont essentielles pour l'économie américaine.
Trump2 ne serait pas Trump1.

LA BCE INQUIÈTE

Elle qui a remonté ses taux à toute vitesse et trop tard dans la panique s'inquiète de la situation des banques en Europe.
Elle vient de s'apercevoir qu'en remontant les taux, le taux de défaut des crédits augmente (quelle trouvaille...) et que les banques vont devoir significativement augmenter leurs provisions pour défaut et que cela pourrait impacter les stress tests.
Quand on redécouvre les fondamentaux de l'économie...

EN SHORT

Il y a des fonds spéculatifs dont la spécialité est de "shorter" les actions.
Shorter c'est-à-dire vendre à découvert, c'est-à-dire miser sur la baisse d'une action ou d'un indice.
Ces "shorters" se retrouvent en short (oui, c'est moyen, je sais) : 43 milliards de $ auraient été perdus par ces fonds ces derniers jours avec la remontée des indices qui a suivi la détente des taux d'intérêt.
Ceux qui se sont amusés à shorter Microsoft ou Nvidia sont, eux, carrément à poil.

À TOUT À L’HEURE

Aujourd’hui à 13h30, j’anime un webinaire en compagnie d’Eric Girault, Président de Meilleurtaux Placement.
Le thème : la Retraite.
Le titre : il y a UNE solution pour sauver votre retraite.
Oui, une solution, et nous allons vous la présenter lors de ce webinaire.
Nous verrons pourquoi il y a urgence, quelle stratégie adopter selon votre âge, et comment faire les bons choix.
Et nous répondrons comme d’habitude à toutes vos questions.
À ne pas manquer, quel que soit votre âge !
>>Rendez-vous à 13h30 sur notre chaîne Youtube

DU CÔTÉ DE TTSO

Par Time To Sign Off, l’excellente newsletter du soir qui résume le must de l’actu du jour
"Hardcore durable
Clément Beaune (min. Transports) a prévenu : les plans de circulation à Paris durant les JO seront "hardcore". On sait depuis aujourd’hui qu’ils seront également durables. La voie du périph réservée à la circulation des athlètes pendant les Jeux ne sera pas réouverte à tous les automobilistes mais définitivement attribuée aux transports en commun et co-voiturage, et… surprise du jour : la vitesse sur le périph (= 10% du trafic total d'Ile-de-France) sera désormais limitée à 50 km/h (vs 70). Hardcore & durable !
Selon une étude de l’ADEME, "au-dessus de 70 km/h, les réductions de vitesse ont un effet plutôt positif sur les émissions de particules et d'oxydes d'azote (= principaux polluants de l'air). En dessous de 70 km/h, cet effet est plutôt négatif"".
N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
"Les indices européens ouvrent en ordre dispersé ce matin, avant une salve d’indicateurs PMI. Ces thermomètres devraient indiquer que l’activité économique continue de se contracter sur le Vieux Continent en novembre, en particulier dans l’industrie, mais un peu moins fortement qu’en octobre. Surtout, les volumes boursiers seront faibles ce jeudi, en raison de Thanksgiving. Wall Street sera fermée aujourd’hui et ne rouvrira ses portes que pour une demi-séance demain. La place de Tokyo est également fermée pour la journée des travailleurs. Bref ! Le marché sera avant tout européen.
Hier soir, le CAC 40 progressait de 0,43% et ouvre ce matin en petite hausse de 0,1%, à 7 268 points. Il gagne 5,5% sur l’ensemble du mois.
Le Brent s'échange à 81,1$ (-1,77%).
L'once d'or se négocie à 1 996,9$ (-0,35%).
L'euro/dollar évolue à 1,091$ (+0,04%).”

SI VOUS AIMEZ CETTE NEWSLETTER

Partagez-la avec vos amis, collègues, famille, voisins, etc.
Et si vous n'aimez pas la newsletter, inscrivez vos ennemis...
Pour les inviter à s’inscrire, gratuitement, à notre newsletter, c’est très simple et rapide :
>> Invitez vos contacts à s’inscrire gratuitement à notre newsletter

ON S'EN FOUT ?

Évidemment, la presse anglo-saxonne ne parle que du mélodrame OpenAI et du départ-retour de Sam Altman ; C'est Thanksgiving, happy Thanksgiving ; La phrase du jour : "Les Tuche ce sont des enfants dans des corps d'adultes", Isabelle Nanty alias Cathy Tuche ; Selon Challenges, le nombre de caissières et de caissiers a baissé de 19% en France depuis 2009 ; Élections aux Pays-Bas, and the winner is Geert Wilders, le leader d'extrême droite avec 35 sièges sur 150, il double son nombre d'élus mais il pourrait avoir du mal à former un gouvernement, Viktor Orban et Marine Le Pen l'ont félicité ; Selon Le Parisien : "Les frondeurs de LFI accélèrent" pour structurer une force alternative ; L'élection de Miss France aura lieu le 16 décembre ; On va cailler ce week-end ; Le titre du jour dans les Echos : "Les avis erronés de taxe d'habitation pleuvent sur les contribuables" ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Investissez facilement sur l’explosion de la Bourse japonaise
    16/02/2024
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par Euroland Corporate
    19/02/2024
  • visuel-morning
    Dernière ligne droite pour réduire votre impôt sur vos revenus de 2023
    22/12/2023
  • visuel-morning
    Immobilier : quel est ce « double avantage fiscal » dans le viseur du gouvernement ?
    20/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt