Après les élections, retour vers l'assurance vie

mercredi 24 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 24/05/2017 à 07h16

On sent une rupture très claire depuis les élections. Les Français sont plus confiants. Et les épargnants français, frileux jusqu'en avril, reprennent le chemin de l'assurance vie, et, au sein de l'assurance vie, des unités de comptes, ces fonds investis sur la bourse, l'immobilier ou autres placements plus dynamiques.

EN AVRIL, ENCORE LE LIVRET A

Les Français ont continué à mettre leur argent dans le livret A. Selon la Caisse des Dépôts, les épargnants français ont mis 1.4 milliard d'euros en livret A en avril. C'est le 5ème mois consécutif de collecte positive pour ce placement qu'on pensait totalement dépassé. Au total, depuis le début de l'année, si on cumule le livret A et son frère jumeau le Livret de Développement Durable, on s'approche des 9 milliards d'euros. Tout cela malgré des taux bas, 0.75%, des taux bas dans l'absolu mais des taux que les Français considèrent toujours plus avantageux que les 0% qu'ils touchent sur la masse d'argent qu'ils laissent encore dormir sur leurs comptes en banque. Car les Français continuent, aberration totale, à stocker des milliards d'euros sur des comptes qui ne rapportent rien.

LA PRUDENCE JUSQU'AUX ÉLECTIONS

Cette ruée vers le livret A est due à un réflexe de prudence. J'y vois deux explications. Tout d'abord l'ambiance anxiogène de ce début d'année pré-électoral. On anticipait le pire et certains épargnants ont vu le livret A comme le dernier rempart. L'autre explication est que les Français ont boudé l'assurance-vie, leur placement préféré, du fait de ces mêmes incertitudes mais du fait aussi de Sapin 2 qui prévoyait un possible blocage temporaire de l'argent en cas d'instabilité financière grave. On aura probablement la confirmation avec les chiffres d'avril sur l'assurance-vie. Mais tout ça c'était avant. Avant les élections. Avant Macron. Avant la vague, j'ai même envie de dire, le tsunami d'optimisme qui balaie notre pays.

LE RETOUR DE L'ASSURANCE-VIE ET LA PERCÉE DES UNITÉS DE COMPTES

Les tendances s'inversent. On le sent sur le terrain et on en aura la confirmation avec les chiffres de mai mais surtout de juin. Les Français ont repris confiance et ils ont donc repris le goût du risque. Un risque limité. L'assurance-vie recommence à collecter largement depuis les élections, le livret A va marquer un peu le pas et les Français redécouvrent la Bourse. Pas directement. Pas en achetant des actions sur des comptes titres ou des PEA. Mais en augmentant la part d'unités de compte, c'est-à-dire des fonds investis en actions ou autres actifs un peu plus risqués, dans leurs contrats d'assurance-vie. Un retournement de tendance post-électoral assez majeur et qui illustre bien l'amélioration du moral des Français.

ET VOUS, VOUS ATTENDEZ QUOI ?

Nous avons le contrat d'assurance-vie qu'il vous faut : MonFinancier Retraite Vie. Un contrat sans frais d'entrée avec 2 fonds en euros performants et plus de 640 unités de compte pour diversifier. Demandez une documentation gratuite sur le contrat d'assurance-vie MonFinancier Retraite Vie

L'INDE AURAIT DÉPASSE LA CHINE

Selon une étude de l'University of Wisconsin-Madison, la Chine aurait surestimé les naissances entre 1990 et 2016 de 90 millions. Et pour une fois, ce n'est pas une manipulation volontaire des chiffres mais une erreur. Conséquence : fin 2016, la Chine compterait 1.29 milliard d'habitants et pas 1.38 milliard et l'Inde l'aurait donc déjà dépassé avec ses 1.33 milliard d'habitants. Un tournant.

LE JOURNAL DES BONNES NOUVELLES OU LES AVENTURES DE LUCKY MAC

Ça continue. Et cela alimente encore l'optimisme ambiant. Le moral des patrons est, selon l'Insee, au plus haut depuis 6 ans en mai. Première indication post-élections. Optimisme dans l'industrie et optimisme sur l'emploi avec une hausse des perspectives d'embauches. Même ambiance en Allemagne avec un indice IFO de confiance au plus haut...historique. Du jamais vu en Allemagne où les économistes n'hésitent plus à parler d'euphorie.

PAS D'EFFET SCHULZ

On avait enterré Angela Merkel un peu vite en s'extasiant, surtout dans les médias français, sur la vague Schulz qui allait tout emporter sur son passage. Dernier sondage : Merkel a 14 points d'avance sur son adversaire. Le parti de Schulz est à 25% des intentions de vote, là où il était avant la nomination de Schulz.

L'IMMOBILIER EN FRANCE

Le nouveau ministre de la cohésion des territoires en charge du logement, Richard Ferrand, a indiqué que le gouvernement n'envisageait pas d'abandonner le "Pinel" ou les PTZ, les prêts à taux zéro puisqu'ils marchent bien. Ce qui "marche" moins bien, c'est l'encadrement des loyers à Paris et à Lille mais Macron n'envisagerait pas de le supprimer pour ne pas se mettre à dos Hidalgo et Aubry. En revanche, l'encadrement des loyers ne serait pas étendu à d'autres villes.

ONE BRAND

La marque SFR, Société Française du Radiotéléphone (très rétro...), va disparaître comme une large majorité des marques du groupe de Patrick Drahi. Au profit d'une marque. Altice. Nouveau logo, nouvelle "baseline", "Together has no limits", et une stratégie de marque mondiale. Un business case marketing d'école de commerce.

LE TTSO DE LA SEMAINE : PARLONS ÉDUCATION

Á propos du bac tout d'abord, ce matin le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer annonce qu'il veut recentrer l'examen sur 4 épreuves obligatoires (français, maths, histoire-géo), les autres matières étant validées par contrôle continu. Blanquer résume son ambition par un "je veux un bac plus musclé qu'épais"... Vouloir retrouver des biceps peut se comprendre : en une génération (entre 1990 et 2016) on est passé, pour le bac général, de 75% à 91% de réussite (+20%) et de 0,8% à 12,8% de mention TB (+ 1 500% !!). N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici

ON S'EN FOUT ?

Philippot devra quitter le FN si le parti abandonne la sortie de l'euro; Macron veut créer une "task force" anti-Daech; Le footballeur Antoine Griezmann a écrit son "autobiographie", une ode à la Playstation; Hommage à Roger Moore qui est mort à 89 ans, même si je préférais Sean Connery pour James Bond; Fumer du cannabis avant 17 ans favorise l'échec scolaire; C'est la curée contre Hanouna avec des annonceurs qui ont déserté son émission.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com