Banques : la comparaison qui fait mal

mardi 04 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 04/08/2020 à 08h57

Que les temps sont durs pour les banques européennes ! Baisse d’activité, hausse des faillites d’entreprises et impayés, pertes de trading, etc., la plupart des établissements européens subissent de plein fouet la crise. Le pire est que dans le même temps, les banques américaines affichent une santé insolente.

LE BAL DES CANCRES

Plusieurs groupes bancaires passaient sur le gril hier.
Et les résultats du second trimestre font peine à voir.
1,26 milliard d’euros de perte pour Société Générale après une perte de 326 millions au premier trimestre.
57 millions d’euros de perte pour Natixis.
HSBC reste dans le vert avec un bénéfice de 192 millions de dollars… en chute de 96% sur un an.
La palme revient au géant espagnol Santander avec une perte abyssale au deuxième trimestre de 11 milliards d’euros.

DES CAUSES DIVERSES

Chaque banque a ses propres explications à la baisse : ralentissement de l’activité lié aux mesures de confinement, pertes sur le trading et sur la banque d’investissement et les structurés, dépréciations d’actifs, provisions et hausse du coût du risque, tensions géopolitiques (Brexit, conflit sino-américain …), etc.
Des arguments valables, mais il y a un problème…

LA SANTÉ DES BANQUES AMÉRICAINES

Dans le même temps, les banques américaines ont fait mieux que résister à la crise.
Grâce à ses résultats de trading, Goldman Sachs a ainsi affiché le même profit sur le deuxième trimestre que l'année précédente.
Morgan Stanley a même publié un bénéfice record au deuxième trimestre !
C’est un peu plus dur pour Bank of America et JP Morgan qui ont vu leur bénéfice chuter, mais on est très loin des pertes des banques européennes.

QUELLES EXPLICATIONS ?

Ce sont surtout les activités de trading qui permettent aux banques américaines d’afficher de si bons résultats.
En Europe, la régulation (contrainte de fonds propres et de liquidités) est très stricte.
Aux États-Unis, on a totalement oublié la crise 2008 et ses causes et l’administration a complètement relâché la règlementation. En juin dernier, la Volcker Rule, qui séparait les activités de trading et les activités de banque commerciale au sein de la même banque, a été assouplie.
Les banques américaines vont pouvoir tranquillement nous préparer la prochaine crise financière, mais en attendant, elles ont retrouvé la confiance des investisseurs, et écrasent tout simplement la concurrence européenne.

A PART CA ?

QUOI DE NEUF ?




L’AMÉRIQUE ET SES CHAMPIONS
Le Nasdaq a retrouvé ses plus hauts hier, avec un nouveau record au-dessus de 10900 points, tiiré par Microsoft (+5%). La société a confirmé être en négociation avec le chinois ByteDance pour acheter le réseau social Tiktok, que Trump voudrait faire interdire par crainte de l'utilisation par la Chine des données personnelles.
Le président américain a validé les discussions entre l’application chinoise et le géant américain, mais réclame un accord avant le 15 septembre.
Si même le conflit sino-américain semble profiter aux GAFAM…

L’OPTIMISME…

…était un peu de retour hier après des chiffres d’activités manufacturières meilleurs qu’attendus un peu partout dans le monde. En Chine, en Europe, et aux États-Unis.
Et les indices boursiers sont repartis à la hausse.
Le retour du balancier ?

LE VACCIN DU JOUR

Sanofi discute avec Bruxelles pour fournir 300 millions de doses de vaccin contre le Covid-19.
Le candidat-vaccin, développé par Sanofi en partenariat avec GSK, doit faire l’objet d’une première étude (phase I et II) en septembre, suivie d’une deuxième étude (phase III) en décembre.
Si les données sont positives, l'approbation réglementaire de ce vaccin pourrait être obtenue dès le premier semestre de 2021
On ose y croire ?

LA PHRASE QUI REFROIDIT DU JOUR

« Les essais cliniques nous donnent de l'espoir. Cela ne veut pas nécessairement dire que nous aurons un vaccin ».
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

LE PATRON DU JOUR

Vincent Bolloré.
La cours de holding de l’homme d’affaires français a progressé de plus de 6,5% suite à la publication d’un résultat semestriel en hausse de 17%.
Notamment grâce aux bons résultats de Vivendi, comprenant la cession de 10% du capital d’UMG.
Vivendi a indiqué qu’elle pourrait introduire en Bourse UMG avant 2023.
Vivendi a progressé de 6,43% hier, une bonne nouvelle pour nos abonnés MF privé qui suivent notre portefeuille Bon père de Famille, sur lequel on retrouve le titre Vivendi.

LA CLAQUE DU JOUR

Air France.
-5,6% hier.
- 10% en deux séances et -18% en dix jours.
La compagnie aérienne avait publié vendredi une perte de 4.4 milliards d'euros au premier semestre.
Nous avions recommandé il y a quelques jours une position spéculative à la baisse sur le titre Air France, clôturée en gain de 23%.
Pas encore abonné(e) ? Bénéficiez gratuitement de nos conseils boursiers pendant 1 mois

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Porté par l'amélioration de l'activité manufacturière en France et en Europe, le CAC 40 a presque gagné 2 % à 4 875 points.
L'indice PMI IHS Markit de l'industrie manufacturière est passé de 47,4 (en juin) à 51,8, renouant avec la croissance en juillet pour la première fois depuis janvier 2019.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont fini en hausse de 0,89 % et 1,70 %.
Les investisseurs continuent de suivre les négociations entre républicains et démocrates au Congrès sur le nouveau volet du plan de relance.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 1,70 %, favorisé par un repli du yen qui dope les valeurs tournées vers l'export.
Le CAC 40 est également attendu dans le vert ce matin.
Le Brent se négocie à 44,04 $
L’once d’Or se négocie à 1 972 $.
L'euro/dollar est à 1,17.


Richard Garnier
Analyste Bourse MP

ON S’EN FOUT ?

Samsung ne fabriquera plus ses ordinateurs en Chine, trop couteux et trop risqué du fait des tensions commerciales sino-américaines : la fin du « Made In China » ?; Facebook a supprimé la page de Dieudonné, ainsi que son compte Instagram, pour « discours de haine » ; La Cour suprême polonaise a validé la réélection le 12 juillet dernier d’Andrzej Duda à la présidence du pays (le parti d’opposition PO avait contesté les résultats mettant en cause des irrégularités et la partialité de la télévision publique) ; Juan Carlos, ex-roi d’Espagne soupçonné de corruption, a quitté le pays pour « rendre le meilleur service aux Espagnols », surtout pour échapper à la Justice… ; En parlant de Justice, Sanofi a été mis en examen pour homicides involontaires dans le scandale de l'antiépileptique Dépakine; Deux ans après la terrible catastrophe, le nouveau pont de Gênes a été inauguré.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

GAUTHIER MAES

Responsable media
meilleurplacement.com

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com