Lundi 13 novembre

Avec la remontée des taux d'intérêt, on assiste à un phénomène d'hyperconcentration au profit des leaders de tous les secteurs.
Un phénomène qu'illustre la part des plus grosses entreprises dans la hausse des indices boursiers et des profits.
Un exemple : les banques américaines.
Explications.

UN PHÉNOMÈNE D'HYPERCONCENTRATION

Les performances des indices n'ont jamais été aussi concentrées.
Vous avez entendu parler des "Magnificent Seven" aux États-Unis qui captent toute la performance de l'indice S&P, ou encore de la part qu'ont représenté le luxe et l'énergie dans la hausse du CAC.
Vous avez aussi remarqué le fossé historique entre la performance des grandes valeurs et celle des petites valeurs (près de 25% sur 2023 en France).

CE PHÉNOMÈNE...

...reflète le fait que les investisseurs préfèrent se concentrer sur les plus grosses valeurs les plus liquides.
Mais pas seulement.
Il reflète aussi le fait que les leaders de chaque secteur captent une partie spectaculaire des profits du secteur.
Winners take all.

UNE ILLUSTRATION FRAPPANTE

Les banques américaines.
Il y a environ 4400 banques aux États-Unis.
Mais au troisième trimestre, les 4 plus grosses banques ont capté 45% des profits du secteur.

4 SUR 4400

JP Morgan, Bank of America, Wells Fargo et Citigroup ont raflé la mise.
Avec une hausse de 23% des bénéfices.
45% des profits au troisième trimestre alors que leurs parts des profits du secteur n'étaient qu'à 35% il y a un an.
Les autres banques, les 4400 banques moins 4, ont même vu leurs profits chuter de 19%.

EN CAUSE

La hausse des taux a pénalisé l'ensemble du secteur et en particulier les petites banques qui se battent pour retenir les dépôts des clients et qui souffrent de portefeuilles d'emprunts dont la valeur a chuté.

L'AUTRE CAUSE

La crise bancaire, qui a mené, notamment, à la disparition de la Silicon Valley Bank, a provoqué un gigantesque exode des dépôts vers les grandes banques les plus solides ou les "too big to fail".
Ces banques n'ont donc pas dû rémunérer les dépôts de façon aussi agressive que les petites banques et cela se ressent dans leurs profits.
Moins de 2% sur les comptes rémunérés alors que les banques régionales ont dû payer largement plus que 3%.
Et 40% des dépôts dans ces 4 grandes banques ne sont pas rémunérés, c'est moins de 30% pour l'ensemble de l'industrie.
Big is beautiful.

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

NOUS C'EST 5.5%

Vos "dépôts" dans notre Livret Meilleurtaux, sans frais, sans risque et, totalement liquide, sont rémunérés 5.5%* pendant 3 mois, jusqu'à 200 000 € ! Puis 2.45% au-delà.
Qui dit mieux ?
Personne en fait ?
Voilà pourquoi nous nous appelons Meilleurtaux : 5.5%* pour un super livret, c'est tout simplement le meilleur taux du marché.
Alors, please, ne laissez pas dormir votre cash sur vos comptes à zéro ou à des taux très bas alors qu'il peut vous rapporter gros.
Je vous préviens, je vais vous en parler souvent car ça m'énerve que vous laissiez votre argent dormir !
>> En savoir plus sur le livret meilleurtaux à 5,5%*

PERCEPTION ET RÉALITÉ

L'économie américaine a fait un beau parcours.
Les salaires ont augmenté.
Le pouvoir d'achat a résisté malgré l'inflation.
La croissance a été une des plus fortes des pays développés.
Et pourtant... 14% des électeurs seulement jugent que Joe Biden a amélioré leur situation économique.
À quoi ça sert qu'il se décarcasse Joe...

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

L’État a économisé de l'argent.
C'est suffisamment rare pour le signaler.
491 millions d'€ selon les Échos.
Grâce au fait qu'il y a eu moins de sinistres que provisionnés sur les Prêts Garantis par l’État, les fameux PGE.
144 milliards d'€ ont été prêtés à 686 000 entreprises dont "une majorité de TPE" avec l’État garant à 90%.
40% ont déjà été remboursés.
Mais ce n'est pas gagné : avec la dégradation de l'environnement économique, certaines PME et TPE auront du mal à rembourser.
Pour l'instant, tout va bien quand même.

L’AUTRE BONNE NOUVELLE

On se voit la semaine prochaine.
Jeudi 23 novembre, j’anime un webinaire en compagnie d’Eric Girault, Président de Meilleurtaux Placement.
Le thème : la Retraite.
Le titre : il y a UNE solution pour sauver votre retraite.
Oui, une solution, et nous allons vous la présenter lors de ce webinaire.
Nous verrons pourquoi il y a urgence, quelle stratégie adopter selon votre âge, et comment faire les bons choix.
Et nous répondrons comme d’habitude à toutes vos questions.
A ne pas manquer, quel que soit votre âge !
Je m'inscris au webinaire dédié à la retraite.

REVOIR C’EST VOTRE ARGENT

La Bourse va-t-elle rebondir pour la fin d'année ?
Faut-il investir dans les valeurs vertes ?
Quels placements privilégier ?
Le mot de la semaine : récession
La question : quand les banques centrales vont-elles baisser leurs taux ?
Quelles actions acheter ou vendre ?
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance, Léa Dunand-Chatellet de DNCA Finance, Denis Ferrand de Rexecode, Frédéric Rozier de Mirabaud France.
Et le monumental Jean-Marc Daniel.
Pour voir le replay de l'émission : cliquez ici

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Sélina Seremet, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
" En ce début de semaine, l’indice parisien ouvre sur une note légèrement positive, affichant une hausse de 0,38 % pour s'établir temporairement à 7071 points. Cette tendance fait suite aux récentes déclarations des présidents de la FED et de la BCE, qui n'ont pas réussi à apaiser les inquiétudes des marchés la semaine dernière. Les investisseurs sont désormais dans l'attente des données économiques clés qui pourraient influencer les futures décisions des banques centrales.
Parmi les indicateurs les plus attendus cette semaine figurent l'Indice des Prix à la Consommation (IPC) américain, le Produit Intérieur Brut (PIB) japonais, les ventes au détail aux États-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage, ainsi que les discours de C.Lagarde, prévus pour jeudi et vendredi.
En Asie, la Bourse de Tokyo gagne 0,05%, à 32 585 points.
Le Brent s'échange à 80,79$ (+0,56%).
L'once d'or se négocie à 1 939,30 (-0,86%).
L'euro/dollar évolue à 1,0696$ (0,24%)."

ON S'EN FOUT ?

Le titre du jour dans le Figaro : "Comment apprendre la frustration à vos ados : hormones et développement cérébral expliquent leurs colères face aux contraintes"; Attentats du 13 Novembre 2015 : 8 ans, ne pas oublier ; Succès des manifestations contre l'antisémitisme avec près de 200 000 personnes en France ; Un des producteurs de la série "Fauda" est mort au combat à Gaza ; J'attends avec impatience le "Napoléon" de Ridley Scott, sortie le 22 novembre ; "The Killer" sur Netflix de David Fincher, aucun intérêt, 10 minutes de voix off insupportable au début ; La bonne nouvelle du jour : des stations de ski ouvrent leurs portes plus tôt du fait des bonnes conditions météo, dommage que je sois nul en ski ; TF1 lance une plateforme de streaming gratuit ; La Corée du Sud accuse les Français de la propagation des punaises de lit dans le pays ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

*VOIR CONDITION DE L'OFFRE SUR

A découvrir également

  • visuel-morning
    +300% : La (cyber)sécurité, rentable et en pleine expansion
    23/02/2024
  • visuel-morning
    L'édito de Marc
    23/02/2024
  • visuel-morning
    Calendrier défiscalisation : les dates et nos événements
    08/12/2023
  • visuel-morning
    SCPI : après les baisses de 2023, qu’attendre de 2024 ?
    22/02/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt