mardi 09 août

Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a annoncé hier la répartition des crédits budgétaires pour l’année prochaine. Avec près de 10 milliards d’€ de budget supplémentaire par rapport à 2022, la formation et l'emploi sont clairement la priorité. Au total, le budget augmente de près de 15 milliards d’€, sans qu’on ne sache comment ce surplus sera financé…

« LETTRES PLAFONDS »

Ce terme désigne les missives qui sont envoyées chaque année aux ministères, et qui déterminent les effectifs et les moyens qui leur sont alloués.
Un exercice qui s'inscrit dans le cadre du projet de budget et qui permet de connaitre les priorités du gouvernement.

ET POUR 2023…

…le gouvernement mettra l'accent sur trois « blocs » considérés, selon Attal, comme les « moteurs essentiels du quinquennat » : la formation et l'emploi, le régalien (Défense, Intérieur, Justice et Affaires étrangères) et la transition écologique.
Le budget Travail notamment bondit de 6,7 milliards d’€ (+28% !!), et représente désormais le troisième poste de dépenses de l’État.

UNE EXCELLENTE NOUVELLE

Cela fait plusieurs années qu’on écrit ici que le chômage est un des plus grands maux français.
Que nous sommes très en retard par rapport à toutes les économies développées.
On donne régulièrement les chiffres, et on vous les redonne aujourd'hui, même s’ils sont toujours aussi durs à écrire (et à lire).
Taux de chômage :
France : 7,2%
Allemagne : 5,4%
États-Unis : 3,6%
Royaume-Uni : 3,8%
On ne peut donc que se réjouir que l’État fasse de ce poste une priorité.

LE PROBLÈME

C’est qu’on ne sait pas vraiment comment ce surplus sera financé.
Au total, le budget 2023 dépasserait de 15 milliards d’€ le budget 2022.
Et toujours aucune information sur des pistes d’économies à réaliser.
Toujours aucun plan de réduction de dépenses.
Rien.
Il semblerait que le gouvernement compte toujours sur la dette à 0%, et l’argent magique de la Banque centrale européenne.
« C’est gratuit, c’est l’État qui paye ».

SAUF QUE…

… les taux d’emprunt français ne sont plus à zéro.
Ils ont commencé à rebondir, légèrement, en 2021, et cette hausse s'est accentuée en 2022
La France emprunte aujourd’hui à 0,88% sur 5 ans et 1,4% sur 10 ans.
En 2021, la charge de la dette a augmenté de 15 %, soit 5 milliards d’euros supplémentaires pour rembourser les crédits en cours.
Et ce cout va donc augmenter en 2022, surtout sur la dette continue d'augmenter.
En somme, rembourser l’emprunt coutera plus cher que de nouveaux plans pour l’emploi…
Il est donc plus que temps que le gouvernement comprenne qu’augmenter un budget n’est pas gratuit et qu’il faut trouver des sources de financement…

ET AUSSI

Malgré la hausse de 15 milliards d’euros, certains postes se voient rabotés.
C’est le cas du « plan France 2030 » qui bénéficiera de 900 millions d’€ de crédits en moins.
Ce plan annoncé en grande pompe à l'automne dernier de 30 milliards d’euros (29 milliards donc) sur 5 ans, a pour objectif de développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir en France.
C’est donc regrettable qu’il soit raboté, mais c’est comme ça quand on n’a jamais appris à faire des économies…

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

RUÉE SUR LE CRÉDIT

C’est dans ce terme que Les Échos décrivent le deuxième trimestre réalisé par les banques en matière de crédit immobilier.
Selon le quotidien, les ménages veulent profiter de conditions de prêts encore très favorables, pressentant un possible durcissement dans les mois à venir. La croissance des encours, supérieure à 6,5 % ces derniers mois selon les chiffres de la Banque de France, a renoué avec les niveaux record observés juste avant la crise sanitaire, à l'automne 2019.
« Dernier appel avant l'éventuelle fermeture des portes » annonce le Journal.

VOUS AUSSI…

…vous pouvez profiter du levier du crédit et des conditions encore attractives, pour investir en immobilier, dès quelques dizaines ou centaines d’euros de capacité d’épargne.
SANS aucun souci de gestion, en investissant en parts de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier)
SANS frais de dossier, ni de garantie.
SANS obligation de domicilier vos comptes ni aucune autre contrepartie.
SANS apport. Pas besoin d’avoir un gros capital, de hauts revenus ou d’être déjà propriétaire de votre résidence principale.
AVEC un choix de SCPI parmi les meilleures du marché : SCPI de santé, SCPI d’entrepôts, SCPI étrangères offrant une fiscalité attractive (pas de prélèvements sociaux sur les revenus européens).
AVEC une durée d'emprunt adaptée, de 10 à 25 ans.
Un investissement immobilier incontournable.
>> Je reçois une information détaillée sur l'offre de SCPI à crédit de meilleurtaux Placement

UNE SEMAINE ET BASTA

La situation politique en Italie se complique de jour en jour.
La coalition de centre-gauche, qui devait empêcher la victoire annoncée par les sondages de l'extrême droite aux élections législatives du 25 septembre prochain, s’est brisée à peine une semaine après s’être formée.
Six jours après avoir signé un accord avec le Parti démocrate d'Enrico Letta, Carlo Calenda l'a désavoué en annonçant le retrait de son petit parti centriste Azione de la coalition.
Le leader centriste n’accepte pas l’intégration dans la coalition de deux petits partis écologistes et de gauche. « Cette alliance est un agrégat qui nous aurait fait perdre en mettant ensemble tout et le contraire de tout » a expliqué Calenda, qui souhaite désormais lancer une force centriste pour faire barrage à l'extrême-droite, en compagnie de l’ancien Premier ministre Matteo Renzi, dont il a été ministre de l’Industrie, même si les deux hommes ne s’aiment pas…
La commedia dell’arte !

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse
Hier, le CAC40 a clôturé en gain de 0,80% à 6 524 points. Les marchés montent, mais sans volume. Rares sont les investisseurs actifs en cette première quinzaine d’août. Dans ce contexte, c’est le “FOMO” qui est de rigueur. Le Fear of Missing Out, ou la peur de rater une opportunité boursière, alimente depuis plusieurs jours des phases haussières assez brèves mais qui constituent l’essentiel des hausses quotidiennes sur les principaux indices mondiaux. Attention, car tout cela est très fragile… D’autant plus que les dernières données sur l’inflation américaine seront dévoilées cette semaine. Ce sera le grand temps fort à suivre, avec son lot habituel de spéculations sur la politique monétaire américaine.
Le CAC40 ouvre à l’équilibre ce matin à 6 515 points.
La Bourse de Tokyo clôture en baisse : -0,88% à 28 000 points.
Le baril de pétrole Brent s'échange à 95,9 $ (-0,60%).
L'once d'or se négocie à 1 786,5 $ (+0,64%).
L'euro/dollar évolue à 1,021 $ (+0,13%).

ON S’EN FOUT ?

Les prix des carburants continuent de baisser en France ; L'acheteur libanais du premier cargo de céréales ukrainiennes a refusé le chargement, invoquant un retard de cinq mois dans la livraison… ; Le régulateur aérien américain a donné son feu vert à la reprise des livraisons du Boeing 787 Dreamliner, après une suspension totale depuis mai 2021 en raison de problèmes opérationnels ; Berkshire Hathaway, la société d'investissement du milliardaire américain Warren Buffett, a subi des pertes de 44 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022 ; Le FBI perquisitionne la résidence de Donald Trump en Floride ; L'armée de Taïwan a mené un exercice d'artillerie à balles réelles simulant la défense de l'île contre une invasion chinoise ; La vaccination contre la variole du singe débute demain ; Disparition à 73 ans de l'actrice de Grease Olivia Newton-John (on ne s'en fout pas mais ça donne quand même envie de danser sur You're the One that I Want et le Jerk)

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Placement : comment jouer le rebond des valeurs du luxe ?
    02/09/2022
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par EuroLand Corporate
    06/09/2022
  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : l’avantage fiscal du PER, sans intérêt ?
    21/07/2022
  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : Il faut attendre d'acheter sa résidence principale pour faire de l'investissement locatif
    19/08/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt