vendredi 22 avril

Revenus préremplis, formulaires à valider en quelques clics sur Internet… La déclaration de revenus s’est simplifiée avec le temps. Méfiance toutefois, toutes les informations dont vous avez besoin ne sont pas indiquées à l’avance. C’est notamment le cas des réductions d’impôt accordées aux investisseurs en FCPI et FIP. Pour ceux qui ont souscrit en 2021, il faut donc y penser. Et pour tout le monde, et surtout ceux qui voudraient payer moins, il est encore temps d’investir en 2022 dans des conditions plus avantageuses qu’en fin d’année.

FCPI/FIP, un avantage fiscal à déclarer


Cette année encore, votre déclaration de revenus sera préremplie par l’administration fiscale. Une facilité qui ne vous exonère pas de quelques vérifications d’usage, d’autant que des problèmes liés à des montants erronés ont été signalés au lancement de la campagne 2022.

De plus, certaines informations ne peuvent pas être indiquées à l’avance dans votre déclaration. Parmi ces cas particuliers figure l’avantage fiscal octroyé pour un investissement dans un fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) ou un fonds d’investissement de proximité (FIP). Faute de renseigner les versements effectués à ce titre en 2021, vous n’obtiendrez pas la réduction d’impôt promise.

Pour bien faire, voici les informations dont vous avez besoin :

- Pour un investissement dans un FCPI

Si le versement a été réalisé entre le 1er janvier et le 8 mai 2021, il faut indiquer son montant dans la case 7GQ. La réduction d’impôt sera de 18 % du montant investi (sous réserve de ne pas dépasser le plafond global des niches fiscales de 10 000 €).

Pour les investissements ultérieurs (du 9 mai au 31 décembre 2021), c’est la case 7GR qui doit être remplie. La différence est de taille, puisque ces investissements octroient une réduction d’impôt de 25 % maximum*.

- Pour un investissement dans un FIP

Le principe est similaire aux FCPI. Pour un versement avant le 9 mai 2021, il faut compléter la case 7FQ. Au-delà de cette date, c’est la case 7FT qui doit être remplie.

- Pour un investissement en FIP Corse

Pour déclarer votre investissement, renseignez la case 7FM. La date du versement n’a pas d’incidence sur l’avantage fiscal (30 % maximum).

- Pour un investissement en FIP Outre-mer

Complétez la case 7FL pour déclarer un investissement en FIP Outre-mer. La date du versement n’a pas d’incidence sur l’avantage fiscal (30 % maximum).

Comment s’y prendre si vous voulez une réduction d’impôt ?


Si vous n’avez pas d’avantage fiscal à déclarer cette année, c’est dommage… Mais rien ne vous empêche d’agir dès à présent pour réduire l’impôt sur les revenus de 2022 (à déclarer l’année prochaine), en choisissant par exemple un investissement en FCPI/FIP. C’est même un choix particulièrement pertinent, et ce pour deux raisons.

Premièrement, le taux de la réduction d’impôt est repassé à un maximum de 25 %. Durant les premières semaines de l’année, il avait rebasculé à 18 % en l’attente d’une validation des services de la Commission européenne. Un décret du 16 mars entérine cette validation et donc le taux de 25 % maximum. Pourquoi maximum ? Car le taux de l’avantage fiscal est proportionnel à la part du fonds réellement investie dans les entreprises. Un fonds investi à 100 % donne droit à la réduction d’impôt de 25 %, là où l’avantage fiscal lié à un fonds investi à 90 % sera de 22,5 % par exemple. Pour maximiser la défiscalisation, mieux vaut donc cibler les fonds investis à 100 %, qui affichent le taux de réduction d’impôt le plus élevé.

Deuxièmement, il faut savoir que l’argent placé dans un FCPI/FIP est soumis à une durée de blocage. Celle-ci est connue avant de réaliser l’investissement. Par exemple, le FCPI Dividendes Plus 9 (25 % de réduction d’impôt*) prévoit une durée de blocage de 6 ans maximum, à compter de son lancement en 2021. Soit un blocage des fonds jusqu’au 31 décembre 2027 au plus tard. Mais il est possible de réduire cette durée de blocage en investissant sur ce même fonds en 2022, tant qu’il est encore ouvert. Comme la date de déblocage ne change pas, votre épargne sera indisponible moins longtemps. Autrement dit, vous gagnez un an ! Et vous bénéficiez du même avantage fiscal que celui attribué en contrepartie d’un investissement réalisé en fin d’année, aucune réforme du dispositif n’étant prévue d’ici là.

Attention toutefois à ne pas trop tarder : le FCPI Dividendes Plus 9 (ouvert à la souscription 100 % en ligne) sera bientôt remplacé par son successeur. Et celui-ci comportera une date de déblocage des fonds plus tardive.

>> Je souhaite recevoir une documentation sur Dividendes Plus 9


Quelles performances pour les FCPI Dividendes Plus ?


Au-delà de la réduction d’impôt, il faut prendre le temps d’étudier les performances des placements de défiscalisation. En effet, ils présentent tous un risque de perte en capital. Il est donc préférable d’éviter un placement dont l’avantage fiscal ne compensera pas votre perte…

A ce sujet, les performances des FCPI pilotés par la société de gestion Vatel Capital, qui gère le FCPI Dividendes Plus 9, ont de quoi donner confiance. Si les performances passées ne sauraient préjuger des performances futures, elles fournissent un indicateur tangible de la capacité de la société de gestion à générer du rendement (hors avantage fiscal) pour les investisseurs. Ou, à tout le moins, de sa capacité à limiter les pertes qu’ils seraient amenés à subir.

Sur 10 FCPI de Vatel Capital qui sont arrivés à leur terme (remboursement), 9 d’entre eux ont généré une performance positive hors avantage fiscal.**

>>Je souhaite recevoir une documentation sur Dividendes Plus 9


Autre exemple plus récent, celui du FCPI Dividendes Plus 5, dont la liquidation définitive interviendra au 30 juin 2022 au plus tard. Lancé en 2016, il devrait selon toute vraisemblance distribuer un gain élevé aux investisseurs : au 30 novembre 2021, la valeur liquidative par part s’établissait à 144,35 €, pour une valeur initiale de 100 €. Soit un gain de 44,35 %, sans compter l’avantage fiscal perçu par les investisseurs l’année suivant leur souscription.

Vous trouverez ci-dessous les performances des FCPI en cours de gestion, à date du 30 septembre 2021 (30 novembre 2021 pour le FCPI Dividendes Plus 5).

>>Je souhaite recevoir une documentation sur Dividendes Plus 9


Communication non contractuelle à caractère publicitaire

*En contrepartie, votre argent est bloqué pendant une durée maximale de six années, soit jusqu’au 31 décembre 2025 au plus tard. Le fonds commun de placement dans l’innovation, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises innovantes qui présentent des risques particuliers ; c’est pourquoi votre investissement n’est pas garanti et présente un risque de perte en capital.

**Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d’investissement décrits à la rubrique « profil de risque et de rendement » du Règlement.

Enfin, l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Une opportunité d’investissement majeure : le Private Equity dans l’assurance vie
    17/06/2022
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    22/06/2022
  • visuel-morning
    Si vous l’avez manqué : retrouvez le webinaire sur la défiscalisation, avec Marc Fiorentino et Eric Girault
    10/12/2021
  • visuel-morning
    Habitation, commerce, logistique, etc… quels actifs immobiliers sont les plus performants ?
    20/05/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt