DEFAUT OU PAS DEFAUT?

mardi 05 juillet
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 05/07/2011 à 07h07

L'agence de notation Standard and Poor's a mis les pieds dans le plat. Pour elle, que la restructuration de la dette Grecque soit volontaire ou pas, ce sera une restructuration et si une dette est restructurée c'est que le pays est en défaut. On va enfin tenir le langage de la vérité.

Nouvelles inquiétudes après l'annonce de l'agence de notation S&P sur la Grèce
Il faut dire qu'on l'a bien cherché. A force de jouer avec les mots et de tenter de dissimuler la vérité, on a fini par croire qu'on pourrait faire avaler n'importe quelle pilule. Le sujet est simple. Pour éviter que la Grèce soit déclarée en défaut ce qui est le cas quand une dette est restructurée, l'idée de génie a été que toute restructuration soit volontaire, c'est-à-dire qu'elle émane spontanément des banques, même si on leur met un pistolet sur la tempe. Une restructuration volontaire ne serait pas une restructuration et donc la Grèce ne serait pas en défaut. Mais Standard and Poor's, et Mooody's et Fitch vont suivre refusent le tour de passe passe. Pour les agences de notations, une restructuration faussement volontaire ou obligatoire est synonyme de défaut pour la Grèce

Est-ce que cela change la donne ?
Oui. Complètement. Sans rentrer dans des détails techniques, si la Grèce est officiellement en défaut, les banques devront enfin provisionner leurs pertes sur leurs emprunts grecs et surtout les banques grecques ne pourront plus se financer auprés de la Banque Centrale Européenne et seront-elles aussi en défaut. En fait on essaie de nous enfumer depuis plusieurs semaines. Et les agences de notation, pour une fois, ont le mérite de rétablir la vérité. La Grèce est en défaut. Cela ne fait aucun doute.

Compte tenu de la réaction des agences de notation est ce qu'on va abandonner cette idée de restructuration volontaire par les banques?
On ne peut pas abandonner cette idée. La Grèce, malgré l'aide qu'elle va recevoir encore, à fonds perdus, de l'Union Européenne et des banques ne peut pas rembourser ses emprunts aux banques. Puisqu'on va finir par admettre que la Grèce est en défaut, autant en profiter pour faire une vraie restructuration de sa dette et obliger les banques à prendre leurs pertes sur des emprunts, qui sont les nouveaux subprimes des banques Européennes. Il est temps d'arrêter de jouer avec les mots et de jouer avec le feu.
A lire également
Immobilier : et si le meilleur placement c’était le crédit ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux depuis cet automne et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com