Dernier sursis pour le livret A ! Le taux devrait tomber à 0,5%

mercredi 13 janvier
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 ans - Le 13/01/2016 à 18h01

Si on appliquait la formule à la lettre, le taux du livret A aurait dû tomber à 0,5% depuis belle lurette. Du jamais vu depuis la création du petit livret rouge en 1818! Entre la décollecte record, et le taux sous pression constante, le livret A n’attire plus les foules. Et la tendance devrait encore s’accentuer en 2016.

Si cet été le taux du livret A a obtenu un sursis en se maintenant artificiellement à 0,75%, ce statu quo ne pourra pas durer. Car le taux du livret A est calculé en fonction de l’inflation. Or, les chiffres sont tombés pour l'hexagone, et ils sont de mauvais augure pour le petit livret. L' inflation annuelle est en effet tombée à zéro sur un an en France, un niveau historiquement bas.

Déjà l'été dernier, le taux aurait mécaniquement dû baisser de 1% à 0,50% mais il avait finalement été décidé de le fixer à 0,75%. Mais si les épargnants ont encore obtenu un sursis en janvier, ce taux maintenu artificiellement à 0,75% devrait tomber à 0,5% le 1er février.

Inflation nulle = baisse du taux

Car avec une inflation nulle en 2015, si la formule de calcul était appliquée à la lettre, il faudrait abaisser le taux du Livret A à 0,5%. Un coup dur qui pourrait pousser les épargnants à se détourner encore plus de ce placement, alors que la collecte ne cesse de baisser.

Une raison de plus qui confirme que le livret A ne doit être qu’un placement d’appoint, de réserve. On doit y stocker quelques mois d’épargne de précaution. Rien de plus. Car à 0,75%, votre épargne ne vous rapportera pas grand-chose.

L’érosion des rendements est-elle une fatalité pour autant ?
Non ! Il existe sur le marché des placements alternatifs ou complémentaires pour donner un petit coup de fouet à son épargne comme les fonds en euros. Ils ont en effet rapporté 2,5% en moyenne l’an dernier. Une rémunération imbattable comparée au Livret A. Il n'est pas étonnant que l’assurance-vie soit l'un des placements phares des épargnants. La collecte d'assurance-vie en supports euros, garantis en capital, a été très dynamique, et devrait franchir un nouveau record en 2015.

Quelles sont les alternatives?
En terme d'alternatives, outre le PEL, dont le taux devrait également baisser, la meilleure reste les fonds en euros, qui logés au sein d'une assurance-vie sont garantis en capital. Outre sa fiscalité attractive, l'assurance-vie, considérée comme le couteau suisse de l'épargne, est la solution idéale pour les épargnants qui ne veulent pas prendre de risques.

MonFinancier vous offre la solution sur un plateau avec le contrat MonFinancier Retraite vie et son fonds euros Suravenir Opportunités, qui a signé l'une des meilleures performances du marché de l’assurance-vie en ligne en 2014.

>> N’hésitez plus, recevez gratuitement un complément d’information sur notre contrat sans frais d’entrée !
A lire également
Assurance-vie : Comment récupérer une partie de vos fonds ?

L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe, elle souffre d’une idée reçue bien forte : les sommes placées sur un contrat d'assurance-vie sont bloquées. Ce qui est totalement faux. Si vous avez un besoin ponctuel d’argent pour financer un projet, vous pouvez à tout moment piocher dans votre assurance-vie sans attendre l'échéance fiscale de 8 ans. Il existe alors 2 possibilités pour récupérer des liquidités sur son contrat : le rachat partiel ou une solution plus simple, rapide et pourtant méconnue : l’avance.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com