Écoeurant

mardi 27 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 27/09/2016 à 06h09

Pendant que les politiques sont focalisés sur leur élection en 2017 ou font leur cirque médiatique pour 400 emplois à Belfort, le chômage continue à progresser. Les chiffres sont dramatiques. La débâcle continue et il ne faut surtout pas s'y habituer et considérer que c'est un non évènement. 50,000 chômeurs de plus en août, la plus forte hausse depuis Janvier 2013.

6,613,000 CHÔMEURS

toutes catégories c’est un drame. Et le plus révoltant c’est qu’une fois de plus, il n’y a aucune réaction politique ; juste un peu de gêne quelques heures après la publication des chiffres et le lendemain on passe à un autre sujet. Myriam El Khomri parle d’augmentation atypique et pour une fois, elle a raison. Cette augmentation est atypique, mais pas au sens où elle l’entend. Elle est atypique car nous sommes le seul pays développé, il faut le dire et le répéter, dans lequel le chômage n’a pas largement baissé. Et même si les chiffres s’améliorent un peu dans les mois qui viennent, nous avons des années de retard sur tous nos partenaires.

LA SOLUTION EXISTE

Le plus révoltant dans tout cela c’est que nous savons ce qu’il faut faire. Il n’y a rien à inventer. Surtout pas. Il suffit de copier nos voisins. Mais nous nous entêtons dans une voie sans issue. Les candidats à la présidentielle ont chacun leur solution...Parlons en des candidats à la présidentielle. Et notamment des deux ex ministres de l’Économie qui osent se présenter ou envisager de se présenter. Ils étaient pourtant aux manettes. Pendant plus de deux ans. Mais Montebourg comme Macron ont œuvré plus pour leur carrière politique que pour les chômeurs. Tout cela est écœurant. Vouloir la fin du chômage en France ce n’est pas un vœu de Miss France ; contrairement à la paix dans le monde ou la fin de la pauvreté, c’est un objectif qui peut être atteint rapidement avec un peu de courage, le sens du bien public et la fin du dogmatisme.

CLINTON 1- TRUMP 0

Hillary Clinton a été largement donnée vainqueur de ce premier débat. Ce n'est pas moi qui le dis, ni les commentateurs politiques américains mais le peso mexicain qui a bondi, tout au long du débat et les indices Américains qui ont progressé hors séance. Clinton est apparue plus humaine et presque sympathique et surtout mieux préparée. Trump comptait sur son talent naturel de débatteur mais a fait figure de dilettante. Clinton l'a coincé sur le fait qu'il ne voulait pas publier ses déclarations d'impôts; il lui a répondu qu'il les publierait lorsqu'elle donnera le texte des 33000 mails pros de sa boîte perso. Je me demande combien d'heures ou de jours il a fallu aux conseillers d'Hillary pour choisir la couleur, rouge vif, de son tailleur, un rouge qui évoque la chaleur et la vie chez une candidate dont la santé inquiète...

LE CAS DEUTSCHE BANK

Les craintes sur l'avenir de la banque Allemande ont fait chuter son cours de 7.5% et entraîné toutes les valeurs bancaires Européennes. Les craintes d'une amende record aux Etats Unis et la volonté du gouvernement Allemand de ne pas intervenir ont alimenté les perspectives d'augmentation de capital massive et dilutive.

EN BOUCLE

Draghi répète en boucle le même discours. Et hier il a répété la même chose au Parlement Européen: les banques Centrales arrivent à la limite de leur capacité d'intervention, l'efficacité de leurs interventions est de plus en plus marginale, il faut que les gouvernements relancent la croissance et fassent des réformes structurelles. Dommage que personne n'ait traduit son discours en Français.

RENZI JOUE SON VA-TOUT LE 4 DÉCEMBRE

Le référendum sur la réforme constitutionnelle aura lieu le 4 Décembre. Renzi gagne un peu de temps pour renverser une tendance qui ne lui est absolument favorable. Tous les partis, même une partie du sien, ainsi que les syndicats sont contre cette réforme qui diminuerait leurs prérogatives; la mesure la plus spectaculaire étant la réduction des 2/3 du nombre de sénateurs. Si le non l'emporte, Renzi démissionnera et l'Italie connaîtra une belle crise politique. Avec un gouvernement de transition jusqu'aux élections de 2018...Sauf élections anticipées.

ET EN ESPAGNE

la crise politique continue. Les élections partielles de ce week end ont marqué un recul dramatique du Parti Socialiste. Un parti au bord de l'explosion. Rajoy lui ne peut toujours pas former de nouvelle coalition. ça fait 9 mois maintenant que l'Espagne est, bien, géré par un gouvernement de transition qui gère les affaires courantes et ne fait pas de politique: on se prend à rêver.

DRAMATIQUE

Ne lisez pas le dernier rapport annuel de l'Observatoire national des violences en milieu de santé. Il est effrayant. Les services d'urgence font face à une explosion des agressions physiques ou verbales, une toutes les 30 minutes.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Journée pourrie hier sur les marchés européens tirés à la baisse par le secteur bancaire. Le CAC a chuté de 1.80%, le Dax de 2.19%. Les Etats Unis ont baissé un peu, mais se sont rétablis hors séance après le débat Clinton Trump et ce matin l'Asie affiche une "petite" hausse. Du côté des changes, les monnaies "Clinton", le dollar et le peso mexicain, ont un peu progressé, le pétrole et l'or continuent eux à se balader sans direction (1338 et 45.80).

ON S'EN FOUT?

Un drone s'est écrasé sur la Bourse: l'action Parrot a perdu hier 15% et 60% depuis le début de l'année sur la baisse de ses objectifs; Le premier ministre Chinois s'est fait photographier à Cuba avec Fidel Castro ou sa statue de cire; Alors que s'ouvre le procès des syndicalistes arracheurs de chemises, on se demande en France si on peut juger les syndicalistes comme des hommes et des femmes comme les autres (surréaliste); Le footballeur Serge Aurier condamné à 2 mois de prison pour violence sur policier : il n'a pas traité le juge de fiotte; Franceinfotv chaîne d'infos de propagande gouvernementale payée par les contribuables s'effondre déjà avec 0.2% d'audience; Le nombre de meurtres aux États-Unis a explosé de 10.8% en 2015, du jamais vu en 20 ans; Au classement GFCI de places financières, Londres reste première devant New York et Singapour, Paris est ...29ème; Disney veut aussi manger Twitter.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com