Mardi 30 juin

Je vous avoue que c'est un scénario que je n'envisageais pas. Mais maintenant que le referendum s'est transformé, de fait, en référendum pour ou contre le maintien dans la zone euro, et que les Grecs vont avoir les nerfs à vif après une semaine sans accès à leurs banques, il est possible que les Grecs optent pour une austérité qu'ils ne respecteront pas contre des mois voire des années de "dons"...

RIEN N'EST JOUÉ

Malheureusement rien n'est joué. Si les Grecs votaient oui au plan européen et donc oui au maintien de la Grèce dans la zone euro, nous voilà repartis pour un tour... de quelques mois...ou de quelques années. Avec des nouvelles aides massives, à fonds perdus. On imagine mal comment, dans ce cas, Tsipras pourra rester au pouvoir. On peut imaginer de nouvelles élections anticipées. Et pourquoi pas une réélection de Tsipras totalement opposé au deal Européen. Du grand délire.

LA RÉACTION DES MARCHÉS

hier a été intéressante. Certes les indices boursiers ont chuté mais on ne peut pas parler de panique. Ceux qui comparaient cette situation à la faillite de Lehman en sont pour leurs frais. Il y a eu contagion, les taux d'intérêt pour les pays d'Europe du Sud se sont tendus, les indices ont chuté de plus de 4% mais à aucun moment on n'a senti que nous étions en dérapage incontrôlé. Et un rebond des marchés est possible aujourd'hui. Finalement, les investisseurs n'en viennent ils pas à souhaiter, comme moi, qu'on en finisse avec le déni de réalité et qu'on reconnaisse enfin la faillite de la Grèce...

LA CHINE LOIN DE LA GRÈCE

La bourse chinoise a encore connu une séance extrêmement agitée. La Grèce n’intéresse pas beaucoup les dizaines de millions de particuliers chinois qui veulent faire fortune sur la Bourse. Ce qui les intéresse c’est de savoir si le gouvernement va les sauver. Car depuis quelques semaines, la bourse chinoise s’est effondrée. Elle est même techniquement entrée dans ce qu’on appelle un « bear market », un marché baissier puisqu’elle a chuté de plus de 20% depuis son record du 12 Juin, 27% même ce matin au pire de la séance. Il faut dire qu’elle avait progressé de plus de 150% en un an.

LE GOUVERNEMENT A LA RESCOUSSE

La banque Centrale est donc intervenue ce week-end. En baissant les taux de façon drastique. Mais ça n’a pas empêché la bourse de perdre 6% hier et plus de 5% ce matin. Avant de rebondir. On a connu ce matin la volatilité la plus haute sur une séance depuis décembre 2008. Et le rebond pourrait être spectaculaire dans les jours qui viennent. Car en plus de la baisse des taux, le gouvernement incite les caisses de retraite à acheter des actions et a suspendu quelques introductions en Bourse majeures pour éviter une nouvelle offre d’actions trop importante.

PLUS DE BOUSSOLE

Quelle est la visibilité sur ce marché ? Totalement nulle. Si un rebond puissant est acquis pour les jours qui viennent, personne ne sait si la bulle chinoise va enfin se dégonfler ou si elle va reprendre sa course folle. Ce qui est intéressant c’est que les autres marchés émergents sont écartelés entre la Grèce et la Chine. Hier tous les marchés émergents ont connu une journée noire du fait du chaos grec et aujourd’hui ils ne savent pas s’ils doivent suivre le rebond chinois ou la situation grecque. Une fois de plus, une chose est sûre, c’est le grand retour de la volatilité. Rappelez-vous. Janet Yellen la patronne de la FED nous avait prévenus. Dans un monde à taux zéro, il faut s’attendre à une forte volatilité des actifs financiers.

QU'ALLEZ VOUS FAIRE

de la seconde de plus aujourd'hui? Juste avant 2 heures du matin, on va rajouter une seconde de plus pour compenser le ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre. Moi je sais. Je vais dormir.

PASQUA EST MORT

Jamais sa phrase célèbre "il faut terroriser les terroristes" n'aura été autant d'actualité. Le gouvernement devrait la méditer.

LA CANICULE

C'est parti. Pour une semaine, voire dix jours. C'est une vague d'air chaud qui vient du Sahara, du jamais vu depuis 1952. 40° environ. 15° au-dessus des moyennes saisonnières et encore un effet du réchauffement planétaire (Le Parisien). Voilà, vous en savez assez pour parler du seul sujet qui va préoccuper les Français pendant une semaine. Et évitez les blagues sur la canicule comme moyen de sauver notre système de retraite.

À LIRE

La Chronique de Jean-Marc Vittori sur les effets de la météo sur l'économie avec un chiffre clé "La productivité d'un jour donné décline de 1.7% pour chaque degré supplémentaire au-delà de 15 degrés". Vous avez compris: on va encore moins bosser que d'habitude.

LA FRANCE DES CORPORATISMES

En France mieux vaut brûler des voitures et agresser physiquement des gens plutôt que d'être patron de start ups: les deux dirigeants Français d'Uber ont été placés en garde à vue. La prime à la casse toujours.

C'EST PLUS CLAIR

En fait Yassin Salhi n'a pas agi pour des raisons idéologiques. Il a juste tué et décapité son patron pour un différend sur le boulot. Ouf. Christiane Taubira va pouvoir le laisser sortir mais elle hésite encore à lui mettre un bracelet électronique.

À 17 H AUJOURD'HUI

lancement d'Apple Music.

UNE BONNE NOUVELLE

Selon Century 21, l'immobilier repart. Les ventes ont bondi de 15.2% au premier trimestre. Merci aux taux d'intérêt.

TRISTE MAIS PAS ÉTONNANT

80% des séjours en Tunisie sont annulés ou réorientés vers une autre destination.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Comment détenir 100 000 € dans 10 ans ?
    31/05/2024
  • visuel-morning
    La valeur de la semaine : Nacon
    07/06/2024
  • visuel-morning
    Quel produit choisir pour réduire vos impôts ?
    07/05/2024
  • visuel-morning
    Investir en SCPI avec Corum Origin ou Corum XL, laquelle choisir ?
    24/05/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt