'Etre connecté en vacances devient un critère de choix de son lieu de villégiature'

mardi 31 janvier
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 31/01/2017 à 18h01

Osmozis ouvre le compteur des introductions en Bourse à Paris. Créée en 2005, cette start-up équipe en réseaux wi-fi les campings et autres villages de vacances partout en Europe afin d'assurer aux vacanciers un débit comme à la maison. Entretien avec Gérard Tremblay, le PDG de l'Osmozis qui fera ses premiers pas boursiers sur Alternext le 8 février.

MonFinancier : Présentez-nous en quelques mots Osmozis, votre société qui démarre le bal des introductions en Bourse de 2017.

Gérard Tremblay : Osmozis est un opérateur de services multiconnectés dans les centres de vacances en Europe. Nous avons deux activités : la première est de proposer aux vacanciers un accès internet à haut débit. La deuxième étant d’offrir aux gérants de sites des services professionnels qui leur permettent de les aider pour gérer leurs centres de vacances à l’image de la vidéo surveillance, les alertes sonores, la gestion des interventions techniques sur site, l'information & la conciergerie numérique et la connexion objets & services tiers. Nous utilisons d’ailleurs une technologie d'origine militaire, le WiFi maillé, pour construire des réseaux adaptés à une utilisation en extérieur.

MF : Comment comptez-vous démocratiser le wifi dans les campings et centres de vacances ?

G.T : 86% des personnes qui viennent en vacances dans des centres dédiés veulent avoir du wifi pendant leur séjour. Et être connecté en vacances devient un critère de choix de leur lieu de villégiature alors qu’il y a 5 ou 7 ans, ce n’était pas du tout le cas.

MF : Pourquoi avoir choisi ce début d’année pour vous lancer en Bourse ?

G.T : Il n’y a rien de stratégique derrière ce calendrier. Notre bilan se termine à fin août 2016 et notre année commerciale commence en septembre. Le temps de comptabiliser les contrats, d’établir les bilans et les documents réglementaires, et on arrive à début 2017 pour se lancer en Bourse.

MF : Quelles ambitions affichez-vous à l’occasion de cette introduction en Bourse ?

G.T : Les fonds levés à l'occasion de cette introduction en Bourse seront dédiés à asseoir la notoriété d'Osmozis ainsi qu'à l'acquisition de nouvelles sociétés. Le solde servira à accompagner la croissance organique. A fin août 2020, on souhaite ainsi porter notre chiffre d’affaires à 20 millions d’euros en croissance organique, hors acquisitions et dégager une marge d’EBE de 30% minimum, en espérant faire mieux ! Notre modèle offre une forte récurrence et une solide visibilité sur les revenus futurs avec un taux de résiliation de seulement 1,2%.


>> Faut-il souscrire ou ne pas souscrire à cette introduction en Bourse ? La réponse est ici
A lire également
Pas de rebond après le plongeon

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en baisse de 1.75 % à 5 690 points, après avoir perdu 3.94 % hier, impacté par les craintes grandissantes sur la propagation du coronavirus dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé a, elle, évoqué un risque de « pandémie » faisant craindre aux marchés financiers des conséquences négatives durables sur l'économie mondiale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com