Vendredi 29 septembre

Avec l'inflation, les banques centrales n'ont plus la possibilité de maintenir artificiellement bas les taux d'emprunt des États.
C'est vrai pour la BCE et la zone euro.
Et les perspectives de dérapages des déficits budgétaires en Italie mais aussi en France provoquent une envolée des taux d'emprunt à long terme.
Un problème majeur.
Et une opportunité.
Explications.

AVANT

Les États de la zone euro, surtout les cancres, pouvaient dépenser sans compter, distribuer de l'argent magique à tout le monde sans aucun impact sur leurs taux d'emprunt à long terme.
Plus ils dépensaient, plus les taux baissaient puisque la BCE prêtait de l'argent aux États à des taux artificiellement bas.
La France se vautrait dans le quoi qu'il en coûte et ses taux d'emprunt étaient...négatifs !!!
Une aberration.
Mais ça, c'était avant.
Avant l'inflation.

AVEC L'INFLATION

Les banques centrales ont perdu leurs super-pouvoirs.
Elles ne peuvent plus financer la gabegie de certains États.
À cause de l'inflation.
L'inflation, c'est un peu la kryptonite pour Superman.
Non seulement les banques centrales perdent leurs super-pouvoirs de financer les dépenses des États mais elles doivent même remonter les taux.

DÈS LORS

C'est un peu la cata pour les pays addicts au quoi qu'il en coûte.
Ils affichent comme l'Italie des perspectives de déficit très élevées.
Ou ils affichent comme la France des perspectives de réduction des dépenses publiques qui ne sont pas crédibles.
Et personne ne peut les sauver de la sanction des marchés.
Une sanction sévère.
L'Italie doit emprunter à 10 ans à 5%
La France à 3.5%.
Avec des dettes qui sont déjà à des niveaux record.
Un cercle vicieux.

POURQUOI C'EST UN PROBLÈME ?

La hausse des taux courts par les banques centrales et la hausse des taux longs, sanction par les marchés de la gabegie des états qui ont cru à l'argent magique, vont peser sur une croissance qui s'annonçait déjà anémique.
Tout cela va dans le sens du "grand ralentissement".

POURQUOI C'EST UNE OPPORTUNITÉ ?

Cette envolée des taux a redonné vie à une classe d'actifs qui avait disparu pendant près de 10 ans.
Les placements obligataires, les emprunts aux États et aux entreprises.
Aujourd'hui on peut, avec le niveau des taux actuels, envisager d'avoir un rendement supérieur à 4 % avec un risque limité.
Vous pouvez en profiter.
Avec des fonds "obligataires", des fonds d'emprunt, à échéance.
Nous en avons conçu un spécialement pour vous : Meilleurtaux Horizon 2028.

MEILLEURTAUX HORIZON 2028

C'est donc un fonds obligataire à échéance 2028.
Nous avons sélectionné la société de gestion Arbevel pour le gérer, du fait de ses performances dans le domaine des taux et de la qualité de son équipe de gestion.
Le fonds est investi sur 75 émetteurs, majoritairement européens dont un tiers d’entreprises françaises.
Il vise un rendement annualisé de 5% net de frais à maturité.
Et le fonds est accessible sans frais d'entrée dans tous vos contrats d'assurance vie.
>> Obtenez une information complète sur le fonds obligataire daté de Meilleurtaux Placement

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

L'IPHONE DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

C'est le nouveau projet d'OpenAI.
Le créateur de ChatGPT.
OpenAI va s'allier à l'ancien designer d'Apple Jony Ive et SoftBank (encore...) pour créer un smartphone boosté à l'IA.
Ils vont investir 1 milliard de $ pour démarrer.
Rappelons que cette semaine OpenAI a annoncé que ChatGPT pourra utiliser la voix, analyser des images et même être connecté à internet en temps réel.

UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR L'ESG

Les ETF, les fonds indiciels, qui investissent sur la base de critères ESG n'auraient pas battu les indices dans la dernière décennie.
Selon une étude de Scientific Beta publiée par le Financial Times.
Sans compter ceux qui se disent ESG sans l'être vraiment.
Rappelons qu'on assiste aux États-Unis à un ralentissement des flux d'investissement dans les ETF ESG.

NOUS NE FAISONS PLUS D'ENFANTS

Vous savez que la démographie est une de mes obsessions.
Et l'effondrement du taux de fécondité dans les grandes puissances me préoccupe.
La France parvient encore à afficher un taux de fécondité, inférieur certes au taux de renouvellement de la population, mais encore supérieur à celui de l'Italie, l'Espagne ou encore la Corée du Sud, championne du monde de la dénatalité avec un taux de fécondité de 0.78.
En France, on est encore à 1.82 mais la chute va s'accélérer.
En revanche le nombre de naissances s'est effondré, au plus bas depuis...1946.

DES CHIFFRES SUR CE SUJET

Qui vont vous faire réfléchir ce week-end.
15 millions de ménages français ont au moins un chat.
12 millions de ménages ont au moins un chien.
8 millions de ménages ont au moins un enfant.
Et deux livres qui cartonnent en cette rentrée littéraire : "Pourquoi j'ai choisi d'avoir un chien (et pas un enfant)" d'Hélène Gateau avec une préface de Sylvain Tesson et "Son odeur après la pluie" de Cédric Sapin-Defour (avec une belle photo de chien en couverture).
Il ne reste plus qu'à espérer que les chiens vont payer nos retraites et alimenter la croissance.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

La Bourse : on achète ou on vend ?
Le mot de la semaine : récession.
La question macro : comment la hausse des taux se répercute-t-elle sur l'économie ?
Le chiffre : les 90 milliards de $ de valorisation d'OpenAI.
Quels placements privilégier dans le contexte actuel ?
Quelles actions acheter ou vendre ?
Le Top 3 de nos gérants.
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance, Valentine Ainouz de l'Amundi Institute, Hervé Goulletquer d'Accuracy, José Berros de la Financière de l’Échiquier, et Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP.
À ne pas manquer.
Sur BFM Business, ce soir à 20h et en replay samedi à 9h, et dimanche à 11h et 21h.
Et en podcasts sur toutes les grandes plateformes.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement
Le CAC 40 poursuit son rebond ce matin, +0,45% à l’ouverture à 7 148 points. Hier, il progressait de 0,63%, dans de faibles volumes. Les taux continuent de monter, en Europe comme à Wall Street, et les investisseurs attendent désormais les derniers chiffres de l’inflation. Ceux de la zone seront publiés à 11h, tous prix confondus le consensus table sur 4,5% sur un an en septembre (contre 5,2% en août). Puis à 14h30, la mesure d’inflation préférée de la Fed sera dévoilée : le PCE Core du mois d’août. Il est attendu à 3,9% (vs 4,2% en juillet). Des résultats inférieurs devraient soutenir le rebond des indices boursiers.
En France, les chiffres viennent de tomber. L’inflation reste stable à 4,9% en septembre.
En Asie, la Bourse de Tokyo clôture à l’équilibre ce matin, -0,05% à 31 858 points.
Le Brent s'échange à 95,1 $ (-2,31% sur 24h).
L'once d'or se négocie à 1 871,1 $ (-0,21%).
L'euro/dollar évolue à 1,059 $ (+0,27%).

RAPPEL : GRAND NETTOYAGE DANS LES PORTEFEUILLES BOURSIERS

Depuis quelques jours, notre équipe d’experts boursiers adapte ses différents portefeuilles pour mieux les coller aux anticipations de Marc de grand ralentissement :
- Vente des titres les plus exposés à un ralentissement économique
- Achat d’un ETF monétaire dans le PEA défensif, et d’un ETF US Cash dans le portefeuille international.
- Achat d’un ETF short CAC dans le PEA sportif.
- Achat d’un put CAC dans la gestion active.
C’est donc l’heure du grand nettoyage de rentrée. Vous aussi, adaptez vos portefeuilles aux anticipations de grand ralentissement. Pour vous accompagner, nous vous proposons une promotion pour découvrir les services de notre abonnement (portefeuille type PEA et international, analyse de votre portefeuille, réponse aux questions d’argent, etc.) : 1 mois de test gratuit, puis 119 euros pour un an au lieu de 159 euros.
Pour profiter de cette offre, rendez-vous sur le formulaire ci-dessous et utilisez le code Promo "VISIONMARC2023" :
>> Je profite de l’offre promotionnelle sur l’abonnement Meilleurtaux Bourse Privée

ON S'EN FOUT ?

C'est le début de la 35ème saison des "Simpson" ; L'iPhone 15 aurait un problème de surchauffe ; Le titre du jour dans le Parisien : "Punaises de lit, la grande invasion" ; Macron est ouvert à l'autonomie de la Corse avec en prime une révision de la Constitution : le Président de la région Bretagne veut le même statut que la Corse ; Le nouveau plafond du malus automobile passe à 60 000€, annulez les commandes de Porsche et de Bentley ; La nouvelle tendance sur TikTok, c'est une danse sur une nouvelle expression "skeu skeu", ne me demandez pas ce que ça veut dire ; Ce week-end c'est l'été ; Je suis à fond dans la série "Top Boy", un Gomorra version British ; Paris va récupérer 21 propriétés de la famille Bongo pour les transformer en logements sociaux ; Encore un week-end d'angoisse pour la France en attendant d'en savoir plus sur Antoine Dupont ; Je vous souhaite un excellent week-end ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

* Important : rendement non garanti, calculé hors évènement de crédit et sur la base des conditions de marché au 31/07/2023 pouvant évoluer dans le temps. Rendement net de frais de gestion du support, hors prélèvements fiscaux et sociaux et hors frais de gestion applicables aux unités de comptes des contrats. Les performances futures sont soumises à l’impôt, lequel dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et est susceptible de changer à l’avenir. Le rendement annualisé à maturité présenté est une estimation des performances futures à partir des données du passé relatives aux variations de la valeur de cet investissement et/ou aux conditions actuelles ; il ne constitue pas un indicateur exact et n’est pas garanti.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Avec les actions au plus haut, comment obtenir du rendement sans prendre de risque ?
    05/04/2024
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    04/04/2024
  • visuel-morning
    Mauvaise nouvelle : la réduction d’impôt de 25 % pour les FIP et FCPI, c’est fini !
    01/03/2024
  • visuel-morning
    Pourquoi la SCPI Epargne Pierre est épargnée par la crise ?
    29/03/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt