vendredi 29 mars

Changement de cap pour la taxe à 75%. Ce ne seront plus les ménages qui paieront cet impôt mais bien les entreprises à annoncé François Hollande, lors de son «Grand Oral» hier soir sur France 2. ‘Les Echos’ avaient donc eu juste ! L’information avait fuité quelques heures avant l’annonce officielle.

La promesse de campagne censurée par le Conseil Constitutionnel en décembre va finalement être prélevée au niveau de l'employeur et non du contribuable. C'est la parade pour ne pas être une nouvelle fois retoquée. Le taux de 75% sera donc maintenu alors que le Conseil d’Etat a préconisé la semaine dernière que la taxe ne saurait dépasser 66,66% de tous les revenus sans être jugée confiscatoire.

Les entreprises vont payer 75% de taxe sur une partie des rémunérations au dessus de 1 million d’euros. «L’entreprise aura une contribution à payer qui, toutes impositions confondues, atteindra 75%», a-t-il déclaré. «L’assemblée générale des actionnaires sera aussi consultée sur les rémunérations », a-t-il ajouté. Une façon selon le chef de l'Etat de «responsabiliser» les sociétés : «Ceux qui sont au plus haut des rémunérations ne peuvent-ils pas faire cet effort pendant deux ans ?»

Les réactions n’ont pas tardé à fuser ! François Filon a déclaré aujourd’hui sur ‘Europe 1’ que la taxe à 75% était « un sparadrap que François Hollande allait traîner tout le long de son quinquennat ». « Elle a déjà fait des dégâts considérables sans avoir été mise en œuvre parce qu'elle a poussé beaucoup de Français à aller investir ailleurs que notre pays », a ajouté l'ancien Premier ministre. Pour sa part, Jean-Luc Mélenchon, le co-président du Parti de gauche, a estimé toujours à l’antenne d’’Europe 1’ que la proposition de François Hollande était « l'un des points les plus décevants » et a également dénoncé un discours « contradictoire » du chef de l’État.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Investissement opportuniste : le secteur de la consommation, un bon potentiel en Bourse
    06/05/2022
  • visuel-morning
    La valeur à surveiller par Euroland Corporate
    12/05/2022
  • visuel-morning
    Déclaration de revenus : n’oubliez pas la réduction d’impôt FCPI/FIP de l’année dernière, ni celle de cette année
    22/04/2022
  • visuel-morning
    Nouvelles SCPI éligibles, conditions qui s’assouplissent et taux encore bas : pourquoi c’est le moment d’investir à crédit !
    06/04/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt