vendredi 20 février

Gemalto est dans de beaux draps et attaqué en Bourse. Le spécialiste mondial de la sécurité numérique aurait subi une attaque de la part de la NSA et la GCHQ, les agences de renseignement britannique et américaine, selon des informations du site internet The Intercept.

Les faits selon lesquels la NSA et la GCHQ auraient volé les clés de chiffrement de cartes SIM dont celles produites par Gemalto, remontreraient à 2010 et 2011.

Gemalto, mis devant le fait accompli, explique dans un communiqué avoir ordonné une enquête. «Nous ne pouvons - pour l'instant - vérifier les découvertes publiées et n'avions pas connaissance des opérations conduites par ces agences », a indiqué le spécialiste mondial de la sécurité numérique. « Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, est particulièrement vigilant en ce qui concerne les hackers malveillants, et a détecté et géré toutes sortes d’attaques au cours de ces dernières années. A ce stade le lien entre ces attaques passées et celle révélée hier ne peut pas être prouvé » poursuit-il.

« Nous prenons cette information très au sérieux, et nous allons consacrer les ressources nécessaires pour réaliser une enquête exhaustive et déterminer la portée de ces techniques sophistiquées », ajoute le groupe.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Réforme des retraites : 3 solutions pour compenser la baisse des revenus à la retraite
    13/01/2023
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    18/01/2023
  • visuel-morning
    FIP ou FIP Corse : dans quel fonds d’investissement placer son argent ?
    18/11/2022
  • visuel-morning
    Une offre de crédit pour un investissement immobilier à moins de 3 %, ça vous tente ?
    13/01/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt