Incertitude totale sur le Brexit

mardi 19 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 4 ans - Le 19/04/2016 à 07h15

La campagne du referendum sur le Brexit bat son plein. Avec une situation étonnante. À 2 mois du référendum, les instituts de sondage donnent un score à 50/50. On se demande s’ils n’ont pas tellement peur de se planter qu’ils ne veulent prendre aucun risque. Mais c’est le même son de cloche pour les paris chez les bookmakers. L'incertitude est totale.

LES MENACES FINANCIÈRES

Les opposants au Brexit menés par un David Cameron affaibli n’ont plus qu’une carte en main et il la joue à fond : c’est la carte de la menace financière. Pas la menace d’une crise financière vaguement théorique mais l’estimation du coût du Brexit pour chaque ménage britannique. Hier le chancelier de l’échiquier George Osborne a présenté un rapport de 200 pages dans lequel différents scénarios post Brexit ont été chiffrés. Sans surprise, quel que soit le scénario, c’est la catastrophe. Le Brexit provoquerait un effondrement du commerce britannique et une chute de 36 milliards de livres sterling dans les finances publiques. Équivalent à une hausse de 8% de l’impôt sur le revenu des ménages britanniques.

MÊME PAS PEUR

La menace est là. Si vous votez pour le Brexit, vous risquez de perdre votre job et vous devrez payer de votre poche pour compenser l’impact. Le gouvernement n’a plus que cet argument pour tenter de renverser la situation. L’opposition dénonce évidemment ce rapport et déclare que les chiffres sont truqués. Elle accuse le gouvernement d’infantiliser les Britanniques en tenant de les effrayer. Et beaucoup de Britanniques sont persuadés que même en cas de Brexit, ils bénéficieront toujours d’un statut privilégié de membre associé à l’Union Européenne qui leur permettra de continuer à commercer librement avec l'Union. En fait c’est ça le danger. Les Anglais n’ont pas vraiment peur du Brexit. Ils savent qu’il y aura deux ans de transition. Deux ans pendant lesquels ils pourront négocier un nouvel accord qui finalement leur permettra d’avoir tous les avantages de l’Union Européenne sans en avoir aucun inconvénient. Et ils n’ont pas tout à fait tort.

INCROYABLE BOURSE AMÉRICAINE

Le Dow Jones a clôturé au-dessus des 18000. À un cheveu de son record historique. L'échec du sommet de Doha n'a finalement eu aucun impact. Après une ouverture en baisse, les indices boursiers ont tous rebondi. En Europe comme aux États-Unis et ce matin en Asie. Le Cac est tranquillement repassé au-dessus des 4500 points. La force du marché américain est bluffante.

DILMA ET LE REAL

La réaction sur le real brésilien a été tellement forte après le vote sur la destitution de Dilma Rousseff que la banque centrale a dû intervenir pour vendre du real que tous les investisseurs voulaient acheter. Les marchés parient sur la prise de pouvoir par le vice-président brésilien, plus favorable au business...mais lui aussi soupçonné de corruption.

AULAS EN LIGUE DES CHAMPIONS

Coup de maître pour le patron de l'OL avant la vente de CEGID l'éditeur de logiciels qu'il a créé en 1983. Une vente à deux fonds anglo-saxons avec une prime de plus de 40% sur la moyenne des cours des 12 derniers mois. Près de 600 millions d'euros de valorisation. Bien joué. Bien joué aussi les abonnés MF privé qui nous ont suivi sur notre conseil Cegid

À VOIR ABSOLUMENT

La vidéo de Nathalie, la patronne du bar-tabac qui a tapé un braqueur qui la tenait en joue avec un pistolet. Du Audiard dans le texte: "Il m'a demandé la caisse, je lui ai dit que je n'étais pas une banque".

TRÈS DRÔLE

ce week-end aura lieu à Paris le Grand Prix de Formule E, une compétition de voitures électriques. Mais les Verts dénoncent quand même un "désastre écologique". Ils gueulent même contre les voitures électriques. Ils gueulent contre tout.

LE DÉBAT D'UNE GÉNÉRATION

Après la génération RSA, la France va-t-elle créer la génération Revenu Universel ? La question n'est plus d'aider les jeunes à trouver du travail mais de les aider à être payés même s'ils n'ont pas de travail. Aides, assistanat, revenus minimums: le leitmotiv d'un système qui ne marche pas puisque nous avons un taux de chômage de 25% chez les jeunes. Valls veut abaisser l'âge du RSA à 18 ans. De quoi faire rêver notre jeunesse.

LA BATAILLE DE NEW YORK

C'est aujourd'hui qu'a lieu ce combat décisif pour les primaires. Clinton espère définitivement enterrer Bernie Sanders, et Trump retrouver une dynamique positive après son échec dans le Wisconsin. Petit rappel: Clinton a 1758 délégués, il lui en faut 2383 pour l'investiture (Sanders 1076), Trump a 744 délégués, il lui en faut 1237 et Ted Cruz en a 559. Une belle nuit en perspective.

LA VÉRITÉ SUR L'ARABIE SAOUDITE

Ce qui s'est joué à Doha va au-delà du cours du pétrole: c'est une lutte pour le pouvoir. Le fils favori, et dauphin du roi d'Arabie Saoudite, le Prince Mohammed Bin Salman, est intervenu, sans être à Doha, dans les négociations. Il a désapprouvé le ministre historique du pétrole, Ali al Naimi, et lui a imposé de faire capoter les négociations. Le Prince est ambitieux mais incontrôlable. Récit passionnant des dessous de la négociation dans le Financial Times.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com