Interview de Marc Fiorentino : « Les Français sont les champions de l’Épargne, pas des placements »

vendredi 15 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 15/09/2017 à 16h09

Malgré un niveau de rémunération historiquement bas, le Livret A a collecté plus de 10 milliards d'euros depuis le début de l'année. Mais ce n'est pas le placement qui a le plus collecté cette année. Les Français ont en effet placé plus de 25 milliards d'euros depuis le début de l'année sur leurs comptes courants. Qui ne rapportent rien. Retour avec Marc Fiorentino sur cette incongruité.

Malgré un niveau de rémunération historiquement bas, le Livret A a collecté plus de 10 milliards d'euros depuis le début de l'année. Mais ce n'est pas le placement qui a le plus collecté cette année. Les Français ont en effet placé plus de 25 milliards d'euros depuis le début de l'année sur leurs comptes courants. Qui ne rapportent rien. Retour avec Marc Fiorentino sur cette incongruité.

MonFinancier : Les Français laissent de plus en plus leur argent dormir sur leurs comptes courants...
Marc Fiorentino : Toujours très étonnant de voir les sommes que les Français laissent dormir sur leurs comptes courants. Selon la Banque de France, c'est 25 milliards d'euros supplémentaires ces six derniers mois. 25 milliards ! À zéro pour cent. Voire à taux négatifs si on tient compte des frais divers sur les comptes bancaires. C'est une conséquence étonnante de la baisse des taux et le signe d’une attitude profondément déflationniste. Face à la faiblesse des rendements, notamment des dépôts à terme bancaire ou des livrets défiscalisés, les Français ne placent plus leur argent. Ils le laissent sur leurs comptes-chèques. Devant l'assurance-vie et devant le Livret A ! Certes les taux ont baissé, mais 0,75 % pour le Livret A, et plus de 1,5 % pour les fonds en euros des assurances-vie, c'est quand même mieux que 0 % sur le compte courant. Mais depuis des mois les Français ont peur. Ils ont perdu confiance et ne veulent plus investir. Ni en actions, ni même en placements bancaires par crainte qu'on leur bloque leur accès aux comptes. Alors ils privilégient avant tout la liquidité.

MF : Les Français ne seraient donc pas les champions de l'épargne?
Marc : Pour épargner, c'est à dire mettre de côté, les Français sont parmi les champions. Avec un taux d'épargne de près de 15 % par an, les Français épargnent autant que les Allemands et bien plus que les Espagnols et les Portugais (10%), les Italiens, les Britanniques et les Américains (5%). Mais ils ne sont pas les champions des placements. On ne peut pas l'être quand on privilégie un compte à 0 % alors qu'il y a des placements qui sont tout aussi liquides, et qui rapportent plus.

MF : Le Livret A continue quand même à collecter...
Marc : Oui. Au mois de Juillet, le Livret A a connu son 8ème mois de hausse consécutive. Depuis le 1er janvier, il a collecté plus de 10 milliards d'euros. Mais là encore l’engouement des Français depuis des dizaines d’années pour ce placement reste un mystère. Certes, c’est un placement totalement liquide, sans aucun risque en capital, et dont les revenus sont totalement défiscalisés. Mais avec le niveau des taux actuels, on aurait pu s'attendre à ce que les Français le délaissent, au moins momentanément. Privilégier un livret à 0,75% alors que l'assurance-vie propose des taux souvent bien supérieurs sur le fonds en euros, ainsi que toute une palette d'avantages financiers (avec la possibilité d'investir sur d'autres supports comme des OPCVM ou de l'immobilier), fiscaux et successoraux, c'est totalement incompréhensible.

Et vous, vous attendez quoi?
Nous avons le contrat d'assurance-vie qu'il vous faut : MonFinancier Retraite Vie. Un contrat sans frais d'entrée avec 2 fonds en euros performants et plus de 640 unités de compte pour diversifier.
>> Demandez une documentation gratuite sur le contrat d'assurance-vie MonFinancier Retraite Vie

MF : L'assurance-vie est d'ailleurs le principal perdant de ces tendances...

Marc : C'est vrai. Sur les six premiers mois de l'année 2017, la collecte nette de l'assurance-vie a atteint 2 milliards d'euros. Contre 12,3 milliards d'euros sur la même période en 2016. J'y vois deux explications. Tout d'abord l'ambiance anxiogène du premier semestre. Après l’élection de Donald Trump mais surtout avant les élections françaises. On anticipait le pire et certains épargnants ont vu le Livret A, et même le compte courant, comme le dernier rempart. L'autre explication est que les Français ont boudé l'assurance-vie, leur placement préféré, du fait de ces mêmes incertitudes mais du fait aussi de Sapin 2 qui prévoyait un possible blocage temporaire de l'argent en cas d'instabilité financière grave. Mais l'assurance-vie recommence à collecter depuis les élections. 600 millions d'euros en juin soit le montant le plus élevé depuis décembre 2016.

MF : Vous conseillez donc aux Français de vider leur Livret A et leurs comptes courants ?
Marc : Non, pas de tout vider. Mais en matière de comptes bancaires, les Français ne sont pas tout à fait rationnels. Sur le Livret A, on ne doit mettre en théorie que son épargne de précaution, c'est-à-dire, au doigt mouillé, au maximum 3 à 6 mois de dépenses. Sur les comptes courants, il faut avoir à peine un peu plus que le montant des dépenses mensuelles. Le reste doit aller a minima sur l'assurance-vie, tout aussi liquide et plus rémunératrice, puis sur une panoplie de placements beaucoup plus rentables. On va voir si les Français vont revenir à la raison dans les mois qui viennent surtout que le gouvernement a décidé de maintenir le taux du Livret A à 0,75 % alors que l'inflation est repartie à la hausse. En attendant, rééquilibrez votre patrimoine :>> Recevez une documentation gratuite sur le contrat d'assurance-vie MonFinancier Retraite Vie




Communication non contractuelle à but publicitaire
A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com