La Chine sans masque

lundi 25 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 25/05/2020 à 08h11

J’ai toujours été étonné par la complaisance européenne à l’égard de la Chine. Nous vivons depuis des années, notamment en France, dans la sinobéatitude. Devenant totalement dépendants des fournisseurs puis des clients chinois, nous avons choisi d’oublier que la Chine était une dictature brutale et préféré nous extasier sur leur magnifique économie "capitaliste".

MAIS COMMENT...

...critiquer un gouvernement qui d’une seule commande peut changer le sort d’une entreprise, voire d’un pays ?

MAIS LA CHINE...

...a décidé de tomber les masques.
Le dernier show de l’ouverture de la session « parlementaire » a été d’une rare brutalité.
Plus question d’y mettre les formes.
Persuadé que le monde se couchera une fois de plus, XI Jinping a décidé de supprimer de fait le statut particulier de Hong Kong.
Oubliée la formule destinée à endormir les démocraties occidentales : « un pays, deux systèmes » .
Ce sera maintenant, un pays et un seul système : la dictature.

LES PROTESTATIONS...

...à Hong Kong seront écrasées.
Dans la violence.
Et Taïwan va subir le même sort.
Nos gouvernements européens si prompts à critiquer férocement les États-Unis et leurs dirigeants émettront des protestations d'opérette en s’excusant par avance, par ambassadeurs interposés, de s’être permis d’exprimer un avis.

PLUS DE MASQUE...

...politique, donc.
Plus de masque sanitaire non plus.
Plus les jours passent et plus on s’aperçoit que la Chine a menti et dissimulé des informations sur le coronavirus qui auraient pu permettre de réagir plus vite au virus et d’éviter des dizaines de milliers de morts.
Comme le décrit très bien une enquête de Science et Avenir sur la chronologie de l’épidémie, le virus est apparu deux mois avant son apparition "officielle".
Les autorités sanitaires du pays ont nié pendant des semaines qu’il y avait un risque de transmission humaine.
Et n’évoquons même pas le bilan « officiel » miraculeux de l’épidémie en Chine...

PLUS DE MASQUE ÉCONOMIQUE

Non plus.
Pour la première fois, la Chine a choisi de ne pas fixer d’objectif de croissance pour l’année 2020 ni pour 2021.
Pourquoi prendre la peine de donner des chiffres trafiqués de croissance économique comme depuis des décennies ?
Il suffit de dire que l’épidémie a supprimé toute visibilité pour dissimuler la gravité de la situation économique.
Car la Chine souffre d’un fort ralentissement conjoncturel, lié en effet au coronavirus, mais le plus grave c’est le ralentissement structurel de son économie lié à sa démographie et à l’impact sur ses exportations du ralentissement mondial, structurel lui aussi, de la croissance mondiale.

JE SAIS...

...que je vais en faire hurler certains, mais le seul dirigeant qui s’attaque à la Chine c’est Trump.
C’est d’ailleurs la première fois que la Chine est réellement déstabilisée.
Ses motivations sont certes purement électoralistes. Cela ne compense en rien ses décisions désastreuses et erratiques dans beaucoup d’autres domaines et cela n'excuse pas son comportement outrancier. Mais c’est à noter tout de même.

MAIS IL Y A PIRE QUE LA CHINE

Il y a un pays où Camélia Jordana ne se sent pas en sécurité face à un "flic" comme des milliers de personnes, un pays où "des hommes et des femmes se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau."
Bigre, mais quel est ce pays abominable, Camélia ?
La France...

ET À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

C'EST LUNDI

C'est le "Ségur" de la Santé.
On va tout changer.
Tout.
Salaires, statuts, organisation.
C'est le monde d'après.

WTF !!!

C'est pas possible.
C'est là que je loue mes voitures !!!
C'est quoi ce délire ???
Hertz s'est mis en faillite ?
Ne me dites pas que je vais devoir aller chez Europcar.

LA NOUVELLE IDÉE

C'est devenu quotidien.
Le jeu de la boîte à idées.
Imagine le monde d'après.
Cette fois c'est Darmanin qui veut être ministre de l'Économie, et un jour Premier ministre, et un jour..., tout en étant maire alors que le cumul des mandats n'est pas autorisé.
Son idée, à part le cumul des mandats, c'est la participation.
Décidément de Gaulle est super à la mode.

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Une émission exceptionnelle.
On a rejoué la semaine et tenté de prévoir la suite des événements.
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Hervé Goulletquer, La Banque Postale AM; Pierre Shang, Tocqueville Finance; Pascale Seivy, Oddo BHF; et Emmanuel Lechypre.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Du vert sur la semaine écoulée.
Malgré les craintes d'une deuxième vague de Covid-19 et les inquiétudes sur les tensions entre Washington et Pékin, le CAC 40 a signé une hausse de plus de 2 % en hebdomadaire.
Le Dow Jones et la Nasdaq ont gagné aussi presque 2 %.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 1.73 %, porté par des nouvelles selon lesquelles le Japon envisage un nouveau plan de soutien de plus de 929 milliards de $ pour les entreprises frappées par la pandémie.
Le CAC, quant à lui, est attendu en hausse dans une séance qui devrait être calme en raison de la fermeture de Wall Street.
Le Brent se négocie à 35.3 $ le baril contre 34.5 $ vendredi matin. L'once d'Or est à 1 734.60 $ contre 1 726.60 $ précédemment et l’euro/dollar est à 1.088 contre 1.092 vendredi à la même heure.

ON S'EN FOUT ?

Les municipales ça sera le 28 juin, chouette; Bye bye Jean Loup Dabadie, l'occasion de revoir "César et Rosalie" et de réécouter "Lettre à France" de Polnareff; Bon finalement la chloroquine c'est nase et Ségolène Royal est obligée de supprimer tous les tweets où elle appelait à la révolution chloroquine; Le volume d'affaires d'Alibaba a dépassé les 1 000 milliards de $ en douze mois; Plus la peine de chercher un vaccin, un quart des Français ne veut pas se faire vacciner contre le Covid 19; Nouveau clip de Biden, d'un côté Trump qui joue au golf, de l'autre le décompte des 100 000 morts américains du coronavirus; Un chaton à deux têtes est né aux États-Unis et ça n'a rien à voir avec le coronavirus; Macron est fan du Puy du Fou qu'il a autorisé à rouvrir; et ensuite il a parlé à Bigard.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com