La contre-performance économique de la France

mercredi 08 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 08/02/2017 à 07h25

La balance commerciale française s’est à nouveau détériorée en 2016: décidément nous avons vraiment tout faux. Tout. Et ce quinquennat s’achève sur un désastre économique. Sur tous les tableaux.

UN DESASTRE ÉCONOMIQUE

Nous sommes le seul pays développé dont le chômage a progressé depuis 5 ans. 500 000 chômeurs en plus. Nous avons connu en 2016 une croissance dramatique de 1.1%, dramatique parce que la croissance de la zone euro est, elle, repartie à 1.8%. Notre déficit public ne parvient toujours pas à descendre en dessous de 3%. A l’heure où nous parlons, notre dette est à 2200 milliards d’euros et continue à progresser chaque jour. Il ne manquait qu’un désastre pour compléter le tableau : le déficit commercial. Eh bien, c’est fait. 48.1 milliards d’euros.

INVERSION DE LA COURBE DU DÉFICIT...

Et ce déficit est en progression, après 4 années de baisse.
Et on ne peut même pas, comme d’habitude, prendre les circonstances extérieures comme excuse. Si nous perdons, ce n’est pas parce que le terrain est trop lourd ou à cause de la pluie. Non, nous avons bénéficié cette année de la baisse du pétrole qui a allégé significativement notre facture. Ce n’est pas non plus de la faute d’une monnaie forte. Non, tout le monde s’accorde à dire, de Trump au ministre des finances allemand, que l’euro est sous évalué. Si nous perdons, c’est parce que nous ne sommes pas compétitifs. C’est aussi simple que ça. Et si nous ne sommes pas compétitifs, c’est que la politique économique de la France n’a jamais favorisé les entreprises, et les entreprises exportatrices en particulier.

NOTRE MODÈLE ÉCONOMIQUE NE FONCTIONNE PAS

Il y a certes des secteurs qui s’en sortent bien. Heureusement qu’on a le luxe et les armes. Cela nous sauve. Mais cela ne suffit pas. La comparaison avec l’Allemagne est encore une fois cruelle. L’Allemagne engrange, tous les mois, plus de 20 milliards de surplus commercial et a ravi la première place en matière d’excédent en 2016 à la Chine. Je sais que c’est douloureux mais il faut malheureusement insister sur le fait que la France a totalement loupé la sortie de crise contrairement à l’écrasante majorité des pays développés. Et cela n’a rien de conjoncturel. Non. Nos déficits de croissance, de finances publiques, de commerce extérieur, d’emplois sont l’illustration affligeante d’un modèle qui ne fonctionne pas.

LES RÉSERVES DE CHANGES CHINOISES

Vous vous rappelez les réserves de change chinoises? Pendant des années, on citait, mois après mois, les chiffres de ce trésor de guerre fabuleux accumulé par la Chine grâce à son commerce extérieur, un trésor qui était le signe, s'il en fallait, de la puissance grandissante de la Chine. Mais depuis des mois ces réserves, qui avaient dépassé les 4,000 milliards de dollars, chutent. Et hier elles ont enfoncé, pour la première fois le plancher des 3,000 milliards de dollars. Du fait, principalement, des efforts du gouvernement pour freiner la chute de la monnaie. La Chine lutte pour freiner la fuite des capitaux. Et il semble, mais il est peut être encore trop tôt pour fanfaronner, que cela fonctionne, car le rythme de baisse des réserves s'est tout de même ralenti.

UN JOUR, UN CHIFFRE

Ce pourrait être le titre de la campagne de Fillon. Hier le Canard révélait que Pénélope avait touché des indemnités de licenciement de 45 000 euros. Aujourd'hui que la société de conseil de Fillon avait touché 200 000 euros d'Axa pour des services flous. Tout cela n'a rien d'illégal, mais difficile de motiver les troupes avec une telle avalanche de chiffres. On attend le chiffre de demain.

L'ANNIVERSAIRE DU JOUR

Les 50 ans de la pilule contraceptive.
Surprise: si 76.2% utilisent un moyen de contraception, seules 32.8% prennent la pilule. Devant le stérilet 18% et les préservatifs 11.9%. Quelle époque.

MAIS QU'EST CE QU'ON FOUT LA ?

General Motors se demande sûrement ce qu'elle fait en Europe. Son business cartonne en Amérique du Nord avec des bénéfices trimestriels en hausse mais en Europe, les pertes s'accumulent. En partie du fait du Brexit qui lui coûte 300 millions de dollars en 2016 et 2017. Quelle galère.

SALE JOURNÉE POUR LA BNP

Chute de 4.8% de son cours, alors que la BNP a annoncé d'excellents résultats trimestriels, certes inférieurs aux attentes. La partie banque de détail souffre du niveau des taux bas. Le contraste entre la performance boursière des banques européennes et des banques américaines depuis quelques semaines est frappant. L'écart se creuse. Et le mouvement risque de s'accentuer.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Stabilité à des niveaux records pour les marchés américains avec un Dow à 20 090 points. Le CAC est sous pression avec la baisse des valeurs bancaires à 4754, une baisse de 0.49%, l'euroStoxx est resté stable à 3235; l'Asie, elle, a rebondi ce matin avec un Nikkei en hausse de 0.51% à 19 007. Du côté des devises, c'est calme aussi avec l'euro à 1.0670 dollar, le dollar à 112.30 et le sterling à 1.25 ; les taux se sont légèrement détendus en France à 1.11%. Légèrement seulement. Et l'or reste ferme à 1232 alors que le pétrole décroche un peu à 51.75 dollars.

ON S'EN FOUT

On va peut être à nouveau pouvoir manger des tomates qui ont du goût, le Figaro annonce, à la une, que des généticiens tentent de redonner du goût aux tomates; le chef de la stratégie d'Airbus, Marwan Lahoud, a annoncé son départ surprise après 20 ans passé dans le groupe; Théo, tout le monde l'appelle Théo, alors moi aussi, lance un message: "stop à la guerre", en plus des douleurs, il a du se taper la visite de François Hollande, la loi des séries; Sarkozy est renvoyé en correctionnelle pour Bygmalion mais il a fait appel; Emmanuel Macron a démenti être en couple avec Mathieu Gallet, le patron de Radio France, une nouvelle essentielle pour la campagne; je n'irai pas voir The Silence, trop spé, mais j'attends avec impatience le prochain Scorcese sur le leader syndical Jimmy Hoffa qui était déjà le thème de l'excellent film: "Fist" à revoir absolument.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com