mercredi 04 mars

La croissance de l'activité du secteur privé de la zone euro a atteint au mois de février son niveau le plus élevé en sept mois, selon les données dévoilées Markit Economics. Les chiffres ont toutefois été revus en légère baisse par rapport à l'estimation provisoire publiée le 20 février.

L'indice PMI composite de la zone euro est ressorti à 53,3 en février, contre 52,6 en janvier. L'indice avait été initialement estimé à 53,5.

Dans le détail, l'indice PMI du secteur des services de la zone euro s'est inscrit à 53,7 en février, contre 52,7 en janvier. L’estimation provisoire publiée le 20 février s’inscrit à 53,9.

L'indice PMI du secteur manufacturier est ressorti à 51 en février, stable par rapport au point haut en six mois atteint en janvier. Ce chiffre est légèrement inférieur à l'estimation provisoire de 51,1 publiée le 20 février.

"Pour la première fois depuis avril 2014, les quatre principales économies de la zone euro enregistrent une croissance simultanée de leur activité globale", souligne Markit dans un communiqué, en notant que "l'Irlande et l'Espagne continuent de mener l'expansion globale de l'activité dans la région, tandis que le taux de croissance économique se redresse en Allemagne où il atteint un plus haut de 4 mois, et que l'activité augmente pour le deuxième mois consécutif en Italie". Markit remarque toutefois que l'évolution la plus notable concerne la France, "qui sort de la stagnation en février et enregistre la plus forte croissance de l'activité globale".

"La croissance de la zone euro s'accélère en février, et cette tendance devrait se confirmer en mars, comme le suggèrent l'accélération de la hausse des nouvelles affaires et le renforcement de la confiance des entreprises enregistrés au cours du mois", observe Chris Williamson, chef économiste chez Markit. "Les données de l'enquête dressent un tableau de plus en plus favorable de la conjoncture dans la zone de la monnaie unique, le PIB de la région s'orientant vers une croissance trimestrielle de 0,3% au cours du premier trimestre", ajoute-t-il.

L’euro continue cependant de s’inscrire en baisse de 0,47%, à 1,1128$ et perd aussi 0,47% face au yen à 133,10 yens. Le billet vert de son coté reste stable face au yen.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : le PER, uniquement pour la défiscalisation ?
    05/08/2022
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    29/07/2022
  • visuel-morning
    Défiscalisation : votre calendrier de fin d’année
    17/12/2021
  • visuel-morning
    Investir en SCPI à frais réduits, c’est possible !
    05/08/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt