La folle journée des taux d'intérêt

jeudi 31 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 31/05/2012 à 07h05

Ce qu'il se passe sur les taux d'intérêt est tout simplement historique et pour une fois ce terme n'est pas usurpé. La panique qui se propage chez les investisseurs devant la décomposition de la zone euro les pousse à placer leur argent dans les pays dits refuges. Devant ce torrent de capitaux, les taux des pays en questions s'effondrent. Du jamais vu.

Journée historique sur les taux d’intérêt hier sur les marchés
Ce qu’il se passe sur les taux d’intérêt est tout simplement incroyable, inimaginable il y a encore quelques mois. Et le historique est totalement exact. Dans plusieurs pays et pas des moindres, les taux d’intérêt s’effondrent. En Allemagne bien sur, aux États-Unis, en Angleterre, ou encore au Canada, en Suisse ou dans certains pays d’Europe du Nord. Aux Etats-Unis on n’avait jamais vu des taux aussi bas depuis 1946, en Allemagne et en Angleterre on n’avait jamais vu cela. Le monde est coupé en deux. Les pays à risque qui n’arrivent plus à emprunter et les pays refuges qui sont submergés de capitaux à la recherche d’un refuge.

C’est une aubaine pour les pays qui voient leurs taux baisser
La plupart sont endettés, même l’Allemagne , et même surendettés comme les Etats-Unis ou l’Angleterre. Et une baisse des taux sur un budget en déficit c’est une formidable bouffée d’oxygène. Imaginez pour les Etats-Unis qui n’ont toujours pas commencé à réduire ni leur déficit, ni leur dette, l’impact de la baisse des taux sur le service de la dette. 0.10% de baisse de taux à dix ans, et ce sont des milliards de dollars économisés chaque jour. La situation est tout simplement folle. L’Allemagne emprunte à 10 ans à 1.26%, les Etats-Unis et l’Angleterre à 1.60% environ, le Japon à 0.80% et la Suisse à 0.50%.

Mais cette situation ne satisfait pas tous les pays qui sont devenus les pays refuges
Car l’afflux de capitaux qui cherchent à se protéger a un effet positif : la baisse des taux mais aussi un effet négatif : la hausse de la monnaie qui rend les exportations très chères et qui obligent des pays comme la Suisse ou le Japon à imaginer des solutions pour tempérer la hausse de leur monnaie. Le seul pays qui n’a que les bons côtés de ce phénomène incroyable, encore une fois, c’est l’Allemagne. Taux d’intérêt au plus bas et monnaie en baisse aussi car la monnaie de l’Allemagne c’est encore, on ne sait pas pour combien de temps, l’euro. Même si cette crise européenne finira par toucher l’Allemagne, chaque jour qui passe lui rapporte beaucoup d’argent, sur les taux d’intérêt et sur sa compétitivité à l’exportation. Ce qu’on vit est incroyable.
A lire également
3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com