La Française de Bourse

mardi 15 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 mois - Le 15/10/2019 à 07h10

Les épargnants français n'aiment pas la Bourse. Ils privilégient l'immobilier, l'assurance-vie et les livrets. Quand ils ne laissent pas dormir leur cash sur leur compte bancaire non rémunéré. Le nombre d'actionnaires individuels s'est effondré. La privatisation de la Française des Jeux va raviver l'intérêt des particuliers pour la Bourse. Un peu. Un peu seulement.

OUI

On vous donne la réponse tout de suite à la question que vous allez voir dans tous les médias dans les semaines qui viennent.
Faut-il souscrire à l'introduction en Bourse de FDJ, la Française des Jeux ?
La réponse est oui.
Évidemment.
Pour la simple et bonne raison que le gouvernement ne peut pas se permettre que ce soit un échec.

CADEAUX

Le gouvernement va donc faire des cadeaux.
Avec une valorisation qui devrait être attractive.
Avec une probable décote pour les particuliers.
Avec une éventuelle action gratuite en cas de détention sur le long terme.

MAIS CE N'EST PAS LE LOTO

Ne vous agitez pas trop.
Et ne commencez pas à dépenser ce que vous n'avez pas encore gagné.
Ce ne sera pas le gros lot.
Vous serez très mal "servis" : la demande risque d'être forte et vous risquez donc de ne recevoir que quelques actions.
Pas grave.
Souscrivez quand même.

WHY?

7.4 millions d'actionnaires individuels au plus fort de la bulle internet en 2000.
Un peu plus de 3 millions aujourd'hui.
Une chute brutale.
Les Français n'ont pas la culture de l'action.
Contrairement aux Anglo-saxons et en particulier aux Américains qui naissent avec un compte titres.
Nous naissons avec un livret A.
Puis nous achetons un bien immobilier.
Puis nous prenons une assurance vie, souvent en fonds en euros, sans risque.
Il faut dire que la dernière vague d'excitation des Français pour la Bourse a eu lieu en...2000.

INIMAGINABLE

Ce qui se passe en Syrie.
Au-delà du drame humain.
D'un point de vue géopolitique.
C'est Bashar Al Assad, avec ses alliés russes et iraniens, qui intervient en "sauveur" des Kurdes.
Les Kurdes n'ont trouvé que lui.
Les États-Unis les ont laissé tomber.
L'Europe n'a, évidemment, rien fait.
La France critique la Turquie mais rapatrie en urgence ses forces spéciales.
Courage fuyons.
C'est pathétique.

COCORICO

C'est une très bonne nouvelle.
Un Prix Nobel d'Économie pour une Française.
Partagé avec Abhijit Banerjee, son mari, et Michael Kremer.
Pour leur approche expérimentale visant à réduire la pauvreté mondiale.
Esther Duflo est le plus jeune Nobel d'économie et la seconde femme lauréate.
Bravo.

BOJO HAS A PLAN

Les négociations continuent.
Elles ont peu de chances d'aboutir cette semaine.
Mais elles pourraient aboutir avant la fin du mois, avant la deadline du 31 octobre.
Si c'était le cas, Boris Johnson prévoirait des élections anticipées pour retrouver une majorité parlementaire.
S'il réussit, ce sera un sacré retournement de situation.
Un de plus dans ce feuilleton du Brexit.

LIBRA

Ce n'est pas gagné.
Facebook a annoncé qu'il faudra sûrement reporter le lancement de sa monnaie virtuelle, la Libra.
Un lancement prévu pour 2020.
Les difficultés réglementaires s'accumulent.
Et les partenaires de départ lâchent Facebook, les uns après les autres : Paypal, eBay, Stripe, Mastercard, Visa et hier Booking.com.
Si Facebook parvient à lancer la Libra, ce sera une révolution. C'est évident, mais je le dis quand même.

VOTRE ARGENT DU JOUR

MoneyVox (Ex cBanque) nous donne le TOP 10 des plus gros collecteurs d'assurance-vie en 2018, selon les chiffres de la FFA Fédération Française de l'Assurance.
Le classement montre que les réseaux bancaires continuent à dominer le marché.
Crédit Agricole est le plus gros collecteur en cotisations (15.2% du marché) mais, en termes d'encours global, il est devancé par CNP assurances (269 milliards contre 251 milliards d'euros), l'assureur de la Banque Postale et de la Caisse d'Épargne. Ces deux groupes devancent AXA, Crédit Mutuel, BNP Paribas et Société Générale.
Malgré la multiplication des canaux de commercialisation et le développement de la vente de contrats en ligne, il semble que les réseaux bancaires, de part leur proximité physique et le fait qu'ils détiennent le compte courant, soient donc toujours favorisés par les épargnants.
C'est quand même une mauvaise nouvelle alors que selon l'ACPR , les contrats des bancassureurs sont les plus chargés en frais de gestion et ceux qui offrent les taux de rendement les plus bas.
Nuances 3D (Caisse d’Épargne), Predissime 9 (Crédit Agricole) et Vivaccio (Banque Postale) sont les trois contrats les plus massivement souscrits, les deux premiers comptant plus de 2 millions de détenteurs chacun. Or leurs fonds en euros sont tous rémunérés à un niveau bien inférieur à la moyenne du marché (1,30% à 1,40% en 2018).Demandez une information détaillée sur le contrat d'assurance-vie de MonFinancier sans frais d'entrée, avec deux fonds en euros performants et plus de 700 unités de compte pour diversifier.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Hier, le CAC 40 a cédé du terrain en perdant 0.40 % à 5 643 points. Les investisseurs ont relativisé les avancées annoncées en fin de semaine sur le front commercial de la relation sino-américaine. Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, a même rappelé aux alentours de 15h, dans un bref communiqué, qu'un accord sur l'exportation de produits agricoles était la seule avancée concrète... pour le reste, il évoque des « espoirs de signature d'un accord ».
A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq ont fini eux aussi dans le rouge (-0.11 % et -0.10 %). Selon Bloomberg, Pékin souhaiterait davantage de discussions pour le finaliser et exigerait que Washington abandonne la hausse des taxes programmée en décembre.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a clôturé en hausse de 1.87 %. La hausse a été, en partie, alimentée par des anticipations de demande pour la reconstruction des zones sinistrées après le passage du typhon Hagibis qui a touché une grande partie du centre et de l'est du Japon.
Le CAC 40 est attendu cette matinée dans le vert dans l'attente du coup d'envoi à la saison des résultats aux États-Unis aujourd’hui.
Le Brent se négocie à 58.99 $ le baril actuellement contre 59.75 $ hier matin. L'once d'Or est à 1490.00 $ contre 1488.20 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1043 contre 1,101 hier dans la matinée.

C'EST VOTRE ARGENT EN REPLAY

Une émission vraiment exceptionnelle vendredi.
Et plusieurs débats passionnants :
La fin de la guerre commerciale.
Faut-il s'intéresser aux élections américaines ?
Trump est-il un bon président pour l'économie et les marchés ?
Le comeback du Portugal et de la Grèce.
Les grandes rotations sur les marchés avec le retard des small caps.
La Bourse: faut-il acheter ou vendre ?
Vous le saurez en regardant le replay avec nos Jedi de l'économie et de la finance:
Avec Valérie Plagnol du Cercle des Épargnants, Virginie Robert de Constance Associés, Marie Dancer du journal La Croix, Eric Lewin des publications Agora et Emmanuel Lechypre.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

ON S'EN FOUT ?

Hulot: "le climat réclame un effort de guerre", mais la guerre réclame un peu de courage...; LREM a choisi Collomb pour Lyon, la nouvelle vague; Mickaël Harpon avait en fait des copains, dont un imam fiché S, interpellés hier, des surprises tous les jours dans cette affaire, on attend la nouvelle déclaration de Castaner; La mise en Bourse de la compagnie pétrolière Saoudienne Aramco est pour très bientôt; Harley Davidson suspend la production de sa moto électrique pour un problème de batterie, une Harley électrique, une hérésie; Les deux femmes djihadistes qui voulaient faire sauter une voiture près de Notre-Dame ont été condamnées à 25 ans et 30 ans de réclusion criminelle; Les joueurs turcs ont fait le salut militaire hier au Stade de France; C'est parti pour le vaccin contre la grippe, j'hésite.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com