jeudi 28 juillet

Le grand come back des OPA

Par Julia Bridger, associée chez EuroLand Corporate

Dans le contexte de tendance baissière sur les marchés boursiers (-16,20% depuis le 1er janvier 2022 pour le CAC, -14,45% pour le CAC Mid & Small), les offres publiques d’achat (OPA) se sont maintenues à un rythme soutenu au cours du 1er semestre.

De quoi s’agit-il ?

Lorsqu’un actionnaire, seul ou de concert, franchit à la hausse le seuil des 30% (marché réglementé) / 50% (Euronext Growth) du capital et/ou des droits de vote d’une société cotée en bourse, il a l’obligation de proposer, aux autres actionnaires de cette société, d'acheter la totalité de leurs actions durant une période limitée à un prix déterminé réglé en numéraire.

Combien d’OPA réalisées au cours du 1er semestre ?

Dans la lignée de ces dernières années, le 1er semestre 2022 a connu un nombre relativement élevé d’OPA. 11 OPA ont été déposées au cours de ce 1er semestre vs 18 au 1er semestre 2021. Pour rappel, 2021 avait été une année exceptionnelle avec 30 OPA déposées vs 22 en 2020. Depuis la crise Covid de mars 2020, les marchés avaient connu une forte accélération des OPA profitant des faibles niveaux de valorisation en bourse.

Qui sont les initiateurs ?

Dans le cadre des OPA, il est usuel d’avoir trois types d’initiateurs :

• Des fonds de private equity (PE) profitant de niveaux de valorisation faible en bourse par rapport aux multiples appliqués dans les opérations de private equity (PE), les investisseurs financiers ont initié de nombreuses OPA depuis 2020. Généralement associés aux dirigeants de la société cotée, les fonds de PE initient des OPA avec pour objectif un retrait de cote, opération facilitée par l’abaissement du seuil du retrait obligatoire à 90% en 2020. Alors que seulement 16% des offres publiques étaient réalisées par des financiers en 2019, elles ont représenté 50% des offres en 2021 et 45% au cours du 1er semestre 2022.

• Des industriels : les offres publiques sont également initiées par des groupes industriels qui ont des politiques de croissance externe actives. Ces opérations sont souvent stratégiques et l’actionnaire de référence de la structure cotée est souvent cédant. Les OPA réalisées par des industriels ont représenté 84% des offres en 2019, 59% en 2020 et 50% en 2021. Au 1er semestre 2022, ces opérations de M&A n’ont représenté que 36% des opérations réalisées.

• Des familles, déjà actionnaires de référence : Afin de se reluer au capital et/ou de réaliser des opérations de cash out partiel financées par de la dette, les familles déjà actionnaires de référence de la société cotées sont aussi parfois amené à lancer des offres publiques d’achat profitant de faibles niveaux de valorisation. Au cours du 1er semestre 2022, 1000 mercis et Hiolles Industries ont fait l’objet d’OPA par l’actionnaire familiale de référence.

Quelles primes ?

Au cours du 1er semestre 2022, les primes offertes dans le cadre des OPA ont été largement supérieures à celles offertes ces dernières années :

• Prime spot de 50% au S1 2022 vs 33% au S1 2021

• Prime 1 mois de 56,36% au S1 2022 vs 39% au S1 2029

Pour rappel, en 2020, la prime spot et la prime 1 mois s’établissaient respectivement à 20,36% et 22,22%. Cette forte hausse en 2022 s’explique notamment par deux opérations : UCAR (prime spot de 238%) et Tivoly (prime spot de 106%).

Alors que sur l’exercice 2021, les IPO avaient très largement surclassé les OPA (42 IPO vs 30 OPA), la tendance s’inverse sur ce 1er semestre avec seulement 10 IPO vs 11 OPA.

Tensions sur les marchés financiers, valorisation boursière attractive, besoin de liquidités des fonds, sont autant d’arguments qui laissent présager une poursuite de la dynamique des OPA au cours du 2ème semestre. Dès juillet, deux nouvelles offres ont été annoncées avec EDF et Bluelinea.

Seule la remontée des taux et la difficulté de financer ces opérations pourraient ralentir ce mouvement !

Euroland Corporate, acteur de référence du marché Euronext Growth, 1er du classement Bourse réalisé par CF News pour 2021, accompagne 53 sociétés cotées sur les marchés d’Euronext dont 33 en qualité de listing sponsor Euronext Growth.

Inscrivez-vous ou inscrivez un ami à la newsletter d'Euroland Corporate

A découvrir également

  • visuel-morning
    L’or sous les 1 700$, comment investir facilement sur la valeur refuge par excellence ?
    22/09/2022
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par Euroland Corporate
    26/09/2022
  • visuel-morning
    Pour préparer votre retraite et diminuer vos impôts, choisissez le meilleur PER
    30/09/2022
  • visuel-morning
    Avec près de 3% de performance au 1er semestre, les SCPI montrent une fois encore leur solidité
    24/09/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt