Le choc pétrolier

mercredi 01 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 01/04/2020 à 08h50

Derrière la crise du coronavirus, se joue une situation qui, elle aussi, perturbe les équilibres économiques et géopolitiques: l'effondrement des cours du pétrole. Ce choc pétrolier va avoir un impact massif. Aucun pays producteur n'en sortira indemne.

À L'ORIGINE

Deux éléments.
Le refus de la Russie de se plier à la décision de l'Arabie saoudite de réduire la production de pétrole en réduisant les quotas de production.
Le deuxième élément c'est le tempérament "vif" de MBS, le prince héritier, qui décide de faire plier la Russie, quel qu'en soit le coût.

AUTRES AVANTAGES...

... pour l'Arabie saoudite de cette stratégie : affaiblir un peu plus son ennemi mortel, l'Iran, en pleine déconfiture économique et sanitaire, et tenter de déstabiliser durablement l'industrie du pétrole de schiste aux États-Unis, une industrie criblée de dettes et profitable seulement avec des cours du pétrole supérieurs à 60 $, voire plus...

AU DÉBUT

Trump ne dit rien.
Ça l'arrange.
Certes le secteur du pétrole de schiste va souffrir, mais "that's life", c'est la loi du capitalisme, il s'en remettra.
Mais cette baisse du pétrole est un bonus formidable, toujours bon à prendre avant les élections, pour les consommateurs américains.

SEULEMENT VOILÀ

Le coronavirus débarque.
Et les Américains ne conduisent plus.
Et les pétroliers américains hurlent à la mort.
Et Trump se rend compte que c'est allé trop loin.
Il va mettre la pression sur la Russie mais surtout sur l'Arabie saoudite pour que cette guerre cesse.

LE PROBLÈME...

...C'est que la demande mondiale s'est effondrée, que les stocks de pétrole sont au plus haut du fait de l'augmentation massive de production de l'Arabie saoudite, et qu'il faudra des mois, même si la Russie et l'Arabie saoudite parviennent à un accord, pour écouler tout le pétrole accumulé...
Donc, le pétrole remontera.
Mais ce sera lent.
Tout cela est passionnant...

TRÈS ÉTONNANT

Le monde découvre ébahi que la Chine ment sur ses chiffres.
Quelle surprise !
La Chine a TOUJOURS menti sur ses chiffres.
TOUJOURS.
Ils n'ont donc évidemment pas donné les vrais chiffres sur les décès de malades infectés.
Encore une mauvaise surprise pour les adeptes de la sinobéatitude.

LE TRIMESTRE LE PIRE

Sur la bourse depuis 2008.
La bonne nouvelle c'est qu'il s'est terminé hier soir.
Regardez plutôt les performances du premier trimestre des principaux marchés (CAC 40 : -26,46%, Eurostoxx 50 : -25,60%, Dow Jones : -23,20%, Nasdaq -14,18%, Nikkei : -20,04%, Shanghai Composite : -9,83%).

ET GOLDMAN SACHS...

...en rajoute une couche.
Ils ont révisé à la baisse leur prévision de croissance pour les États-Unis.
Tenez-vous bien.
Ils avaient prévu -24%, oui -24% de baisse du PIB.
En fait, ils se sont trompés, ce sera ...-34% !
Sympa non.
Ne vous inquiétez pas, on aura des chiffres aussi spectaculaires quand il y aura la remontada.

LA REPRISE VA ÊTRE ÉTRANGE

On va se faire prendre la température partout.
Il va falloir porter des masques.
On ne serrera plus la main.
Pas de bises non plus.
Et peut-être porter un pin's après avoir passé avec succès le test du coronavirus.
Toujours mieux qu'un mois de plus de confinement...

ON SE VOIT ?

Je vous propose une petite séance sur Youtube en live vendredi à 11H.
Pour une séance exceptionnelle !!!
Je répondrai à toutes vos questions, sans langue de bois et avec de bons coups de gueule bien sûr...
Le thème ?
La crise, l'économie, votre argent...
Rendez vous vendredi sur notre live youtube
Envoyez-nous vos questions avant si vous le souhaitez : envoyer une question

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Inscrivant une perte de plus de 24 % depuis le début de l’année, le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 0.40 % à 4 396 points. Le T1 est donc terminé mais la prudence sur les marchés, dans les journées qui viennent, pourrait toutefois être renforcée par des indicateurs économiques susceptibles de brosser un tableau particulièrement sombre de l'activité, notamment aux États-Unis.
Le Dow Jones et le Nasdaq ont clôturé en perte de 1.84 % et 0.95 %. Les États-Unis sont désormais le pays le plus touché par le Covid-19.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 4.50 %. Le repli a été alimenté, entre autres, par des prises de bénéfices sur des valeurs défensives qui avaient bien performé ces dernières semaines.
Le CAC 40 est attendu cette matinée dans le rouge pour la première séance d'un trimestre qui s'annonce encore agité sur fond de pandémie mondiale et de chute de l'activité économique.
Le Brent se négocie à 25.41 $ le baril contre 23.05 $ le baril hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 589.80 $ contre 1 616.80 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1003 contre 1.1019 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Denis Ferrand de Rexecode, un des Jedi de C'est Votre Argent, dit que "à mesure que le confinement s'allonge, le potentiel de rebond de l'économie s'affaiblit" avec une excellente note sur les conséquences de la crise sur l'économie; Déclarations d'impôts décalées d'une semaine seulement, étrange; Records de records de vitesse de chauffards sur des autoroutes quasiment vides; Décathlon réserve ses masques de plongée au personnel soignant; J'ai vu le film mélo turc de Netflix, il est temps que le confinement s'arrête; Marlène Schiappa: "on a le droit de sortir quand on a un conjoint violent"; 500 000 entreprises ont déjà demandé un report des charges sociales de mars; L'aéroport d'Orly est fermé.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com