LE FRANC SUISSE, INDICATEUR DE LA PEUR

mercredi 08 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 08/09/2010 à 07h09

La ruée vers le franc suisse continue. Plus les investisseurs paniquent et refusent tout risque même limité et plus le franc suisse apparait comme une valeur refuge alors que la hausse du franc suisse va finir par asphyxier une économie dont la reprise est fragile.

La flambée du franc suisse continue avec un record absolu contre l'euro hier
Alors que les volumes sur les marchés des actions restent faibles, dans tous les pays, les volumes sur le marché des changes explosent chaque jour un peu plus. Et les investisseurs qui ne sont pas trés rassurés sur la zone euro et donc sur l'euro, inquiets pour les Etats Unis et donc pour le dollar se ruent littéralement vers des monnaies qu'ils ont élues de fait comme monnaies refuges. Lle yen qui est à son plus haut depuis 15 ans contre le dollar mais également sur le franc suisse. Depuis que la Banque Nationale Suisse a renoncé à freiner la hausse du franc suisse, c'est une envolée spectaculaire. On est déjà à 15% de hausse contre l'euro depuis le début de l'année et pour l'instant pas de signe d'essoufflement?

Qu'est ce qui pousse à investir dans une devise dont le rendement est proche de zéro?
Et même à certaines périodes, sur du court terme, le rendement est négatif. C'est à dire que vous devez payer de l'argent pour placer votre franc suisse. Ce qui pousse les investisseurs c'est la peur. Le Franc Suisse est devenu un indicateur trés fiable de la nervosité des marchés. On l'a vu hier avec les craintes sur les banques européennes et les dettes de certains pays d'Europe. Il faut bien se rendre compte qu'aujourd'hui il y a une masse de liquidités considérables, une masse de liquidités qui refuse tout risque quel qu'il soit et qui ne sait plus où aller. On ne cherche même plus le rendement , on cherche juste la sécurité.

Quand les investisseurs achétent le Franc suisse, ils ne s'intéressent donc pas à l'économie suisse
Et d'ailleurs, à force de trop aimer le franc suisse, les marchés font finir par asphyxier l'économie suisse et ses exportateurs. Pour l'instant, la Suisse arrive à s'en sortir économiquement car elle a profité largement du rebond de l'économie allemande à laquelle elle est trés liée mais la hausse du franc suisse pourrait provoquer une déflation en Suisse à la Japonaise. En attendant la hausse continue tant que les marchés ne retrouveront pas un semblant de calme et un goût même limité pour le risque.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com