Le monde à l'envers

mercredi 18 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 8 mois - Le 18/09/2019 à 07h05

Pour une fois dans votre vie, vous allez être heureux de ne pas pouvoir être client de la banque Rothschild. Pour une fois dans votre vie, vous allez être mieux traité qu'un client de la banque Rothschild. Décidément, le monde ne tourne plus rond avec les taux négatifs...

TAXER LES DÉPÔTS

C'est un sujet qui agite évidemment le monde de la banque et de la finance privée.
Evidemment, car les banques placent leurs liquidités à un taux négatif, alors que vous laissez dormir vos liquidités dans les banques à zéro %.
Les banques perdent donc de l'argent sur votre argent, quand il dort.
Les premières banques qui réagissent sont les banques privées.
Cela avait commencé avec la banque Suisse Lombard Odier en France qui a décidé de taxer les liquidités qui dorment sur les gros comptes.
Cela continue avec la banque Rothschild qui envisage de le faire.

VOUS NE VOUS EN RENDEZ PAS COMPTE

mais pour une fois, vous êtes mieux traités que les gros patrimoines et vous êtes mieux traités que les banques.
Combien de fois dans votre vie est-ce arrivé ?
Jamais.
Je m'explique.
Aujourd'hui, vous, épargnants français, êtes les seuls à pouvoir gagner de l'argent sur votre argent sans prendre de risque.
Avec les fonds euros des contrats d'assurance-vie qui peuvent vous rapporter plus de 2% (Voir le palmarès des Fonds Euros).
Avec les livrets défiscalisés qui rapportent encore 0.75% et bientôt 0.50%.
Et au pire avec vos liquidités sur votre compte courant qui rapporte 0%.
Tous les autres acteurs des circuits financiers, à part vous, PAIENT de l'argent pour placer leur argent sans risque.

UNE SITUATION UNIQUE ET HISTORIQUE

Une entreprise, petite ou grande, qui a des liquidités doit payer de l'argent pour les placer sans risque.
Une banque qui a des liquidités doit payer de l'argent pour les placer sans risque.
Et maintenant un "gros patrimoine" va devoir payer de l'argent pour placer ses liquidités sans risque.
POUR UNE FOIS, et c'est une aberration liée aux taux négatifs, un épargnant français "normal" est mieux traité qu'une entreprise, qu'une banque ou qu'un gros client d'une belle banque privée.
Elle est pas belle la vie ?

ET D'AILLEURS

Les Échos ont repris en une un de mes thèmes principaux.
Le cash qui dort.
Eux ne parlent pas des 500 milliards d'euros qui dorment sur vos comptes courants et qui ne rapportent rien (mais qui, certes, ne vous coutent rien).
Non, ils évoquent les 600 milliards d'euros qui sont stockés en cash (!!!), sous les matelas, en Europe.
Le montant du cash, du liquide, a augmenté de 50% entre 2009 et 2018.
L'explication ? La crainte de l'avenir...
Ce qui est paradoxal c'est que le niveau de cash augmente alors que la part des paiements en cash diminue.
Un monde de dingues.

LE PRESIDENT DES START-UPS

Macron recevait hier les stars de la French Tech à l'Elysée.
Avec le "France Digitale Day" grand-messe des start uppers.
Et il a annoncé qu'il allait mobiliser 5 milliards d'euros chez les institutionnels français pour que la France soit une "start-up nation".
Cet argent sera investi à hauteur de 2 milliards d'euros dans des fonds qui investissent sur des start-ups déjà mûres et 3 milliards dans des fonds qui investiront dans des valeurs technologiques cotées.

LE NEXT 40

Voici le nouvel indice en France.
Le Next 40.
L'indice des 40 start-ups les plus prometteuses.
Avec quelques licornes (plus d'un milliard de valorisation).
Et des futures licornes.
On trouve les Blablacar (no comment sur la rentabilité), OVH, Sigfox, Devialet, Veepee, Doctolib, Deezer, Voodoo (incroyable success story), City scoot, Frichti et bien d'autres encore.
On parle beaucoup valorisation et peu rentabilité, un concept rétro.

BAISSE DES TAUX AUX ÉTATS-UNIS

Une nouvelle baisse des taux par la Banque centrale américaine est imminente.
La FED a d'ailleurs décidé hier d'injecter 75 milliards de dollars dans le système financier pour faire baisser les taux à court terme.

D'ELECTIONS EN ELECTIONS...

Les pays votent.
Et revotent.
Et revotent.
Et n'arrivent toujours pas à dégager des majorités claires.
L'Italie a envie de retourner vers les urnes, mais pour combien de temps ?
L'Espagne, elle, va devoir voter à nouveau car le gouvernement minoritaire n'a pas survécu, la 4ème fois en 4 ans.
Israël a voté à nouveau mais, comme lors du précédent vote, aucune majorité claire n'a émergé.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Bonne nouvelle pour le dispositif Pinel. Un rapport indépendant remis à l’Élysée démontre l'intérêt économique des dispositifs d'investissement locatif.
Parmi lesquels on trouve la Loi Pinel, qui permet à des investisseurs immobiliers de bénéficier de réductions d'impôt en investissant dans un bien neuf pour y loger sur une période donnée un locataire aux revenus limités pour un loyer plafonné.
Depuis quelques semaines, le dispositif est dans le viseur de Bercy. Une "niche fiscale" jugée coûteuse pour l'état et "un cadeau pour les riches". Si bien qu'on se demandait si cette année ne serait pas la dernière chance pour faire un investissement locatif Pinel.
Mais d'après le rapport du Cabinet indépendant Preview, le manque à gagner fiscal pour l’État, qui allège l’impôt sur le revenu des contribuables réalisant un investissement locatif neuf, est largement compensé par les apports fiscaux liés à cet investissement (TVA, droits de mutation) mais aussi par des conséquences heureuses en création d'emplois directs et indirects. Il faut ajouter que le seul dispositif Pinel a permis en 4 ans d’existence de construire et de vendre près de 190.000 logements.
Le cabinet fait une autre conclusion positive, mais pour les investisseurs cette fois : les logements vendus à des investisseurs via ce dispositif ne sont pas plus chers.
Demandez une information complète sur le dispositif Pinel

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Hier, le CAC 40 a terminé la séance en légère hausse de 0.24 % à 5615 points. L'onde de choc de l'attaque d'installations pétrolières stratégiques en Arabie Saoudite a continué de se faire sentir sur l'appétit pour le risque.
Outre-Atlantique, à la veille d’une possible baisse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine, le Dow Jones (+0.13 %) et le Nasdaq (+0.40%) ont terminé en hausse.
Ce matin à Tokyo, le Nikkei a fini à l’équilibre en léger repli de 0.18 %. Les investisseurs ont joué la prudence, ils estimaient à plus de 90 % la probabilité d’une baisse de 25 points de base par la FED il y a une semaine, maintenant, ils évaluent la probabilité à 50 %.
De la même manière, le CAC 40 devrait évoluer cette matinée à l’équilibre, les opérateurs ne prendront guère de risques avant le communiqué de la Fed à 20h.
Le Brent s'échange à 64.80 $ le baril contre 68.73 $ (-5.72 %) hier matin. L'Or, quant à lui, se négocie à 1500 $ l’once contre 1497.90 $ la veille au matin et la parité eurodollar est à 1.1066 (contre 1.0996).

ON S'EN FOUT?

L' Arabie Saoudite a rassuré les marchés en indiquant qu'elle allait continuer à les alimenter en pétrole, le pétrole a rechuté de 6%; Les États-Unis et l'Arabie Saoudite sont persuadés que l'Iran est derrière les attaques de drones mais aucun des deux pays n'est prêt, pour l'instant, à aller à l'affrontement; Contester son PV peut être utile, 55% des PV contestés sont annulés; Aujourd'hui c'est la journée du pardon, pas du Grand Pardon, juste du pardon; Spéciale Tour Eiffel ce soir à 21h dans des Racines et des Ailes sur France 3 pour ceux qui ne regardent pas le foot; Les Français ont perdu 1 milliard d'euros en deux ans dans des escroqueries à l'épargne, c'est énorme.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com