Le nouveau tournant chinois

vendredi 04 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 04/10/2019 à 07h10

La Chine connaît une nouvelle mutation profonde de son économie. Après avoir tout misé sur ses exportations pendant des décennies, elle avait fait le choix de favoriser la consommation comme moteur de la croissance. Mais la consommation s'essouffle. Et, du fait de la guerre commerciale, les exportations ne peuvent pas prendre le relais.

LE CHALLENGE CHINOIS

L'économie chinoise connaît un ralentissement marqué.
On ne peut évidemment pas se fier aux chiffres officiels puisqu'ils ont toujours été faux et manipulés.
Après des décennies de croissance supérieure à 10%, il semble que les nouveaux objectifs de croissance, au-dessus de 6%, soient inatteignables.
La croissance chinoise pourrait déjà être inférieure à 2.5 ou 3%.
Un challenge pour le gouvernement.

LES RAISONS DU RALENTISSEMENT

Conjoncturelles d'abord.
Certes la Chine ne misait plus uniquement sur ses exportations depuis plus de 10 ans mais les exportations restent un moteur puissant de l'économie chinoise.
Or les exportations marquent le pas.
Du fait de la guerre commerciale avec les États-Unis.
Mais aussi du fait du ralentissement économique mondial.

STRUCTURELLES ENSUITE...

Et c'est peut être le plus troublant.
La consommation des ménages marque le pas.
Or la Chine avait fait le pari du moteur de la consommation grâce à l'émergence d'une classe moyenne puissante.
La consommation marque le pas du fait du surendettement des ménages, surtout des jeunes générations, du fait de la hausse du coût de la vie, et notamment de l'immobilier dans les grandes villes mais du fait également de l'évolution des mentalités chez les millenials.
Rappelons que la consommation représente aujourd'hui 40% du PIB chinois.
Et que la consommation des ménages chinois représente 1/7ème de la croissance mondiale de la dernière décennie.

TRUMP, AGAIN...

Non seulement l'affaire ukrainienne ne l'a pas calmé.
Mais il a déclenché un nouveau tollé hier.
En demandant à la Chine, officiellement, par Twitter, d'enquêter aussi sur Joe Biden.
Rien ne l'arrête.
Même pas une procédure de destitution.

MASSACRE À LA PRÉFECTURE

No comment.

L'AFFAIRE WEWORK

encore.
Cette fois cela se passe sur les emprunts du groupe.
La valeur des emprunts WeWork qui expirent en 2025 s'est effondrée (cela signifie que les investisseurs pensent que le groupe aura du mal à honorer sa dette).
Et la spéculation à la baisse sur ses emprunts a atteint son plus haut niveau, un record, ce qui signifie que certains traders pensent que la situation financière de WeWork va encore se détériorer.
Si je parle autant de WeWork, c'est que WeWork n'est pas une entreprise comme les autres. C'est un symbole.
Un symbole de la disruption.
Un symbole de la bulle financière sur certaines valeurs de la techs.
Un symbole de la naïveté de certains investisseurs pourtant réputés professionnels.

TANGUY

Énorme.
Selon une étude Open Partners/Le Parisien, 60% des étudiants et 25% des actifs de moins de 30 ans vivent encore chez leurs parents.
Et ces % ne cessent d'augmenter.
Une conséquence, entre autres, de la hausse du coût de l'immobilier.
C'est énorme.

CE SOIR C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

La baisse des marchés est-elle juste une correction ou un renversement de tendance ?
La Chine peut-elle freiner le ralentissement de sa croissance ?
Le monde se dirige-t-il vers une croissance zéro ?
La France peut-elle continuer à dépenser sans compter ?
Quelles valeurs acheter sur le marché ?
Vous le saurez en regardant ou en écoutant nos Jedi de l'économie et de la finance: Eric Bleines, directeur général de SwissLife Banque Privée, Christian Bito, président de CBT Gestion, Sébastien Korchia, directeur de la gestion actions chez UBS La Maison de Gestion, Alexandre Baradez, chef analyste chez IG et Hervé Goulletquer, stratégiste à La Banque Postale AM.
Ce soir à 20h sur BFM Business
Rediffusion samedi à 11h et dimanche à 19h.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Les SCPI (société civile de placement en immobilier) continuent d'attirer les épargnants et devraient connaître en 2019 une nouvelle année de record de la collecte.
Il faut dire que ces véhicules permettent d'investir indirectement en immobilier physique sans s'occuper de la gestion, et donc de profiter des rendements attractifs de l'immobilier, en mutualisant les risques et pour une mise de départ qui peut être faible.
Mais elles ont un inconvénient de taille : la fiscalité, des revenus fonciers, lourde.
Comment limiter cet inconvénient ? En achetant des SCPI au sein d'un contrat d'assurance-vie pour bénéficier des avantages fiscaux de cette enveloppe. Une association très avantageuse.
Mais attention, selon le journal Le Monde : "s’ils bénéficient ainsi d’avantages bien réels, ils supportent aussi leur lot d’inconvénients"
Découvrez les avantages et les inconvénients des SCPI dans l'assurance-vie

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Malgré la parution de données illustrant la morosité de la conjoncture sur le vieux continent, le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 0.30 % à 5 438 points. En France, l'indice composite de l'activité globale d'IHS Markit s'est replié de 52.9 en août à 50.8 en septembre, indiquant ainsi le plus faible taux d'expansion de l'activité du secteur privé depuis avril dernier.
De la même manière, en dépit d’une statistique économique inquiétante, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en hausse de 0.47 % et 1.12 %. L’indice ISM aux US (croissance dans le secteur des services) est ressorti à 52.6, contre 56.4 en août et largement sous les 55.1 attendu par le consensus Bloomberg.
Ce matin, le Nikkei a gagné 0.32 %. In fine, le ralentissement plus important que prévu de l'économie a nourri l'espoir d'un assouplissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale sous peu.
Le Brent s'échange à 57.94 $ le baril contre 57.50 $ hier matin. L'once d'Or est à 1510.60 $ contre 1 500 $ et la parité eurodollar, quant à elle, est à 1.0972 contre 1.095 hier au matin.

ON S'EN FOUT ?

Les autorités de Hong Kong veulent empêcher le port de masque pendant les manifestations, pour faciliter la reconnaissance faciale; Je préférais le précédent spectacle de Macron "le grand débat" à son nouveau one man show "retraites"; Le nouveau Samsung Fold, le premier smartphone à écran plié sera commercialisé à 2020€; Un petit message de soutien pour tous nos lecteurs rouennais qui risquent l'intoxication aux dioxines après l'explosion dans l'usine Lubrizol; Nike fait exploser les records de l'immobilier commercial à Paris : le fonds souverain norvégien a payé 613 millions d'€ pour un immeuble situé au 79 avenue des Champs-Élysées d'une surface de vente de 4500m2 et d'une surface utile de 7700m2 pour lequel Nike a signé un bail de 12 ans, le précédent record des Champs-Élysées était 600 millions pour l'immeuble Apple, 80000 €/m2...; C'est parti, c'est aujourd'hui, c'est la nouvelle saison, la 5, de Peaky Blinders; RTL a viré Zemmour.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com