Le spectre de la guerre commerciale

lundi 23 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 2 ans - Le 23/04/2018 à 09h04

Réunis depuis vendredi à Washington, les ministres des Finances du G20 et le FMI n'ont pu se réjouir de la reprise qui se renforce. En cause, les risques de guerre commerciale qui ont ressurgi ces six derniers mois suite aux décisions protectionnistes des États-Unis.

FMI ET G20 VS USA

Tous les ministres se sont accordés sur le fait qu'une guerre commerciale serait néfaste. Tous les ministres...sauf le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin qui a réaffirmé vendredi que les pratiques commerciales « déloyales dans le monde entravent la croissance de l'économie mondiale ». Mais pour les autres membres du G20, ce sont plus les mesures de protectionnisme américaines qui inquiètent. « Une hausse de 10 % des droits de douane entraînerait une baisse de 2 % du PIB », selon la Banque de France.

UN PRÉSIDENT EN AMÉRIQUE

Emmanuel Macron entame aujourd'hui une visite d’État de 3 jours aux États-Unis. Pour parler de guerre commerciale, un peu (surtout des taxes sur l'acier et l'aluminium qui menacent toujours l'Europe avant le 1er mai), mais surtout de Syrie, d'Iran, de climat, et peut-être de quelques contrats pour les entreprises françaises pour le grand plan d'infrastructures promis par Donald Trump.

LE NOUVEAU COUPLE

Ils vont surtout célébrer leur nouvelle relation «amicale et franche». Macron est le premier président à être reçu par Trump avec les honneurs d'une visite d’État. Depuis l'accès au pouvoir des deux présidents « anti-establishment », la France est devenue le contact privilégié avec la première puissance mondiale. Le couple Trump-Macron a remplacé le couple Obama-Merkel. On ne va pas s'en plaindre.

UNE FEMME AU SPD

Pour la première fois de son histoire, le Parti social-démocrate allemand a élu une femme à sa tête. Mais la tache ne sera pas facile pour Andrea Nalhes, qui a remporté l’élection, avec «seulement» 66 % des voix, et prend la tête d'un parti profondément divisé. Sur les sept formations politiques représentées au Bundestag, cinq sont désormais dirigées par des femmes. Un «effet Angela Merkel »?

LE BIG BANG DE LA TAXE FONCIÈRE

L’exécutif a décidé de remettre à plat le calcul de la taxe foncière. Pour compenser la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français. Avec notamment la refonte des valeurs locatives, inchangées depuis 1970 et qui ne sont plus du tout à jour. Il y aura des gagnants et des perdants, mais comme il faut trouver 9 milliards par an, il y aura plus de perdants... Les propriétaires, notamment les plus riches, vont encore trinquer.

L'ENTOURLOUPE DU JOUR

Discrètement, Facebook a changé l'adresse de son siège social pour les utilisateurs non-européens, afin qu'il soit basé aux États-Unis et non en Irlande (on ne vous explique pas pourquoi il était basé en Irlande...). Ainsi, seuls les 500 millions d'Européens seront protégés par le RGPD, réglementation européenne pour la protection des données. À contre-courant alors que Mark Zuckerberg avait promis un meilleur contrôle des données personnelles pour tous les utilisateurs.

DÉBARQUÉ ?

La direction d'Air France joue son va-tout. Alors que les négociations avec les syndicats sont au point mort, le PDG Jean-Marc Janaillac appelle tous les salariés à s'exprimer à partir du 26 avril sur l'accord proposé : une hausse générale des salaires de 7 % sur 4 ans dont 2 % cette année. Confiant, compte tenu du taux de grévistes inférieur à 10 % de l'effectif total, Janaillac a mis sa démission dans la balance.

DU CÔTÉ DES GRÈVES

Les cheminots entament le neuvième jour de grève. Et il va falloir encore s'armer de patience alors que les syndicats envisageraient de prolonger le mouvement jusqu'en août. Dans le même temps, la CFDT a saisi la justice sur le comptage des jours de grève : la SNCF considère en effet que la grève, même si elle est réalisée de manière intermittente, deux jours tous les trois jours, comme un seul et même mouvement. Conséquence, les repos inclus dans la période de grève, sont décomptés de la feuille de paie. Un comptage complètement illégal selon les syndicats.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC va-t-il s'offrir une 8ème séance consécutive de hausse ? L'indice parisien a en tout cas ouvert en hausse de 0,39% ce matin .
Avec la diminution des tensions géopolitiques, les investisseurs ont remis un peu de risque dans leurs portefeuilles, ce qui a fait remonter les taux obligataires : le 10 ans américain est remonté à 2,97% tandis que le Bund a repris 9 points de base et est repassé au-dessus des 0,6%
Dans ce contexte d'anticipations inflationnistes plus haussières outre-Atlantique, le dollar remonte. L'euro passe sous les 1,23 à 1,2273 usd alors que le pétrole reste collé aux 74 usd (le baril de brent) et que l'or baisse un peu à 1335 usd.

C'EST VOTRE ARGENT À REVOIR EN REPLAY

L'émission était exceptionnelle avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Alexandre Baradez, chef de la stratégie de marché, IG; François Chaulet, Directeur général, Montségur Finance; Michel Ruimy, économiste et professeur à l'ESCP-Europe; Eric Bleines, Directeur de Gestion Actions Swiss Life Banque Privée; Christopher Dembik, responsable groupe de la recherche macroéconomique à Saxo Bank et Laure Closier.
On a rejoué les dernières semaines et on vous a donné quelques conseils. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici .

GAUTHIER MAËS

Responsable Media
MonFinancier.com

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com